8 règles de la séduction. Règle n°1

Sortez de votre zone de confort

Une fois quitté le ventre maternel, il faut bien commencer à comprendre que la vie n’est pas offerte sur un plateau. C’est en étant exigeant envers la vie qu’on obtient le meilleur, mais pas seulement. Il faut aller chercher ce qu’on veut.

Et pour obtenir ce qu’on veut vraiment, il faut affronter l’inconnu.

Je me suis dit exactement cela dans un premier temps quand j’ai commencé à changer : je suis tombé un jour par hasard sur un site de séduction américain. J’étais à l’époque un grand timide, et je n’avais aucune idée de ce qu’il fallait faire en matière de drague.3 Et sur ce site, je découvre des compte-rendus de sorties, rédigés par d’autres hommes comme moi, qui apprenaient des techniques pour aborder dans la rue, en boîte, au travail… Révélation.

Il était donc possible de comprendre comment fonctionnent les femmes, et d’arriver à les séduire, même en partant de très bas ?

Et là j’ai pris conscience du chemin à parcourir : à l’époque ma confiance en moi était nulle, j’étais mal rasé, pas coiffé, habillé avec les memes vieux jeans délavés et déchirés depuis 5 (cinq) ans par flemme d’aller faire du « shopping », passionné d’informatique à lunettes (avec les grands verres ronds des geeks des séries B américaines). Bref je n’avais pas tout pour plaire.

Sortir dans la rue pour faire les courses n’était déjà pas confortable pour moi.

Remettre en cause mes convictions sur la Femme Idéale non plus.

Jeter mes vielles fringues non plus.

Même ranger ma chambre et meubler mon appart, un effort inimaginable.

Alors, parler à des filles en groupe dans la rue, devant leur copain en boîte, mettre des rateaux à des nanas parce que j’aimais pas leur nouveau parfum, avoir plusieurs copines à la fois, donner moi-même des conseils en séduction!!! Inimaginable.

Bougez-vous.

Que vous soyez un complet débutant ou un player il y a toujours une marge de progrès à faire.

Ne soyez jamais rassasié.

Alors à vous, je vous pose la question : Pourquoi ? Pourquoi vivre par procuration ? Dans le fond, vous avez envie de vous bouger. Vous avez envie de devenir vous-même. Et, oui, vous avez envie de vous taper la bonnasse vous-même. Arnaud Olieric

Cela va même beaucoup plus loin que « se taper la bonnasse ».

Vous allez en apprendre des tonnes sur vous-même et sur les autres.

Au cours de cette année, le processus de développement personnel a porté ses fruits pour des dizaines d’apprentis séducteurs.

Je pourrais continuer à parler de ce que MOI j’y ai gagné, mais la question c’est :

Qu’avez vous à y gagner et à y perdre ? (sachant que « y » désigne : apprendre à aborder des inconnus, socialiser, rendre le sourire au gens, améliorer votre compréhension des relations humaines, devenir une meilleure personne, entreprendre, expérimenter, progresser).

Qu’attendez vous pour sortir de votre cocon… et déployer vos ailes ?

Il n’y a pas grand-chose de valeur qui soit disponible à l’intérieur de notre zone de confort.

J’entends certains dire « Mais je m’inquiète pour ma sécurité ». Ma réponse à cela est tout simplement: « la sécurité n’existe que pour les cadavres ». Bob Parsons

reussite_7J_plus_sensuelle_L