Créez votre Eden (1)

Eden : L’origine du terme « Eden », en hébreu, signifie « délice »

Changer, c’est se donner le droit de faire un nouveau choix

Nous faisons tous des choix à un certain moment de notre vie et puis ces choix se déroulent dans le temps. Nous grandissons, traversons des épreuves, mûrissons, devenons plus conscient…

Et il arrive que nous nous sentions à l’étroit dans nos choix d’hier. Cela engendre frustrations, stress, mal-être, maladies, dépression,…

J’ai une bonne nouvelle. Vous avez le droit de changer. Vous avez le droit de faire de nouveaux choix. Vous avez même le droit de bousculer un peu les habitudes de votre entourage. Vous avez le DROIT !

Si j’insiste si fort là-dessus, c’est parce que je sais combien il est difficile de s’offrir une nouvelle vie. Entre mes 20 et mes 30 ans, je me suis consacré à un choix d’adolescent. Je voulais être une pop star comme Patrick Bruel, Goldman, Cabrel…

Je pense avoir certaines dispositions qui m’ont permis de faire pas mal de choses dans ce domaine mais… Je n’ai jamais atteint mon objectif. Les années ont passé et j’ai grandi, j’ai mûri et j’ai même commencé à me dire que cette vie d’artiste ne m’excitait plus tellement. Je n’arrivais cependant pas à faire un nouveau choix.

Mon choix d’adolescent était en train de se vider de ma motivation. Il devenait creux. Et les résultats que j’obtenais dans ma carrière étaient loin de mes attentes. J’ai continué par habitude, par inertie… Et j’ai perdu du temps !!!

Ne faites pas comme moi. Ne perdez pas de temps ! Donnez-vous le droit de réajuster vos choix en fonction de qui vous êtes ICI et MAINTENANT.

Depuis que j’ai changé d’orientation, depuis que j’ai fait un nouveau choix, mon horizon s’est ouvert, je me sens à ma place, serein et en voie d’accomplissement.

C’est une telle joie au quotidien que je voulais vraiment partager cela avec vous.

L’immobilité c’est la mort

Tout est en perpétuel mouvement. Absolument toute chose danse. Des électrons aux planètes, tout est constamment en train de changer, d’évoluer. Pourquoi serait- ce différent dans nos vies ? Nos relations évoluent et changent. Nos envies, nos rêves changent eux aussi. Pourquoi ne pas accompagner cette danse ?

Le délice de la vie ne se trouve pas dans la satisfaction de nos besoins superficiels. L’Eden n’est pas une stratégie ou une technique. Votre Eden, c’est apprendre à danser votre vie.

Je vais durant ces quelques minutes vous accompagner sur un chemin de bonnes questions. Je vais vous faire part de mon expérience sur ce chemin. Et je vais enfin vous donner un maximum de clefs pour que vous puissiez ensuite danser votre vie et créer votre Eden.

Êtes-vous prêts ? Prêts à faire votre révolution, prêts à donner le pouvoir à ce qui vous tient au cœur, aux trippes, à l’âme ? Êtes-vous prêts à vous comporter en être humain ? Il est temps que chacun de nous laisse parler le Nelson Mandela, le Gandhi, le Dalai Lama, la sœur Emmanuelle,… qui est en nous.

Ils ne sont pas exceptionnels

Vous êtes exceptionnels

Vous allez découvrir comment créez votre Eden, comment le « virtualiser », comment le planifier, le tester, l’ajuster et ensuite vous n’aurez plus qu’à le réaliser.

Mais avant cela, je vais vous demander de répondre à quelques questions. Lisez-les de temps en temps, laissez-les entrer en vous lors d’une méditation, ou répétez-les à haute voix dans la voiture… Faites comme vous sentez. L’important est d’accorder votre attention sur elles et de les laisser entrer en vous. Se poser les bonnes questions est une chose essentielle. Et vous pourriez bien, à ce stade déjà, être étonné du résultat.

  • Si vous étiez milliardaire, que feriez-vous de votre temps ?
  • Si vous aviez 1000 ans devant vous, que réaliseriez-vous ?
  • Si vous pouviez changer une chose dans le monde d’un claquement de doigt, maintenant, quelle serait-elle ?

Maintenant, il vous suffit de laisser votre cerveau réfléchir. Les questions sont comme des graines qu’on plante en nous. Il suffit de les arroser (les réévoquer) de temps à autre et un jour quelque chose sortira du sol. Une réponse à vos questions.

Se poser les bonnes questions c’est embrasser les bonnes réponses

Pour créer votre Eden, vous allez d’abord apprendre à augmenter votre énergie, ensuite à formuler et à poser les bonnes questions afin de pouvoir virtualiser votre Eden personnel. Puis, nous verrons comment faire un plan, établir une stratégie, vous diviser vos grandes tâches en plus petites et finalement vous serez prêt pour votre phase test. Suite à laquelle, il vous suffira d’ajuster votre virtualisation pour ensuite vous lancer. Vous apprendrez aussi à impliquer votre entourage dans votre combat… Ni trop, ni trop peu.

ALLEZ… On y va !

Observons ce qui se passe dans un monde idéal. Dans un monde idéal, vous savez exactement qui vous êtes, êtes connecté à votre intuition à chaque instant. Vous voyez donc exactement et clairement où, quand et quoi faire pour vous sentir bien. Ce « bien » existe parce que votre corps, votre esprit, vos émotions et votre âme sont alignés… Votre verticalité est alors parfaite et l’énergie coule librement des « étoiles » jusqu’à vous. Vous êtes heureux et rempli d’énergie. Energie que vous êtes alors libre et désireux de faire circuler autour de vous.

Je vais maintenant vous révéler qu’est-ce que l’état d’Eden exactement. C’est …

Être parfaitement centré dans sa verticalité et étendu à l’infini dans son horizontalité. Rempli d’énergie et irradiant celle-ci tout autour de soi. Nous ne sommes pas dans un monde idéal et sommes actuellement plus ou moins près de cet état d’Eden.

Créez votre Eden (4)

IMPLIQUER VOTRE ENTOURAGE

L’enfer c’est les autres… Le paradis aussi

Notre entourage a une influence sur nous comme nous en avons une sur lui. Comme nous ne souhaitons pas nécessairement une vie solitaire d’ermite illuminé, il est important de savoir impliquer votre entourage… ni trop, ni trop peu.

Allez-vous déranger ? Oui. Allez-vous être un élément perturbateur ? Oui. Tout votre entourage le supportera-t-il ? Probablement pas. Est-ce important de garder exactement le même entourage ? A vous de répondre.

Est-il plus important de vivre avec quelqu’un en jouant un rôle ou avec quelqu’un d’autre en étant soi ? Devons-nous demander la permission à notre entourage pour simplement être qui nous sommes ? Le confort des autres prime-t-il sur notre santé mentale et spirituelle ?

Que se passera-t-il si vous changez quelque chose ?

Si vous ne vous laissez plus embobiner, si vous devenez plus exigeant(e), si vous êtes souriant(e) alors qu’on s’attend à ce que vous tiriez la tronche ? Le monde va-t-il se mettre à faire la « ola » en vous félicitant ? C’est fort peu probable. Certains vous encourageront, d’autres voudront que vous soyez comme avant. Est-ce important ? Est-ce si important d’être aimé de tous ? Est-ce si important d’être aimé à l’extérieur ? Ou bien choisirez-vous de VOUS aimer avant tout autre ? Qui vit chaque seconde dans votre peau ? Qui doit assumer le résultat de ses choix ?

A chaque fois que vous vous faites taire pour écouter les autres… Vous vous soumettez !!! Vous êtes des gentils. A chaque fois que vous vous écoutez dans le respect, l’amour et la compréhension de l’autre… Vous êtes souverain !!! Vous êtes bons. Un professeur gentil est toujours apprécié de ses élèves. Un professeur bon rendra ses élèves meilleurs. Un artiste gentil aura du succès. Un artiste bon écrira l’histoire et révélera les âmes. Un parent gentil donnera des bonbons à ses enfants à chaque fois qu’ils le demandent. Un parent bon saura traverser la désapprobation et les colères de ses enfants lorsqu’il leur dira « non » pour leur plus grand bien.

Soyez vrai, soyez respectueux, soyeux amoureux de la grandeur qu’il y a en chaque être mais soyez impitoyable avec toutes leurs petitesses. Car grandir et faire grandir est plus important que plaire. Car changer le monde, c’est avant tout, créer SON Eden et aider les autres à créer le leur.

Célébrez avec votre entourage réceptif vos victoires. Invitez-les dans votre danse. Que votre joie d’être rempli de bonheur déborde sur eux. Vous les enseignerez par l’exemple. N’ayez donc pas peur de vos erreurs. Vos succès comme vos échecs sont source d’enseignement pour tous ceux à qui vous les expliquerez.

Personne ne vous demande d’être parfait. Ceux qui vous le demandent sont, croyez-moi, par expérience, bien plus malheureux que vous ne le pensez.

Soyez libre, soyez vous-même et réjouissez-vous car vous êtes en route vers votre Eden. Vous êtes en train de changer le monde. Vous êtes les héros de cette époque.

reussite_7j_etre_libre_L

Créez votre Eden (3)

POSEZ-VOUS LES BONNES QUESTIONS

Maintenant que vous avez déjà davantage d’énergie.

Il est temps de vous poser les bonnes questions. Les questions qui vous mèneront à créer votre Eden.

Cherche qui tu es et ne l’oublie jamais

Avant tout, je voudrais partager mon expérience en ce domaine. Les artistes et les chercheurs connaissent assez bien le processus de questionnement. Il existe une règle d’or dans l’univers. Aucune question ne reste sans réponse. Certaines questions demandent à être bien formulée, d’autres demandent qu’on reste dessus. Mais toute question finit par obtenir sa réponse.

Cela veut dire quoi ? Sachez-vous poser les bonnes questions et ne jamais la lâcher tant que vous n’avez pas eu une réponse satisfaisante, une réponse que vous ressentez comme complète.

Cela crée une sorte de tension intérieure qui peut être vécue au début comme inconfortable mais cette tension est le prix que vous payez pour avoir accès à une info cruciale.

La réponse vient toujours. Sous forme d’une coïncidence, d’un livre qui vous tombe dans les mains, une rencontre qui tombe bien, un film, un rêve, une intuition…

Voici 3 questions spécialement formulées pour vous ouvrir la porte de votre Eden.

Quels sont vos trois principales qualités ?

Pour les trouver, vous pouvez visiter vos meilleurs souvenirs. Dans les situations où vous vous sentez bien, épanoui, rempli de chaleur à l’intérieur, dynamisé, heureux, il y a presque toujours une de vos principales qualités en expression.

Dans vos plus grandes réussites également. Traquez-les, trouvez-les, et surtout nommez-les.

Quels sont les deux choses qui vous révoltent le plus dans ce monde ?

Là où nous sommes révoltés se trouvent nos principales motivations à changer quelque chose. C’est à l’endroit de vos plus grandes révoltes, de vos plus grandes indignations que vous trouverez votre mission. Sachez transformer votre colère en action et celle-ci sera à sa juste place.

Personnellement c’est de voir tant de potentiel gâché. D’où ma devise « Grandir et faire grandir »

Quelle est votre principale passion ?

Par passion, j’entends une chose qui vous intéresse au point que vous vouliez tout savoir sur cette chose, vous améliorer en permanence. Une chose à laquelle vous consacreriez beaucoup plus de temps si vous en aviez l’occasion.

C’est ici que vous allez trouver la forme que vous allez donner à votre Eden.

Personnellement c’est le développement du potentiel humain et la spiritualité. Je me jette sur tous les livres, suis toutes les formations et séminaires que je trouve. C’est une vraie passion. Et c’est désormais la forme de mon Eden.

Maintenant vous allez modéliser, vous allez virtualiser une vie dans laquelle vous vivez vos passions dans des situations dans lesquelles vous exprimez pleinement vos qualités et tout ça au service du monde en utilisant le levier de vos plus grandes révoltes.

Imaginez que vos passions sont au centre de votre vie. Que ce sont elles qui régissent votre quotidien.

Imaginez que vous avez l’occasion à chaque instant d’exprimer vos qualités, d’irradier la meilleure part de vous.

Imaginez que ce qui vous révolte s’atténue grâce à votre action. Que ces grandes injustices, trahisons, rejets, humiliations ou abandons disparaissent peu à peu grâce à votre action.

Que feriez-vous dans une telle vie ? Quel métier exerceriez-vous ? Quel mère/père seriez-vous ? Quel type de conjoint incarneriez-vous ? Que mangeriez-vous ? Où habiteriez-vous ? …

Prenez vraiment le temps de vous imaginer, consacrant votre temps à votre passion pour changer ce qui vous révolte et tout cela en mettant en expression vos plus grandes qualités. Ajoutez des détails, des sensations, des odeurs, des sons, des émotions,… Rendez ce film intérieur aussi réel que vous le pouvez.

Ce rêve éveillé que vous êtes en train de faire…NE L’OUBLIEZ JAMAIS !!!

C’est ce qui vous fera grandir et sourire à la vie, ce qui vous permettra de tenir pendant les moments plus difficiles et jumper au plafond tout le reste du temps. Ce rêve c’est ce que vous allez accomplir.

Le ciel nous donne des rêves… Et si nous les réalisions ?

Il ne vous reste plus qu’à faire un plan, établir une stratégie et commencer à agir. Si tout ça vous semble compliqué, rappelez-vous une chose. Il suffit de vouloir, décider et agir. Sachez ce que vous voulez, sachez décider de le réaliser et mettez vous en action

Faire un plan c’est quoi ? La chose la plus simple du monde. Prenez une grande tâche et coupez la en toutes petites parties. Ensuite faites de la place dans votre agenda et commencez à dispatcher vos petits bouts dans vos espaces libre. Réjouissez-vous car vous allez inévitablement accomplir votre Eden à coup de tous ces petits efforts. Si vous faites cela, il est absolument impossible que cela ne vous arrive pas.

La stratégie c’est quoi ? La stratégie c’est la façon dont vous allez agencer les micro-tâches dans votre quotidien d’une manière optimale. Votre stratégie est là pour soutenir votre motivation, dynamiser votre action, et vous permettre de faire les choses de manière détendue et joyeuse.

Parce qu’il est tout à fait possible de vivre une vie remplie de bien-être, de joie de Bonheur dans la pleine expression de qui vous êtes réellement. Et croyez-moi, ce que nous sommes réellement est d’un altruisme dépassant de loin tous les sacrifices que vous avez pu faire ou voir.

Je vous invite à danser, à chanter, à rire avec toute la communauté humaine.

L’Eden est ici… L’Eden est potentiellement maintenant. Vous avez désormais les clefs pour le découvrir et l’installer dans vos vies.

Il ne vous reste désormais plus qu’à …

sante_30-Jours-Energie_l

Créez votre Eden (2)

LA PREMIERE CHOSE A FAIRE DES MAINTENANT : AUGMENTER VOTRE ENERGIE

UPDATER votre programme énergétique

Pourquoi ? Parce qu’il ne sert à rien de vouloir résoudre nos problèmes, il est beaucoup plus efficace de créer un état d’être et de vie dans lesquels il n’y a pas de problèmes. Et pour créer cet état d’être et de vie, nous allons avoir besoin d’énergie. Plus notre énergie est élevée, plus nous sommes protégés des maladies, des accidents… Plus nous voyons clair et pouvons tirer parti d’une situation pour le plus grand bien de tous, le nôtre y compris. L’état d’Eden, je vous le rappelle est un état d’abondance totale. Plus vous recevez, plus vous donnez et vice versa.

Rien ne vous limite aussi bien que vous-même

Voici quelques conseils pour augmenter votre énergie. Testez-les et ne gardez que ceux que vous aimez. Ajoutez les vôtres… Tout ce qui vous donne de l’énergie est une bonne chose. Soyez gourmands. Exigez d’en être rempli jusqu’à être heureux comme jamais. Je ne suis pas sûr qu’il existe seulement une limite à l’énergie que nous pouvons accueillir et irradier autour de nous.

Pour votre corps : manger ce qui est vivant (fruits et légumes aussi frais et bio que possible, miel, graines germées,…). Consulter l’ayurveda, la micronutrition, les conseils du coach Tony Robbins… pour mieux choisir ce que vous décidez d’ingérer. Il ne s’agit pas ici de maigrir mais bien d’optimiser votre énergie. Boire de l’eau (beaucoup) filtrée plutôt qu’en bouteille. Il est communément admis que nous payons énergétiquement tous les abus que nous faisons. Sachons-le. L’addition vient toujours. Autant être sûr d’être prêt à la payer.

A l’inverse, tout changement quotidien, aussi petit soit-il, est susceptible de transformer votre niveau d’énergie. Un peu de sport ou simplement une activité physique (un peu de gym au réveil… même 15 minutes de gigotage par exemple. C’est, en plus, excellent pour réveiller le corps et donner du punch dès le matin). Rien de bien sorcier n’est-ce pas ?

Le rendre beau c’est l’honorer; lui offrir de la douceur et des caresses, c’est l’aimer et lui apprendre l’amour… Votre corps est important. Pourquoi ne pas le lui dire ?

Pour votre cœur : entourez-vous bien !!!! Il est communément admis que nos actes sont à très peu près le reflet des attentes de notre entourage. Choisissez les personnes avec qui vous avancez, sachez dialoguer avec elles, sachez négocier et sachez rompre si aucun terrain d’entente n’est possible. Nous sommes Humains.

Comportons-nous comme tel. Ne soyons pas soumis aux autres. Libérer notre Humanité est chose plus importante.

Pour votre âme : Votre âme vous parle constamment. Tout ce que vous avez à faire c’est ECOUTER. Pour ce faire, commencez par vous taire physiquement mais aussi émotionnellement et mentalement. Ensuite cultivez le silence, offrez-vous un espace d’écoute dans votre vie quotidienne… Vous entendrez alors l’essentiel. Toutes les techniques sont bonnes. Choisissez celle qui vous convient : méditation, balade en pleine nature, jardinage, prière, sexualité spiritualisée…

Pour votre tête : Elle est un outil pas le capitaine du navire. Sachez vous en servir, écoutez ses conseils mais ne la LAISSEZ PAS prendre le pouvoir. Elle est de bonne volonté mais n’a en stock que ce que vous savez déjà. Elle ne connaît pas les nouvelles façons de faire, les meilleures façons de faire… Elle est là pour vous aider à exécuter vos plans.

Bien dormir est important si vous la voulez performante. Certaines vitamines, minéraux,… lui sont bénéfiques. Suffisamment d’informations sur ce sujet existent pour que je me permette de ne pas m’appesantir sur ce sujet.

Par contre j’aimerais vous faire part de mes deux secrets pour faire exploser mon énergie

Faire un pacte avec les étoiles : Avec Dieu, Allah, Bouddha, l’énergie universelle, les anges… Ce que vous voulez. L’importance du pacte est cruciale.

Imaginez que vous êtes un créateur de programmes informatiques de génie et que vous avez le soutien de Bill Gates en personne. Ou que vous êtes un jeune chanteur et que vous avez avec vous le président de la plus grande maison de disque au monde. Vous aurez accès à une puissance de feu incroyable.

Il en est de même pour la création de votre Eden. Je constate depuis de longues années que très tôt j’ai fait ce pacte et que j’ai toujours été « miraculeusement » aidé, toujours été protégé et guidé.

Parce que je suis meilleur qu’un autre ? Certainement pas.

C’est uniquement parce que j’avais fait un pacte avec mes étoiles et que j’avais foi en ce pacte. J’ai toujours cru/su que j’étais aidé. Cela m’a toujours donné l’énergie d’aller de l’avant, de continuer à grandir et aujourd’hui d’aider à mon tour. Créer votre bulle protectrice : imaginez une bulle d’énergie autour de vous que RIEN ne peut percer, une sorte de bouclier total. Bouclier relié directement au réservoir infini d’énergie de vos « étoiles ». Rentrez dans votre bulle et savourez cette sensation de totale sécurité 6 à 7 fois par jour. Quelques secondes suffisent. L’idée est de vous rappeler à quel point vous êtes invulnérable, à quel point vous êtes tout puissant.

sante_30-Jours-Energie_l

8 règles de la séduction. Règle n°8

Décidez rapidement

La vie est faite d’opportunités et ces opportunités ne vous attendront pas.

La bonne nouvelle, c’est que ces opportunités, ces trains à prendre, sont en nombre illimité. La mauvaise, c’est que si à chaque train qui passe, vous mettez trop de temps à réagir, vous n’en prendrez jamais aucun.

La première des « 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent » de Stephen R. Covey est : soyez proactif. Les gens proactifs sont ceux qui font avancer les choses. Par opposition, les personnes réactives sont celles qui vivent « dans l’attente ». Etre proactif, c’est avoir le contrôle sur son environnement.

Cependant, pour avoir ce contrôle, il faut oser se mettre en avant. SAVOIR CE QU’ON VEUT. Décider.

En prenant des décisions, vous forgez vous-même votre avenir. Pourquoi donc beaucoup de gens évitent de prendre des décisions ? Le plus souvent, c’est par peur de l’erreur7. Mais peur de quelle erreur ? Relisez la règle 4. Bien peu de décisions méritent l’anxiété qu’on leur attache.

Apprenez à vous détacher du résultat matériel de vos décisions, qui est de si peu de valeur face au résultat émotionnel que vous pouvez obtenir chez vous ou vos proches.

Prenez des décisions et assumez-les.

Commencez aujourd’hui.

Je connais un jeune ingénieur fraîchement diplômé qui a refusé plusieurs offres d’emploi dans le secteur qu’il visait depuis ses 6 dernières années d’études. Après un stage de plusieurs mois, il s’est rendu compte que cela ne lui convenait pas. Prendre la décision de quitter cette branche et de s’installer en travailleur indépendant, c’était prendre « le risque » de la précarité, de l’incompréhension de ses proches… Et pourtant, il se débrouille très bien, ses proches sont très fiers de lui et il sera probablement retraité aux Bahamas en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

Décidez.

Mais décidez VITE.

Avez-vous entendu parler de la « règle des 3 secondes » ? Selon cette règle énoncée par l’américain Mystery, si l’on veut aborder un groupe de personnes, il faudrait le faire immédiatement, dans les 3 secondes suivant l’instant où on les a aperçus, de peur que l’approche semble maladroite et tombe à l’eau.

En réalité, ce risque est bien faible. Le vrai risque c’est de ne plus avoir le « courage » d’approcher une fois un certain temps écoulé. Pour avoir trop tardé, on laisse passer l’opportunité.

Vous entendrez […] souvent les expressions suivantes dans la bouche d’une personne réactive : « Il faut y réfléchir », « Prends ton temps », « Etudier les données », « Vous souhaitez peut-être peser le pour et le contre », ou « il faut réfléchir avant d’agir ». Romilla Ready

J’étais comme cela, moi aussi, il y a longtemps. Et un jour j’ai constaté, rétrospectivement, que je pouvais abattre beaucoup plus de boulot que ce que je faisais actuellement. J’aurais pu avoir beaucoup plus de réussite. En OSANT agir, sans prendre l’excuse de « réfléchir » jusqu’à ce que les délais pour agir soient écoulés.

Et puis j’ai lu un livre de Bernard Werber (auteur que je ne supporte plus, mais c’est une autre histoire) dans lequel un personnage utilise comme seul outil de décision, une pièce de monnaie. Il tire à pile ou face.

J’ai trouvé ça génial. A partir de ce moment-là, quand j’avais le choix entre deux options dont les conséquences étaient trop floues, ou peu importantes, ou quand je me souciais peu du résultat, hop, je faisais un pile ou face et c’était décidé.

J’aborde la fille à gauche ou les deux à droite ?

Pile, gauche, face, droite.

Je pars en weekend à la plage ou je reste pour aller en boite samedi ? Pile, la plage, face, la boîte.

Hyper efficace.

Au bout d’un mois comme ça, je n’avais plus droit aux remarques acerbes de mes amis du style « pfff tu vas encore mettre des heures à choisir… ». Bon, par contre, je faisais souvent des choix pas terribles.

Je suis alors passé à la phase suivante : décider moi-même

Je me suis fixé comme règle de décider intelligemment moi-même, mais avec la contrainte de na pas traîner, sinon je revenais au pile ou face.

Faire les courses maintenant ou manger une pizza ce soir pour rester bosser ? Bon j’ai une minute pour me décider, sinon pile : les courses, face : la pizza.

Je n’ai plus fait un pile ou face depuis près de 3 ans.

Décidez. D’abord vite. Puis vite et bien.

Souvenez-vous de ce que le général George S. Patton disait : « un bon plan violemment exécuté aujourd’hui est, de loin, meilleur qu’un plan parfait exécuté demain.

reussite_7J_plus_sensuelle_L

8 règles de la séduction. Règle n°7

Allez toujours de l’avant.

Bon, c’est bien, vous avez dressé une liste d’OBJECTIFS (règle 5) et d’AXES DE PROGRESSION (règle 6).

Chaque fois que vous découvrez de nouveaux points sur lesquels vous bloquez, réécrivez ces « problèmes » comme des « opportunités d’amélioration ». En d’autres termes, n’ayez plus cette liste de « je n’arrive pas à faire ceci… » sous les yeux, mais ajoutez à votre liste d’OBJECTIFS les « je VEUX pouvoir faire ceci… » correspondants (en vous assurant que vous le voulez VRAIMENT).

Une fois les problèmes jetés à la poubelle, il ne nous reste que des objectifs. BIEN !

Maintenant, une devinette : Supposons que vous voulez construire une colonne. Vous ne disposez que d’un filet d’eau du robinet. Je ne veux PAS vous entendre penser : « c’est impossible ». Je veux entendre : IL DOIT Y AVOIR UN MOYEN.

Vous avez réfléchi ?

Que se passerait-il si, tous les jours, vous faisiez couler ces quelques gouttes d’eau calcaire au même endroit ?

CHAQUE JOUR, pendant des ANNEES… ? Vous obtiendrez une STALAGMITE. (je ne vous conseille pas ce passe-temps, ce n’est qu’un exemple, j’en vois déjà qui sont partis remplir leurs pichets d’eau pour vérifier.)

Voici où je veux en venir avec cet exemple tiré par les cheveux.

Le secret de la 7e règle de la réussite est la CONSTANCE, la FIDELITE à vous-même dans le suivi de votre -vos objectifs. En souhaitant devenir meilleur, vous vous engagez à vie envers vous-même.

Vous vous engagez à progresser. Chaque jour.

Tant que vous n’avez pas fait le premier pas, puis les suivants, rien ne peut vous aider à progresser vers le résultat, même si vous l’avez défini avec précision. Romilla Ready & Kate Burton

Votre avenir ne peut se construire que si TOUS LES JOURS vous faites l’effort, même infime, d’apporter quelque chose à l’édifice.

Oui, tous les jours, comme dans « chaque jour de l’année, même les jours fériés. »

  • « ah mais le dimanche, je ne peux pas sortir draguer » : rappelle les numéros que tu as pris dans la semaine.
  • « je n’ai pas encore de numéros justement ! » : relis la méthode de séduction que tu es en train d’étudier, ou un bon livre de développement personnel.
  • « Internet est en panne, mes livres sont chez ma maman, je ne peux rien lire ! » : Imagine TROIS nouvelles façons d’aborder, de nouvelles routines… il y a TOUJOURS à faire pour s’améliorer ! (et accessoirement, lis la règle 13)

Nous sommes responsables de notre constructivité, de notre bonheur. J’irais même jusqu’à dire qu’en fin de compte, nous sommes responsables de notre chance. Stephen R. Covey

Utilisez votre liste d’objectifs comme étalon de votre avancée de la journée. Je ne vais pas me coucher sans être sûr que je n’ai pas fait au moins UN PAS vers la personne formidable que j’ai DECIDE de devenir .

Ne cessez jamais d’investir. Ne cessez jamais de vous améliorer. Ne cessez jamais de faire des choses nouvelles. A l’instant où vous cessez d’améliorer votre organisation, elle commence à mourir. Fixez-vous le but d’être meilleur à chaque jour qui passe, au moins un tout petit peu meilleur. Souvenez-vous du concept japonais de Kaizen : Les petites améliorations quotidiennes amènent un jour de grands avantages. Bob Parsons

reussite_7J_plus_sensuelle_L

5 conseils beauté pour l’été

L’été nous met de bonne humeur, mais la belle saison a tendance à soumettre notre épiderme et notre chevelure à rude épreuve. Voici une série de 5 conseils beauté pour prendre soin de sa peau, de ses cheveux et être en forme.

1. Bien bronzer

Lorsque l’on s’expose intensivement au soleil sans avoir préparé sa peau au bronzage, on risque les coups de soleil et une peau qui rougit puis finit par peler.

Ce n’est pas réellement l’effet « beauté » désiré ! Mais surtout, les coups de soleil, s’ils sont à répétition, fragilisent l’épiderme et l’on se retrouve avec une peau desséchée et écailleuse. Sans compter les risques pour la santé, au premier rang desquels le redouté carcinome de la peau.

Le soleil, outre qu’il nous donne bonne mine, est indispensable à la santé, au bien-être et à la bonne humeur. Mais il faut adopter quelques mesures de bon sens avant de s’exposer pour bronzer. Le bêtacarotène, que l’on trouve dans les gélules de carottes, permet un bronzage plus rapide, qui dure plus longtemps, sans risque de coup de soleil. À condition de respecter une exposition progressive et d’éviter les heures autour de midi.

Enfin, les protections solaires sont indispensables : on en choisira l’indice selon son type de peau. Ne pas hésiter à demander conseil à son pharmacien. Les gels après solaires apaisent les sensations de brûlure et hydratent la peau.

2. Protéger ses cheveux

La chevelure est mise à rude épreuve par l’été. Le soleil et le vent la dessèchent et il est utile de choisir à cette période des shampooings nourrissants. Si vous vous baignez, que ce soit en piscine ou dans la mer, pensez toujours à bien rincer votre chevelure après le bain, pour qu’elle ne souffre pas d’une exposition longue au chlore ou au sel. Elle deviendrait vite cassante et incoiffable.

Il faudra traiter votre chevelure, tout d’abord, comme nous l’avons vu, par des shampooings revitalisants, nourrissants et hydratants, mais aussi par des produits anti-UV. Les formules de type huile sèches sont particulièrement pratiques et efficaces. Elles se présentent en spray, qui permet d’hydrater les cheveux au cours de la journée. Certaines constituent de véritables écrans solaires, à l’instar de ceux que l’on utilise pour la peau. Enfin, n’oubliez pas les masques régénérants et hydratants.

3. Eviter les pieds abîmés

Les pieds aussi souffrent de l’été. Pour que les pieds abîmés puissent se présenter en beauté, il faudra peut-être effectuer un gommage ou un ponçage des zones de peau durcies. Sur la plage, sable et cailloux sont sans pitié. Plongées dans l’eau de mer, les petites fissures de la peau ont tendance à former des crevasses. Les tongs constituent la première ligne de protection pour les pieds, d’autant qu’ils aident aussi à lutter contre les mycoses (voir ci-dessous).

Mais il faudra aussi penser à l’hydratation, avec une crème spéciale pour les pieds (il est aussi possible d’utiliser une crème pour le corps). On insistera en particulier sur les talons. Les soins doivent être quotidiens, matin et soir, puisque la crème a le temps de pénétrer l’épiderme durant la nuit.

4. Prévenir les mycoses

Les mycoses sont provoquées par des champignons que l’on attrape par contamination, sur le sol des piscines, mais aussi par la transpiration, surtout dans des chaussures fermées. On prévient les mycoses en portant des tongs en piscine et dans les douches publiques des plages.

La transpiration favorise aussi l’apparition de mycoses. Il convient de veiller à une hygiène parfaite des pieds, en les lavant et les séchant régulièrement. Traiter ses chaussures avec un produit préventif peut se révéler indispensable. De même, il vaut mieux éviter les chaussettes en synthétique et privilégier le coton.

5. La beauté passe par l’assiette

Pour être en forme et paraître en beauté, il faut aussi adapter son alimentation aux conditions climatiques estivales. Un petit régime au printemps fera fondre les rondeurs accumulées durant l’hiver.

La belle saison est l’occasion de manger salades et crudités, petits légumes cuits à la vapeur et grillades. L’huile d’olive, excellente pour la santé, s’harmonise bien avec ces plats de saison auxquels elle confère son petit goût fruité. Pensez aussi aux fruits, pêches, cerises et melons, qui hydratent tout en apportant vitamines et minéraux.

En somme, pour être en beauté cet été et vous sentir bien, pensez à une approche globale qui va du régime méditerranéen aux différents soins pour la peau et la chevelure.

sante_7J_peau_l

8 règles de la séduction. Règle n°6

Prenez les choses au jour le jour

OK, vous avez des PROBLEMES. Des choses dans votre façon de séduire qui ne marchent PAS.

SUPER !

Vous êtes au-dessus de 80% des autres hommes (au bas mot) : vous SAVEZ que vous pouvez vous améliorer.

Prenez ces points qui posent problème UN par UN. Identifiez-les clairement. Cela va vous donner une liste d’axes de progression, qui peut ressembler à ceci : Je ne sais pas toujours comment aborder un groupe d’inconnues.

Une fois dans le groupe, il m’arrive de sécher.

Quand j’ai un numéro et que j’appelle ce numéro, le prénom de la fille sur le répondeur n’est pas celui de la fille qui m’a donné le numéro… et ça ne répond jamais.

TRAITEZ ces problèmes un à un.

Vous ne savez pas toujours comment aborder un groupe d’inconnues ? Apprenez une phrase d’approche « par défaut », à utiliser les jours où vous manquez d’inspiration. Vous séchez en plein milieu de conversation ?

Entraînez-vous à l’écoute active, écoutez la cassette « Art and skill of conversation » de Richard Bandler (je vous la recommande vivement si vous êtes anglophone). Apprenez à lancer plusieurs sujets de conversation que vous ressusciterez. Et ainsi de suite pour les autres axes de progression. (pour le faux numéro, ça se résoudra tout seul quand vous serez plus à l’aise et moins « louche » aux yeux des filles…)

Mais surtout, réalisez ceci :

Vous êtes dans la « bonne moitié » de la population masculine, puisque vous savez que vous POUVEZ vous améliorer.

Vous êtes dans les meilleurs 2% de cette « bonne moitié » puisque vous avez à votre disposition la COMMUNAUTE DE SEDUCTION, une source inépuisable de SOLUTIONS à chaque question.

Vous êtes déjà AUJOURD’HUI meilleur qu’HIER (car vous lisez mon ebook) et vous serez encore meilleur DEMAIN (car vous allez l’appliquer)

Et que mériterez-vous si vous êtes un homme qui s’affirme, travaille sur lui-même avec exigence (et la clairvoyance et les conseils de la communauté) et enrichit ses relations avec les autres ?

Vous mériterez le MEILLEUR car vous deviendrez le MEILLEUR.

Vos efforts quotidiens vous amèneront ce que vous méritez. Dans TOUS les domaines sans exception, « Aide-toi, le ciel t’aidera » est une vérité universelle.

Quelque soit la difficulté de votre situation, vous pouvez vous en sortir si vous ne regardez pas trop loin dans le futur, et si vous vous concentrez sur l’instant présent. Vous pouvez vous sortir de tout en prenant les choses au jour le jour.

reussite_7J_plus_sensuelle_L

8 règles de la séduction. Règle n°5

Concentrez-vous sur le résultat que vous visez.

Beaucoup d’apprentis séducteurs, et ça m’arrive encore souvent aussi, oublient leur objectif à long terme (en général, devenir quelqu’un de meilleur) ou même leur objectif à court terme : un des buts principaux d’une séduction est quand même… de séduire la nana.

Commencez par vous FIXER UN OBJECTIF.

Prenez une feuille de papier et notez :

  • des objectifs à court terme (exemple : « je veux un succès (un numéro, un baiser, une fille dans mon lit…) cette semaine »)
  • des objectifs à moyen terme (réaliser un fantasme ? lancer un grand projet ?)
  • des objectifs à long terme (je veux monter mon entreprise, je veux un voilier et une maison au bord de la mer, je veux être le fils adoptif de Hugh Hefner, séduire Jessica Alba, bref, quelque chose qui MAINTENANT    peut paraître inaccessible mais qui vous ferait VRAIMENT adorer votre nouvelle vie).

Relisez ces objectifs tous les jours. Imprimez-les dans votre esprit.

Et éliminez de votre vie tout ce qui se met en travers de ces objectifs : les peurs, les petites frustrations, les soucis de la vie quotidienne derrière lesquels on s’abrite pour rester en zone de confort au lieu d’affronter l’inconnu.

Il y a un pouvoir illimité dans le simple fait de prendre une décision, de se fixer un objectif, et de n’avoir plus à se soucier du doute et du manque de confiance en soi.

Faites des choix. ASSUMEZ-LES.

« Vous êtes ce que vous faites de façon répétée » Erik von Markovik

Quand vous décidez de ne pas aborder cette splendide jeune femme assise à côté de vous, demandez-vous : Est-ce que la bande dessinée que j’ai entre les mains vaut davantage ? Va-t-elle m’apporter plus de bonheur ?

Quand vous passez une soirée à jouer à Counter Strike alors que des séducteurs de votre région vous ont invité à une sortie, demandez-vous : Est-ce la vie que je me suis choisie ? Tout seul devant la télé, ou mon PC, ou avec mes potes geeks ? Est-ce que cette soirée me rapproche de mes objectifs ?

Je ne dis pas : « laissez tomber vos potes s’ils ne sont pas dans le trip apprenti séducteur », SURTOUT PAS. Je dis : Si vous avez plusieurs fois le choix entre une vie sociale et enrichissante, ou rester replié sur vous même (quelqu’en soit la pseudo-raison qui vous paraît si importante), et si vous faites de façon répétée le même choix, alors vous avez aussi choisi votre avenir.

Un membre des forums de Séduction m’a récemment écrit :

« Je t’avoue quand même avoir été par ailleurs un peu vexé parce que tu ne me connais pas, crois-moi, si tu savais, ce que je sais, ce que j’ai expérimenté, tu ne m’aurais pas donné tous ces conseils ! »

Les conseils en question consistaient en « si tu veux vraiment améliorer ta connaissance des relations humaines pour mieux séduire, c’est en venant « SUR LE TERRAIN », rencontrer de VRAIES INCONNUES que tu peux le faire, pas via Internet ». Mais, comme beaucoup d’autres, il a toujours préféré éviter de sortir et de changer ses habitudes. Il est resté dans sa zone de confort.

Soit ! En faisant de façon REPETEE le choix de se complaire dans son cocon, il se forge un avenir peu réjouissant, en compagnie de son ordinateur.

Et vous, quelle est votre DESTINEE ?

Souvenez-vous de ce vieil adage, « Comme on fait son lit, on se couche ». Bob Parsons

reussite_7J_plus_sensuelle_L

8 règles de la séduction. Règle n°4

Ne vous contentez pas d’accepter que le pire puisse arriver, mais forcez-vous à quantifier le «pire».

Okay, voyons voir ce qui RISQUE de se passer si vous entreprenez de lire, comprendre et appliquer les principes de bases de la séduction.

Vous lisez un article qui explique comment draguer votre collègue de bureau. Vous la draguez. Vous apprenez qu’elle est mariée. ET ALORS ? Ca m’est arrivé il y a 2 mois à peine. On est très bons amis et elle me présentera ses copines. La situation n’est pas vraiment CATASTROPHIQUE, n’est-ce pas ?

Autre cas :

Vous lisez quelques blogs racontant comment des players accostent des nanas dans la rue. Vous décidez de faire pareil à l’arrêt de bus en bas de chez vous.

Vous abordez une magnifique blonde. Elle passe son chemin en vous traitant de connard (elle a peut-être ses règles et elle vient de se faire larguer par son copain qui l’avait trompée avec sa meilleure amie la semaine dernière, pile le jour où elle ratait ses exams, et puis elle a perdu son boulot et son appart a brûlé, donc ce n’était pas le bon moment, ça arrive. Mais plus vraisemblablement, c’est vous qui avez abordé comme un gland. Bref)

Ok, vous venez de vous prendre un râteau. Mais bon, vous avez encore toutes vos dents. La nana, vous ne la recroiserez jamais. De toute façon, elle ne vous reconnaîtra même pas après juste une interaction de 2 secondes dans la rue. En bref, on efface l’ardoise et on recommence. CF. Règle 3 !

Encore un autre cas : (j’essaie d’énumérer les cas les plus fréquents demandés par les nouveaux, la liste est donc susceptible d’évoluer)

Votre pote genre beau gosse aux cheveux dégoulinants de laque, vous surprend à draguer ou à lire des « trucs de dragueur », et se fout de votre gueule. Comme vous êtes débutant et que vous ne chopez pas des masses, vous n’avez même pas l’argument de dire « mais t’as vu, j’ai plus de nanas que toi ». Et alors ? Ce serait un argument bien pitoyable, de toute façon.

La séduction, ce n’est pas L’OBJECTIF de votre vie.

N’évaluez JAMAIS votre propre valeur sur les résultats que vous avez avec les femmes. Quand on débute, c’est normal d’être un débutant. La première fois que vous entrez dans une salle de muscu, vous êtes le mec le moins musclé, c’est NORMAL, sinon ça ne serait pas la peine d’y aller !

Demandez-vous : est-ce que cette personne se moquerait de moi si je commençais un sport/passais des entretiens d’embauche/essayais d’améliorer mon hygiène de vie ?

Est-ce qu’elle me rabaisserait en voyant que j’essaie de m’améliorer ? Si la réponse est oui, il faut peut-être mettre de côté certaines fréquentations. Si la réponse est non, dites-lui de se montrer un peu moins fermé d’esprit, et de vous laisser au moins essayer sans vous juger.

Le PIRE de ce qui peut vous arriver… se résume en fait à pas grand-chose.

Faites quand même la liste de ce que vous craignez. Réfléchissez bien à l’impact que chacune de ces conséquences aurait sur votre vie. QUANTIFIEZ cet impact. Vous verrez que la plupart sinon la totalité de ces conséquences est complètement futile. Sinon, s’il y a toujours quelque chose qui vous turlupine, n’hésitez pas à nous faire part de votre si grande crainte sur le forum.

Nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

Le pire de tout ce qui peut arriver sera très rarement plus grave qu’un nuage flou de « conséquences indéfinies ». Mon père me disait souvent, quand je luttais à m’arracher les cheveux pour faire tourner

Parsons Technology, « Ecoute, Robert, même si ça ne marche pas, personne ne va te bouffer ». Bob Parsons

reussite_7J_plus_sensuelle_L