LE GINKGO (GINKGO BILOBA)

Vous avez un certain âge et votre circulation est déficiente ? C’est un point fort important : une mauvaise circulation au niveau du cerveau affecte nécessairement vos capacités cérébrales.

Si vous êtes encore assez jeune et que vous souhaitez améliorer ou préserver votre rendement cérébral en général et avoir plus de mémoire, le gingko peut également vous aider. Dans l’immédiat et à long terme, de manière préventive.

Des preuves éloquentes

Suite à des problèmes d’athérosclérose (encrassement et durcissement des artères dus à des dépôts graisseux), un homme de 60 ans souffrait de confusion mentale et sa mémoire était de plus en plus défaillante. De plus, il ressentait des douleurs intermittentes dans les jambes et il devait se servir d’une béquille pour marcher.

On l’amena dans une clinique naturopathique de Portland, aux États-Unis.

À la clinique, on lui recommanda certains changements au niveau de son alimentation. On lui prescrivit aussi des suppléments alimentaires et du … gingko.

Un mois plus tard, sa mémoire s’améliorait déjà et son esprit devenait plus clair. Au bout du deuxième mois, tout allait encore mieux. Il n’avait plus mal à la jambe et il pouvait marcher sans béquille.

Cet homme rapporta que, dès qu’il oubliait de prendre quelques doses de gingko, les symptômes refaisaient surface.

Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres de l’extraordinaire potentiel de ce vieil arbre chinois.

La science officielle s’intéresse maintenant de très près au gingko. En témoigne bien ce numéro spécial que La Presse Médicale lui a consacré en septembre 1986. Et un peu partout dans le monde, des centaines d’articles lui ont été consacrés dans les revues scientifiques.

Tout indique bien que le ginkgo permet d’élargir les vaisseaux sanguins et d’améliorer la circulation sanguine.

Tous vos troubles cérébraux associés à une déficience de la circulation artérielle seront donc grandement soulagés par l’administration de ginkgo.

Il est notamment indiqué pour les bourdonnements d’oreille, les vertiges, les migraines, les troubles de la vigilance, les pertes de mémoire et la dépression. Il peut aussi soigner les troubles auditifs et visuels liés à une insuffisance du flot sanguin.

Si vous êtes en bonne santé, le gingko peut également favoriser votre fonctionnement cérébral. Dans une série de tests sur la mémoire à court terme, les chercheurs ont pu remarquer des améliorations significatives chez des sujets en bonne santé.

Certains chercheurs ont même recommandé l’emploi d’extraits de gingko pour traiter la maladie d’Alzheimer.

Dosage

En Europe, vous trouverez surtout des extraits de concentré en liquide ou en comprimés. Mais vous pouvez aussi utiliser le gingko sous forme de tisane ou de teinture-mère.

Les extraits les plus efficaces proviennent de la feuille d’automne.

– Pour une cure efficace, prenez 3 comprimés par jour d’extraits standardisés à 24 %, sur une période de 3 à 6 mois.

Et n’oubliez pas que le gingko n’est pas une plante qui agit du jour au lendemain. Il est important de prendre des doses standardisées sur d’assez longues périodes.

Attendez au moins 3 mois avant d’affirmer que le gingko ne vous fait aucun effet.

Si le ginkgo est particulièrement utile pour les personnes âgées, il vous aidera à tout âge. Ne fût-ce qu’à titre préventif, en cas de période de stress prolongé.

En guise de traitement, il est plus spécialement indiqué pour les problèmes d’attention et de concentration, les pertes de mémoire occasionnelles, ou encore les maux de tête liés aux vertiges.

sante_7J_cerveau_l

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *