CHOLESTÉROL : LES PETITS TRUCS SUPPLÉMENTAIRES

On ne se protège jamais trop. Voici quelques autres moyens de traiter l’hypercholestérolémie. Et de ne pas vous inquiéter si vous faites quelques écarts côté nourriture.

Bien se nourrir ne doit pas devenir une obsession telle qu’il faille tous les jours, sans exception, contrôler ce qu’on mange. Ces différentes aides vous permettront de rétablir l’équilibre.

Le son

Selon une étude anglaise, la consommation journalière d’au moins 50 grammes de son d’avoine peut faire baisser le taux de cholestérol de 15 %. Un petit déjeuner aux flocons d’avoine est donc une très bonne idée. Les autres céréales complètes sont également efficaces mais dans des proportions moindres.

Le pain complet au levain

Remplacez votre baguette par un pain de campagne. Beaucoup plus riche en vitamines, minéraux et fibres que le pain blanc, le pain complet empêche le taux de cholestérol de grimper. Préférez celui au levain, plus digeste, et dont les minéraux sont mieux assimilés.

La pomme (surtout la pomme verte)

Excellent stabilisant du taux de cholestérol. Sa pectine forme un gel qui emprisonne les graisses et régule leur absorption. Si vous avez un peu forcé sur les viandes grasses, mettez-vous pendant quelques jours aux granny-smith.

L’ail

C’est aussi un ami de nos artères. À condition d’en consommer au moins une tête crue chaque jour. Vous faites la grimace ? Il y a une autre solution : le prendre en gélules.

La lécithine de soja

La lécithine sécrétée par le foie lutte contre le cholestérol. Elle est présente dans notre corps à des taux souvent insuffisants. Celle du soja vient soutenir son action quand l’alimentation est trop riche en acides gras saturés. Elle contribue à émulsionner les graisses et à éviter leur excès dans le sang.

L’huile de germe de blé

Avec ses acides gras essentiels et sa vitamine E anti-oxydante, elle lutte doublement contre les dépôts de cholestérol. On la trouve surtout sous forme de gélules. Très pratiques à avaler à tous moments de la journée.