Le Langage du Corps dans la Recherche d’un Emploi

Il est révolu le temps où le demandeur d’emploi devait écrire une lettre de motivation manuscrite pour avoir cette entrevue de recherche d’emploi. En cette ère de l’informatique et de la technologie cybernétique, la plupart des employeurs préfèrent des candidats qui présentent une demande en ligne, et plus de demandeurs d’emploi se tournent vers le net pour leurs recherches d’emploi. Mais une chose demeure le même – le langage du corps du requérant au cours des entretiens d’embauche et comment il fait la première impression en franchissant la salle d’entrevue.

Votre type de personne

Sur la base de votre langage corporel, un employeur peut savoir si vous êtes convaincu ou non, si vous êtes du genre timide ou du genre convivial, si vous êtes un solitaire ou un joueur d’équipe, ou même si vous dites la vérité ou non. Ils peuvent savoir si vous êtes capable de gérer le travail, si vous êtes dévoué, ou si vous êtes quelqu’un qui peut s’entendre avec les autres employés. Sur la base de ses questions, l’employeur ne prêtera pas seulement attention à ce que vous dites, mais aussi à la façon dont vous le dites.

Généralement, l’employeur aura des réponses de votre part qui correspondront à vos qualifications. Comment vous serez capable de décoder le langage du corps de l’employeur par rapport à votre propre langage du corps, déterminera si vous allez obtenir cet emploi ou non.

Soyez ponctuel

C’est l’aspect le plus important d’un entretien d’embauche – arrivant à temps. L’entretien d’embauche est considéré comme un rendez-vous très important, et être en retard est un crime capital dont la gravité peut vous faire perdre cette opportunité d’embauche. Votre attitude concernant le retard transmettra des messages erronés à l’employeur, et en dira long sur votre manque de professionnalisme. Être coincé dans un embouteillage est une excuse boiteuse et impardonnable très effrontée. Il vaut mieux être en avance d’une heure que d’être en retard d’une minute.

La première rencontre

Lorsque l’employeur arrive près de vous pour vous rencontrer, ne tendez pas la main pour une poignée de main à moins que l’employeur ne vous tende lui-même la main. Serrez la main fermement, mais ne l’écrasez pas. Maintenez le contact visuel.

Posture du corps appropriée

Une bonne posture du corps est importante au cours des entretiens d’embauche et vous pouvez adopter la position suivante. Au début de l’entretien, tenez-vous droit sur votre chaise, votre dos appuyé contre le dossier de la chaise. Ne vous penchez pas ou ne vous déplacez pas latéralement sur votre chaise, cela pourrait être perçu, par l’employeur, comme un manque d’intérêt ou d’ennui. D’un autre côté, être assis sur le bord de la chaise peut transmettre le message que vous êtes un peu nerveux et que vous vous sentez mal à l’aise avec la situation.

Lorsque l’employeur dit quelque chose, il est conseillé de vous pencher légèrement en avant. Cela montre de l’intérêt et de l’attention pour ce que l’employeur dit. Vous pouvez incliner légèrement la tête sur le côté pour montrer que vous l’écoutez attentivement.

Les gestes appropriés

Ne croisez pas les bras, cela pourrait être perçu comme un geste défensif. Il suffit de placer vos mains sur vos genoux ou simplement de les poser sur les accoudoirs de votre siège. En faisant cela, vous serez également en mesure de faire des mouvements avec les mains pour appuyer ce que vous dites.

Tout en parlant, vous pouvez incliner la tête de temps en temps pour exposer un sujet ou pour donner plus de sens à ce que vous dites. Les mouvements des mains peuvent aussi vous aider à pimenter la conversation. Si vous faites des mouvements avec les mains, le recruteur pensera que vous êtes à l’aise avec le processus d’entretien.

Trop de mouvements des mains dès le début de l’entrevue, peut ne pas être une bonne idée. La bonne façon est de les ajouter graduellement au cours de l’entrevue.

Soyez aussi attentif aux mouvements des mains du recruteur. S’il utilise beaucoup ses mains pour faire une remarque ou clarifier quelque chose, vous pouvez aussi en faire autant (Rappelez-vous le reflet). Quand ils ne font pas beaucoup de mouvements, faites comme eux. Il est important d’ajuster vos gestes à ceux du recruteur pour établir une relation.

Faites attention aux gestes involontaires, qui vous pourriez faire à cause de la nervosité.

Certains gestes qui pourraient irriter le recruteur sont:

  • Taper avec vos doigts sur le bureau.
  • Traîner les pieds.
  • Ronger les ongles.
  • Jouer avec un stylo.

Le jury de l’entrevue

Être questionné par une personne peut être du gâteau pour certaines personnes, mais être questionné par un groupe de personnes peut devenir une épreuve déroutante, surtout quand il s’agit de savoir qui vous devez regarder pendant l’entrevue.

Il est important de maintenir un contact visuel égal avec tous les recruteurs. En les regardant proportionnellement, vous pourrez établir leur confiance et vous maîtriserez tout le processus d’entrevue.

Lorsque l’un des recruteurs demande ou indique quelque chose, maintenez un contact visuel avec lui jusqu’à ce qu’il cesse de parler. Cela indiquera que vous écoutez attentivement. Pendant qu’il parle, il peut également regarder les autres recruteurs. Quand il vous regarde de nouveau, vous pouvez faire un signe de la tête pour l’encourager à continuer de parler.

Lorsque vous répondez à une question, adressez-vous d’abord à celui qui vous à posé la question. Mais pendant que vous répondez, vous devrez regarder à tour de rôle chacune des autres personnes. Puis regardez de nouveau la personne qui a posé la question quand vous voulez éclaircir un point, quand vous voulez faire ressortir quelque chose, et quand vous finissez de répondre.

Le Langage du corps du recruteur

Observer le langage du corps de vos recruteurs est aussi important que d’être conscient de votre propre langage du corps. Les gestes du corps de votre recruteur peuvent donner une indication de la façon dont il vous voit. Cela peut servir d’indication pour changer votre approche à un stade avancé, avant qu’il ne tourne les pouces vers le bas.

Par exemple, lorsque vous avez fait ou dit quelque chose qui a déplu au recruteur, il va montrer qu’il est contrarié à travers le langage du corps. S’il soupire, s’il hoche la tête, s’il regarde vers le bas, ou croise les bras et se penche en arrière, vous pouvez interpréter cela comme un signe de mécontentement ou d’irritabilité. Les recruteurs peuvent ne pas être conscient qu’ils exhibent leurs mouvements du corps, de ce fait, vous avez peut être encore une chance de changer votre stratégie.

Il est normal d’être nerveux

Savoir agir en confiance en utilisant le langage du corps peut augmenter vos chances de passer l’entrevue avec succès. Vous pouvez utiliser ces connaissances pour dissimuler un peu votre inquiétude, mais c’est quelque chose dont vous ne devriez pas trop vous soucier. La plus part des candidats sont tendus au cours d’une entrevue, et ils veulent éviter que le recruteur remarque leurs émotions intérieures. Cependant, c’est tout à fait compréhensible d’être nerveux dans ce genre de situation.

Votre nervosité peut même indiquer combien il est précieux pour vous d’obtenir cet emploi. Si vous n’êtes pas nerveux et que vous agissez comme une personne décontractée, vous pouvez être perçu comme quelqu’un qui n’est pas très intéressé par le poste.

Le but de l’entretien est non seulement un moyen de déterminer qui, parmi les candidats est le plus capable d’occuper un poste, mais c’est aussi un moyen de permettre au recruteur d’en connaître davantage sur les candidats. Il s’agit d’une première rencontre avec une personne dont vous pourriez bientôt être le ou la collègue de travail. Si c’est le cas, alors le recruteur (qui pourrait être votre patron) peut se sentir de la même façon que vous. La nervosité accompagne souvent l’excitation.

reussite_7J_etablir_harmonie_L

1 réponse
  1. Yves
    Yves dit :

    Le langage corporel est toujours important dans la vie et encore plus dans la vie professionnel. Ces conseils sont très utiles pour les personnes qui vont en entretien mais aussi utile pour les managers. Même dans le silence, on peut communiquer.

Les commentaires sont fermés.