A propos de la visualisation

Réalisme dans les compétences et la technique.

Ça n’est utile que si c’est réel

Comment utilisez-vous la visualisation ? J’imagine plusieurs probabilités. Première, appliquer une compétence ou une technique. Deuxième, la poursuite d’un objectif. Troisième, la rivalité ou la concurrence, comme dans les sports et les réunions d’affaires.

Si vous êtes comme la majorité des individus, vous vous voyez en train de le faire parfaitement dès la première fois. Vous réussissez avec les honneurs, vous êtes plein d’aisance, vous obtenez une promotion, les superbes hommes ou femmes autour de vous s’évanouissent et tombent sous votre charme. Tout est bon, flatte votre égo et à l’occasion, accroît votre motivation. Mais, la plupart du temps – pour être direct – c’est une perte de temps.

Pourquoi ? La considération la plus importante est toujours le réalisme. La présentation mentale est une extension de la présentation physique. Pouvez-vous imaginer un membre des forces spéciales améliorant ses compétences de tir en jouant à un jeu vidéo ? Ce n’est pas réaliste et il n’en tirerait rien. Et le paintball ? Un peu mieux, mais tout de même irréaliste. Non, ils font les choses aussi proches que possible de la réalité.

La même chose s’applique au conditionnement mental. Vous devez vous placer dans la position où vous vous trouverez dans la vie réelle. Si c’est une compétence de travail, par exemple, envisagez votre environnement, vos outils et vos collègues précisément comme ils seront. Si vous faites du sport, imaginez le terrain ou le court comme il sera le jour du match – jusqu’à la météo, les spectateurs, les vêtements que vous portez et l’équipement que vous utilisez. Assurez-vous d’inclure tous vos sens et d’être dans la scène – pas uniquement d’y penser.

Comme tout débutant, la réalité m’a frappé de plein fouet lorsque j’ai commencé à être sparring-partner (entraînement au combat avec un adversaire). Je me faisais écraser par chaque personne ayant plus d’expérience, même les gars les moins expérimentés. Ma stratégie tombait en miettes, je n’avais aucune défense et j’étais souvent paralysé par la peur.

Cela a commencé à changer le jour où j’ai fait entrer le réalisme dans ma préparation mentale, c’est-à-dire en y faisant entrer mes faiblesses et mes erreurs. Je n’ai rien forcé – une fois que j’ai réussi à être aussi réaliste que possible, un jour tout est venu naturellement. Même si j’étais assis sur mon canapé, je sentais le ring sous mes pieds. Je sentais l’odeur de moisi de la salle de gym. Je sentais mon t-shirt collé contre moi, trempé de sueur. Je voyais les muscles de mon adversaire vibrer lorsqu’il m’envoyait le premier coup au visage. J’ai su que j’étais dans le vrai lorsque mon corps a commencé à se durcir et que mon cœur s’est mis à battre rapidement – et quand mon adversaire mental me battait comme il le faisait dans le monde réel.

Cela implique-t-il que j’ai échoué ? Non. J’ai réussi. À partir de ce moment, j’ai pu commencer à réellement m’entraîner. Graduellement, j’ai commencé à améliorer mentalement ma défense. Ma peur a diminué. J’ai commencé à imaginer les attaques et contre-attaques adéquates. Ces avancées, parce qu’elles prenaient place dans un scénario réaliste, ont commencées à avoir lieu dans la vraie vie.

Un bon accessoire consiste à trouver les sentiments affectés. Les avez-vous déjà ressentis dans le monde réel ? Supposons que vous jouez au basketball. Dans le monde réel, vous n’arrivez pas à mettre le ballon dans le panier aussi souvent que vous l’aimeriez, mais vous avez parfois réussi. Comment vous êtes-vous senti ? Fier, excité ?

Essayez de vous souvenir de ce sentiment. Saisissez-le. Étendez-le si possible. Et tenez-vous à ce sentiment lorsque vous vous préparez mentalement. Comme l’a dit un jour un athlète, plutôt que d’être mentalement aux Jeux Olympiques, il le ressentait également – il ÉTAIT aux Jeux Olympiques!

reussite_7j_puissance_pensee_positive_L

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *