La mémoire des noms

C’est un grand classique. On oublie le nom de personnes que l’on connaît pourtant.

Voici une méthode très simple pour se rappeler à coup sûr les noms des personnes que l’on rencontre.

Ce chapitre intéressera sans doute beaucoup d’entre vous, si j’en juge le nombre de personnes qui ont régulièrement des difficultés à se rappeler les noms ou les prénoms qu’elles voudraient prononcer.

C’est un cas très répandu, et il entraîne quelques désagréments dans la vie privée ou la vie professionnelle. Bien rares sont ceux qui peuvent toujours mettre un prénom sur une physionomie ! La cause de ce manque de mémoire est en grande partie l’insuffisance d’entraînement mental. Comme toujours, des exercices appropriés peuvent y remédier.

Il est vrai que la mémoire des noms est une des plus difficile à mettre en marche sans s’y être exercé.

C’est la plus capricieuse de toutes. Cela tient à ce qu’un nom ne produit aucune impression en soi, ne donne naissance à aucune idée, à aucune image. Il ne rappelle rien par lui-même. Et pourtant….

La meilleure façon de procéder est de faire comme dans l’exercice de concentration N° 2, mais en ajoutant à la force visuelle l’aide de la puissance auditive.

Si par exemple vous désirez ne pas oublier ce nom : «Laforest», exécutez l’exercice comme pour les images mentales dont nous parlions plus haut : clé, crayon, gomme, etc.

Seulement ayez soin chaque fois que vous répétez ce nom de vous représenter véritablement Monsieur Laforest en son apparence physique.

En redisant plusieurs fois avec insistance «Laforest, Laforest, Laforest, Laforest«, vous vous créerez une image phonétique de ce nom. Cette image phonétique sera intimement liée à l’aspect corporel de Monsieur Laforest, et inversement, lorsque vous penserez à cette personne ou lorsque vous la verrez devant vous, vous ne pourrez manquer de vous rappeler immédiatement son nom.

Production d’images visuelles et phonétiques

En confondant ainsi l’image visuelle et l’image phonétique d’un nom, vous êtes mis à même de vous le rappeler en toute occasion nécessaire. Vous ne commettrez plus non plus la faute de donner ce nom à quelqu’un d’autre.

Ceci est basé sur le fait que ce n’est pas en réalité l’oreille qui enregistre les sons, mais le cerveau. Aussi est-il naturel que pour pallier à un manque de mémoire causé par une altération de la faculté du souvenir, l’on s’adresse avant tout à la puissance mentale créatrice des impressions phonétiques.

Une manière très efficace de perfectionner sa mémoire des noms, c’est de faire une étude assez complète des différentes catégories dans lesquelles on peut les ranger.

Lorsque vous désirerez vous en rappeler un, vous le rattacherez immédiatement à sa catégorie générique, et il vous sera infiniment plus facile de le retrouver après coup, car vous saurez déjà plus ou moins où le chercher.

Je prends un exemple : vous venez de faire connaissance de 5 personnes dont vous avez intérêt à ne pas oublier les noms. Ils s’appellent respectivement : Tourneur, Leblanc, Prince, Lerat, Desrosiers. Vous cherchez une façon de les enchaîner à une autre idée ; la meilleure façon dans ce cas sera certainement de les rattacher à leurs catégories génériques.

Le premier d’entre eux, Tourneur, est sans doute possible ressortissant de la catégorie «professions et métiers» ; le second, Leblanc, suggère tout naturellement une idée de couleur, vous le mettrez donc dans la catégorie «couleurs» ; le troisième, Prince, sera sans hésitation rattaché à celle des «titres» .

Pour le cinquième, Lerat, il est tout indiqué de le faire rentrer dans l’ensemble des noms formés à l’aide de ceux des animaux; quant au cinquième, Desrosiers, il a des accointances évidentes avec ceux qui proviennent de noms de plantes.

Je ne vais pas donner ici une liste complète des différentes catégories que l’on peut établir d’après ce principe. Il faut que chacun s’organise pour les trouver pour lui- même.

Cela permettra d’y rattacher les noms qu’on désirera fixer dans sa mémoire avec une efficacité beaucoup plus grande que si on se référait simplement à des tableaux établis à l’avance.

Néanmoins, je crois utile de lister ici quelques exemples qui pourront servir à mieux montrer la façon dont il faut procéder.

Voici certains groupements génériques rapidement établis.

NOMS DÉRIVÉS DE PROFESSIONS ET MÉTIERS.

Barbier Cavelier Lefaucheux Bouvier
oucher Bourrelier Foulon Lhuilier
Coutelier Fauconnier Forgeron Letellier
epage Jardinier Lesueur Lorfèvre
Archer Tourneur Meunier Vitrier
Cordier Charbonnier Pasquier Menuisier
Cuvelier Parmentier Vacher Carrier
Sellier Tavernier Louvetier Masson
Bonvalet Lecouvreur Carpentier etc.
Couturier Laffineur Prêtre

NOMS DÉRIVÉS D’ANIMAUX, OISEAUX ET POISSONS

Leloup Lebœuf Poulet Biche
Salmon Sansonnet Lalouette Crabe
Lerat Lacarpe Merle Bouquetin
Lecat Canart Moineau Lépervier
Delion Duchanois Duston Lelièvre
Corbeau Devaux Renard Pinson
Lapoule Lecerf Lecocq Goujon
Laigle Corneille Lechat etc.

NOMS DÉRIVÉS DE VÉGÉTAUX

Lépine Merisier Delorge Blévert
Dunoyer Pruneau Poiret Mousse
Racine Laplante Lanoix Alavoine
Lelierre Latige Pommier Desormeaux
Desrosiers Delavigne Dechène Laprune
Citroën Herbette Dupin etc.

NOMS DÉRIVÉS DE TITRES

Baron Lerégent Chevalier Chef
Leduc Cornette Cardinaux Vicomtel
Maréchal Lévèque Lempereur Connétable
Marquis Lecomte Capitan Boyard
Altesse Lemaitre Lemaire Prudhomme
Seigneur Bailly Prince etc.
Cardinal Bourgeois Leroy

NOMS LOCATIFS (indiquant un lieu)

Dupont Dumoulin Delacour Delacoste
Duvivier Delaporte Duport Dujardin
Lagrange Lafalaise Dubourg Laforest
Lamarche Dumur Durand Dupuis
Duportel Desprez Belmont Delforge
Pierpont Dubois Delaire Grandmaison
Boncourt Delacre Dufour Maisonneuve
Bonbled Descamps Delacroix Desmarets
Dubosc Duval Delamare etc.
Dutoit Desmoulins Ducastel

NOMS RAPPELANT UNE PARENTÉ

Cousin Petitpere Lepere Parrain
Leneveu Beaufils Mongendre Cousinet
Bonfils Frère Loncle etc.

NOMS DÉRIVÉS DE COULEURS

Lebrun Rougier Legris Violet
Levert Leblanc Leclair Doré
Lerouge Leroux Lenoir etc.
Debrun Blanc Rouge
Lajaunie Devert Brun

 NOMS FORMÉS DE PARTICULARITÉS ET D’APTITUDES

Briand Premier Bongars Lemol
Lecourt Levif Beaucorps Legrand
Legros Coulon Beaupied Riche
Bossu Boiteux Puissant Joly
Lambin Loucheur Dernier Cornu
Groscol Lelong Lenflé Beauclerc
Lejuste Dumollet Bondos Franchomme
Lheureux Lebon Beauminois Bonhomme
Leglorieux Tardif Rigoulot Vigoureux
Petit Jaloux Ledoux Courcoux
Sauvage Francoeur Lebègue Lechauve
Bonjean Lenerveux Leborgne etc.
Bouché Lesage Tardin
Belhomme Leriche Gaillard
Lesourd Dupire Glorieux

 NOMS FORMÉS D’APRÈS DES VILLES ET DES CONTRÉES

Delaunay Beaubourg Beauceron Tours
Dardenne Langevin Franqueville Langlois
Bordeaux Dandrimont Picard Deroubaix
Damiens Darsonval Desomme Deneubour
Defrance Deflandre Dassonville Poitevin
Lebreton Darras Demeuse etc.
Decauville Lallemand Paris

Il faut ajouter à cette liste la plupart des noms aristocratiques et ceux qui en dérivent directement.

NOMS DÉRIVÉS DE CHOSES ET D’INSTRUMENTS

Laplanche Rocher Podevin Cornet
Bille Piquet Delcorde Lacanne
Lesol Laboule Gillet Ducarreau
Lefil Lagache Duroc Beaupain
Collet Dargent Lepic Laficelle
Plume Delaporte Lacase Desgouttes
Labrosse Delair Lapierre Labille
Blancpain Ballon Lamotte Pioche
Marteau Beauciel Léchelle Lapipe
Darcier Cordonnet etc.

NOMS FORMÉS AVEC DES PRÉNOMS

Il serait inutile d’énumérer ici toute la suite des prénoms, car, à très peu d’exceptions près, ils sont tous employés comme noms de famille : André, Balthasar, Aimé, etc.

Cette liste comporte aussi certains noms formés à l’aide de prénoms, tels que :

Petitjean Mauricet Moniquet     Pierrot
Henrijean Petitpierre Daniélou      Claudot
Lejacques Henriquet Grosjean      etc.
Hugolin Jaquinot Grandhenri

Il existe encore d’autres catégories, je n’en ai cité ici que les plus courantes et n’y ai fait figurer que certains noms que l’on rencontre assez fréquemment.

Vous serez certainement à même d’appliquer le principe que j’ai cherché à expliquer dans tous les cas où vous aurez besoin de relier un nom déterminé à une idée qui vous permette de vous en souvenir lorsque besoin sera.

Une classification de ce genre n’est pas toujours possible, et vous rencontrerez certainement des noms que vous ne pourrez rattacher à aucune catégorie.

Dans ce cas, il vous reste malgré tout le moyen d’enchaînement dont nous parlions tout à l’heure, les images visuelles et phonétiques combinées.

Cette méthode est peut-être moins rapide que l’enchaînement par la classification générique des noms, mais elle n’en n’est pas moins un procédé sûr et facile. Il suffit de savoir bien se concentrer sur l’image que vous désirez relier au nom considéré.

Rappelez-vous dans ce domaine, comme du reste dans tout ce qui a trait aux choses de l’esprit, que le résultat dépend de vous plus que de n’importe quel autre facteur.

Si vous voulez vraiment retenir infailliblement un nom, donnez-vous au moins la peine d’appliquer les méthodes que je vous ai montrées, et ne vous imaginez pas avoir fait ce qu’il fallait si vous vous êtes simplement contenté de constater en passant que tel ou tel nom appartient apparemment à telle et telle catégorie.

Non, considérez-le attentivement, puis comparez-le à ceux qui lui sont analogues, alors seulement classez-le et revoyez en même temps en esprit l’aspect corporel de celui ou de celle à qui il s’applique.

De cette façon, vous ne risquez pas de l’oublier.