EN SAVOIR PLUS SUR LA LIBÉRATION DES ÉMOTIONS PAR L’EFT

« J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé »
Voltaire

 

Les émotions au cœur du mal être

Selon le docteur Dominique Servant, « L’émotion est une réponse à la fois physique et psychologique que tout le monde connaît. Les principales émotions comme l’angoisse, la colère, la culpabilité, la honte, la tristesse sont normales mais peuvent aussi avoir un rôle négatif sur notre bien-être. Beaucoup d’états de stress et de mal-être comme l’anxiété et la dépression sont marqués par des émotions négatives excessives et persistantes ».

Plusieurs spécialistes considèrent aujourd’hui que la difficulté à gérer les émotions explique la survenue et le maintien de ces états. Face à une émotion négative déclenchée par un stress, deux réflexes s’opposent : la tendance à réprimer cette émotion, à lutter, à refuser de se laisser envahir et la tendance opposée qui consiste au contraire à accepter sa propre émotion.

L’hypothèse est que le refus d’un sentiment a pour effet paradoxal de déclencher au contraire une émotion. C’est pourquoi face à un sentiment d’injustice ou un conflit on peut être amené à ruminer, et à ressentir une émotion de colère, d’angoisse ou de tristesse. Tout cela est bien compréhensible mais hélas n’est pas toujours efficace et au contraire l’envahissement par les pensées et les émotions négatives est source de mal être.

L’EFT : Emotionnal Freedom Technique (Technique de Libération Emotionnelle) DE GARY CRAIG

En 1980, Roger Callahan, un psychologue américain, met au point une technique qu’il nomme TFT, Tought Field Therapy (en français, selon les traductions, Thérapie du Champ Mental ou Thérapie du Champ de Pensée, TCM). Cette procédure laborieuse et complexe nécessite le concours d’un thérapeute.

En 1991, Gary Graig, un ingénieur de Stanford féru de psychologie, formé par Callahan à la TFT, crée l’EFT, l’Emotionnal Freedom Technique (en français, Technique de Libération Emotionnelle, TLE). L’EFT est une version simplifiée de la TFT. Elle allie une stratégie cognitive à des stimulations de zones énergétiques du corps (points de méridiens).

Tandis que le patient porte attention à sa souffrance, il tapote du bout des doigts des points précis du visage, du haut du corps et des mains.

L’Energy Psychology part du postulat que notre corps est parcouru par des circuits énergétiques comparables à des circuits électriques. En temps normal, le courant passe et l’équilibre est harmonieux. Les chocs émotionnels viennent rompre cet équilibre car ils créent des obstacles bloquant le flux énergétique. Ces émotions négatives sont « enregistrées » et se manifestent ultérieurement sous forme de douleurs physiques, de maladies ou de souffrance émotionnelle. L’EFT traite ces perturbations en rééquilibrant le flux énergétique.

L’EFT est une technique d’auto-guérison émotionnelle qui s’effectue par le tapotement du bout des doigts de certains points spécifiques situés sur les méridiens du corps. L’EFT est une technique d’une grande souplesse, et des milliers de thérapeutes et de clients partout dans le monde lui font confiance et s’en servent avec succès.

La technique apporte des résultats immédiats et durables et souvent, un soulagement là où d’autres techniques ont échoué (traumatismes, phobies, chagrin, colère, culpabilité, anxiété, douleurs physiques, maux de tête, asthme, etc.).

« La cause de toute émotion négative est une perturbation du système énergétique corporel »
Gary Craig

L’EFT est comme une forme émotionnelle d’acupuncture sans les aiguilles.

Tapoter ces points énergétiques en nous concentrant sur ce qui nous dérange nous permet d’équilibrer les méridiens perturbés et de supprimer les émotions négatives rattachées à la souffrance. Le fondement de la technique stipule que la cause de toute émotion négative est une perturbation dans le flux énergétique corporel.

Une libération complète et définitive s’accomplit dès lors que l’équilibre énergétique est restauré. Son efficacité et sa rapidité sont sans pareil pour se débarrasser de tous nos problèmes d’ordre émotionnel ou physique.

Les points

Voici la liste des points et leur abréviation :

  • DS – Début du sourcil
  • CO – Coin de l’oeil
  • SO – Sous l’oeil
  • SN – Sous le nez
  • ME – Menton
  • CL – Début de la clavicule
  • SB – Sous le bras
  • SS – Sous le sein
  • PO – Coin de l’ongle du pouce
  • IN – Coin de l’ongle de l’index
  • MA – Coin de l’ongle du majeur
  • AU – Coin de l’ongle de l’auriculaire
  • PK – Point Karaté

EFT_01

Ces points d’entrée et de sortie se trouvent près de la surface de la peau et sont plus facilement accessibles que d’autres points plus éloignés de la surface.

Voici les directives qui vous aideront à trouver l’emplacement des points de la séquence.

EFT_02Au début du sourcil, juste au-dessus et à droite (ou à gauche) du nez.

C’est le point DS (début du sourcil).

Sur l’os qui longe le côté extérieur de l’oeil.

C’est le point CO (coin de l’oeil)

Sur le petit os sous l’oeil, environ 2-3 cm sous la pupille.

C’est le point SO (sous l’oeil)

La région entre le bas du nez et la lèvre supérieure.

C’est le point SN (sous le nez).

Entre la lèvre inférieure et la pointe du menton.

C’est le point ME (menton).

EFT_03L’endroit où se rencontrent le sternum, la clavicule et la première côte. Pour trouver l’emplacement exact, placez votre doigt sur l’os en forme de « U » à la base du cou (là où se trouverait le noeud de cravate). Placez votre doigt dans le creux du « U », et faites-le glisser d’environ 2-3 cm vers le bas, ensuite glissez 2-3 cm vers la droite ou la gauche.

C’est le point CL (clavicule),

Même si ce n’est pas véritablement la clavicule. Le point est au début de la clavicule et c’est plus facile à expliquer que L’endroit où se rencontrent le sternum, la clavicule et la 1ière côte.

EFT_04

Sur le côté du corps, sous le bras, à la hauteur du mamelon (chez les femmes, là où passe le soutien gorge), environ 10 cm sous l’aisselle.

C’est le point SB (sous le bras).

EFT_05Pour les hommes, 2- 3 cm sous le mamelon; pour les femmes, sous le sein, là où le sein et la paroi de la cage thoracique se touchent.

C’est le point SS (sous le sein).

EFT_06Sur le coin extérieur du pouce, à la base de l’ongle.

C’est le point PO (pouce).

EFT_07Sur le côté de l’index (le côté le plus près du pouce), à la base de l’ongle.

C’est le point IN (index).

EFT_08Sur le côté du majeur (le côté le plus près du pouce), à la base de l’ongle.

C’est le point MA (majeur).

EFT_09Sur le côté de l’auriculaire (le côté le plus près du pouce), à la base de l’ongle.

C’est le point AU (auriculaire).

EFT_10Le dernier point est le point Karaté…qui se situe au centre du tranchant de la main, entre le poignet et la base de l’auriculaire. C’est le point PK (point Karaté).

EFT_11Pour faire la gamme des neuf actions, trouvez d’abord le point de gamme.   Il se trouve à l’endos de votre main, entre les jointures de l’auriculaire et de l’annulaire. Placez un doigt de l’autre main entre les jointures et laissez-le glisser vers le poignet : le point de gamme se trouve dans une petite dépression, environ 1 ou 2 cm des jointures. Ou encore, imaginez que vous tracez une ligne entre ces deux jointures.

Cette ligne pourrait être la base d’un triangle équilatéral et le point de gamme est le point (apex) où convergent les autres côtés de ce triangle.

La méthode COMPLETE

PHASE 1 : LA PREPARATION

Choisir la difficulté à travailler

Choisissez un problème sur lequel vous voulez travailler : un souvenir précis, une émotion, une sensation, etc.

Par exemple:

  • Je ressens telle sensation désagréable ou douloureuse dans mon corps.
  • J’ai peur de ….
  • Je me sens nerveux face à …
  • Je suis stressé à cause de …

 Vous pouvez également choisir de travailler une image ou une séquence d’un souvenir (dans ce cas, donnez un titre à ce film intérieur).

Évaluez l’intensité de la difficulté

 Evaluez approximativement l’intensité de votre problème sur une échelle subjective de 0 à 10 où 0 signifie aucun problème et 10 le pire que ça puisse être. L’intensité est mesurée selon la façon dont vous vous sentez en ce moment.

La correction de l’inversion psychologique

Le système énergétique corporel possède des polarités positives et négatives tout comme l’énergie électrique ou magnétique. On parle d’inversion psychologique lorsque la partie du champ énergétique liée à un problème a sa polarité inversée. La métaphore employée pour décrire ce concept est celle d’une pile mise à l’envers dans un appareil électrique.

Le Dr.Callahan pense que les inversions psychologiques causées par la négativité de certains problèmes peuvent être neutralisées par une affirmation positive.

Pour corriger l’inversion, dites l’affirmation suivante, à haute voix, 3 fois d’affilée, tout en tapotant le point karaté PK :

« Même si j’ai … (nommer votre problème), je m’aime et m’accepte complètement. «

EFT_12

PHASE 2 : LA 1ERE SEQUENCE

La séquence

Choisissez une phrase de rappel. Cette phrase est une version raccourcie de l’affirmation employée lors de la correction de l’inversion psychologique, par exemple, « cette sensation désagréable, cette douleur, cette peur, ce stress, etc. ». Cette courte phrase vous garde en contact avec le problème que vous voulez éliminer.

Le concept de la phrase de rappel est facile à retenir.

Je vous en donne quand même quelques exemples :

  •  mal de tête
  • colère contre mon patron
  • souvenir de guerre
  • raideur dans le cou
  • cauchemars
  • besoin d’alcool
  • peur des serpents
  • dépression

Tout en vous concentrant sur votre problème et en énonçant votre phrase de rappel, tapoter fermement environ sept fois chacun des points énergétiques suivant :

Début du sourcil – Coin de l’oeil – Sous l’œil – Sous le nez – Menton – Début de la clavicule – Sous le bras – Sous le sein – Coin de l’ongle du pouce – Coin de l’ongle de l’index – Coin de l’ongle du majeur – Coin de l’ongle de l’auriculaire – Point Karaté

Vérification de l’intensité du problème

Si l’intensité a diminué mais persiste, poursuivez avec une seconde séquence de tapotement.

Une séquence ultérieure, si l’intensité persiste

 Modifiez votre phrase préparatoire, par exemple :

  • Même si je ressens ce reste de sensation désagréable ou douloureuse, je m’aime et je m’accepte complètement.
  • Même si j’ai un reste de peur de …. , je m’aime et je m’accepte complètement.
  • Même si je me sens encore un peu nerveux (se) face à …, je m’aime et je m’accepte complètement.

La phrase de rappel est également facile à modifier.

Vous n’avez qu’à ajouter les mots « reste de », avant la petite phrase.

Voici quelques exemples de phrases de rappel modifiées :

  • reste de mal de tête
  • reste de colère contre mon patron
  • reste de souvenir de guerre
  • reste de raideur dans mon cou
  • reste de cauchemars
  • reste de besoin d’alcool
  • reste de peur des serpents

EFT_12

Répétez trois fois votre nouvelle phrase préparatoire en tapotant le Point Karaté.

Pourquoi parfois faut-il faire une autre séquence ? :

L’une des raisons pour lesquelles la première séquence n’a pas réussi à éliminer le problème complètement est parce que l’inversion psychologique surgit de nouveau…c’est-à-dire le blocage qui devrait être corrigé lorsque vous faites la préparation.

Cette fois, l’inversion psychologique surgit d’une manière un peu différente. Elle n’empêche pas complètement votre progrès, mais seulement en partie. Vous avez fait du progrès, mais vous êtes arrêté avant d’avoir obtenu un soulagement complet parce que l’inversion psychologique vous empêche d’être encore mieux.

Comme le subconscient a tendance à être très littéral, les séquences ultérieures de la recette de base doivent préciser que vous travaillez le reste du problème. Par conséquent, l’affirmation de la préparation et la phrase de rappel doivent être ajustées.

La deuxième séquence

Modifiez votre phrase de rappel, par exemple, «reste de sensation désagréable, reste de peur, reste de stress, etc. » et tapotez les points :

Début du sourcil – Coin de l’œil – Sous l’œil – Sous le nez – Menton – Début de la clavicule – Sous le bras – Sous le sein – Coin de l’ongle du pouce – Coin de l’ongle de l’index – Coin de l’ongle du majeur – Coin de l’ongle de l’auriculaire – Point Karaté

Evaluer l’intensité du problème

Si le niveau est à 0, vous pouvez travailler un autre problème ou passer à la gamme des 9 actions.

PHASE 4 : LA 2EME ET DERNIERE SEQUENCE

Dernière séquence

Tout en vous concentrant sur votre problème et en énonçant votre phrase de rappel, tapoter fermement environ sept fois chacun des points énergétiques suivant :

Début du sourcil – Coin de l’oeil – Sous l’œil – Sous le nez – Menton – Début de la clavicule – Sous le bras – Sous le sein – Coin de l’ongle du pouce – Coin de l’ongle de l’index – Coin de l’ongle du majeur – Coin de l’ongle de l’auriculaire – Point Karaté

EN SYNTHESE, LA RECETTE DE BASE

Mémoriser cette recette de base, vous pourrez l’utiliser pour soulager bon nombre de problèmes émotionnels et physiques.

La préparation… Dites l’affirmation suivante trois fois :

« Même si j’ai ce __________ je m’aime et je m’accepte infiniment » tout en frottant le point douloureux de congestion neurolymphatique ou en tapotant le point Karaté. PK

La séquence … Tapotez environ sept fois sur chacun des points énergétiques suivants tout en disant votre phrase de rappel à chaque fois :

DS – CO – SO – SN – ME – CL – SB – SS – PO – IN – MA – AU – PK

  1. La gamme des neuf actions… Tapotez continuellement sur le point de gamme en faisant ces neuf actions :
  2. Fermez les yeux.
  3. Ouvrez les yeux.
  4. Sans bouger la tête, regardez en bas à droite.
  5. Sans bouger la tête, regarder en bas à gauche.
  6. Sans bouger la tête, roulez les yeux dans le sens «horlogique»
  7. Sans bouger la tête, roulez les yeux dans le sens inverse.
  8. Fredonnez un petit air de musique.
  9. Comptez à haute voix de 1 à 5.
  10. Fredonnez à nouveau votre petit air.

La séquence (encore)… Tapotez environ sept fois sur chacun des points énergétiques suivants tout en disant votre phrase de rappel à chaque fois :

DS – CO – SO – SN – ME – CL – SB – SS – PO – IN – MA – AU – PK

7 jours pour vaincre anxiete stress