L’art de la sieste. Connaître son rythme circadien

Avant d’entrer dans l’univers de la sieste, j’aimerais vous parler du rythme circadien. Non non, ne fuyez pas, je ne vais pas vous faire un cours de biologie et de toute façon j’ai toujours été très mauvais en bio.

Le rythme circadien correspond au déroulement de votre rythme biologique au cours d’une journée complète. Pour être plus clair, n’avez-vous jamais remarqué que vous aviez un coup de barre toujours à la même heure ou bien que vous étiez plus efficace et concentré à certaines heures de la journée ?

Voilà ce qu’est le rythme circadien : une série de rythmes biologiques se reproduisant chaque jour de manière cyclique.

Afin de connaître votre rythme circadien, essayez d’identifier sur quelques semaines les moments de la journée où vous vous sentez le plus productif, ainsi que toutes les périodes ou la fatigue prend le dessus sur vous.

Pour vous aider un peu plus à mieux identifier ces périodes, voici quelques généralités bonnes à savoir :

  • Nous sommes au top de notre efficacité 4 heures après le réveil.
  • Nous avons en moyenne 3 pics de haute productivité dans la journée.
  • L’heure suivant un repas, une grosse partie de notre énergie est dépensée à la digestion.
  • En moyenne, un cycle de sommeil se présente toutes les 1 heure 30 à 2 heures (en général au moment de vos bâillements.)

Une fois que vous aurez bien identifié vos périodes de haute et faible efficacité, il ne vous restera plus qu’à répartir vos actions de la journée en fonction de votre rythme biologique.

Faites toutes les tâches demandant de faibles ressources (comme la lecture de mails) pendant vos périodes creuses et toutes les tâches importantes, demandant beaucoup de concentration ou nécessitant un grand effort intellectuel pendant l’une de vos 3 phases de haute efficacité.

Apprenez à bien connaître et écouter votre rythme circadien et vous aurez un gain conséquent de productivité.

NB : Évitez les réunions à 14h, tout le monde digère 😉

Pour en revenir au thème central de la sieste, connaître votre rythme circadien vous permettra également de mieux évaluer le moment idéal pour vos siestes. Ainsi vous pourrez planifier celles-ci à un moment idéal où votre corps demande le plus de repos.