Le silence dans votre esprit

Le monde du silence. C’est l’endroit pour explorer qui vous êtes vraiment, pour créer et vous connecter à l’univers. Dans le silence, vous vous connectez à l’amour. Dans le silence, vous accédez à la puissance de l’univers. Le silence efface votre esprit et vous donne des idées extraordinaires permettant la libre circulation du succès.

Le silence est la partie de vous que personne ne connait, la partie où vous pouvez trouver le vrai but de votre vie et ce que vous devez faire pour y parvenir. Dans le silence, vous rechargez vos batteries, vous vous libérez de la tension et de l’anxiété, vous réduisez le stress et la fatigue, vous éliminez les doutes et la dépression, vous supprimez la programmation de l’acculturation. Il vous donne un sentiment d’appartenance. Vous devenez UN avec l’univers et l’humanité toute entière et vous connaissez la paix.

Lorsque vous êtes séparés du silence, vous avez des doutes, vous voyez vos problèmes et vous vous sentez que le négatif vous entoure. IL n’y a pas de problèmes, pas de doutes ou de négatif dans le silence. Il vous met à part du monde extérieur et de toutes ses préoccupations en vous connectant à la source originale de votre esprit.

Le silence est situé dans l’espace entre vos pensées. Pour y accéder, vous devez calmer vos pensées. Vous devez calmer votre esprit et connaître la tranquillité.
Ensuite, vous fusionnez avec lui.

La porte du silence, l’espace entre vos pensées, c’est la méditation dont il existe de nombreuses méthodes. Certaines personnes croient que la méditation est seulement une forme de culte dans le Bouddhisme, mais le Christianisme a aussi une forme de méditation – les membres de l’Église catholique romaine prient le chapelet et la prière est une forme de méditation.

L’important est de calmer votre esprit, d’être en paix et communier.

Faites une promenade dans une forêt ou un parc tranquille. Écoutez les sons de la nature. Respirez profondément l’air frais. Écoutez le chant des oiseaux, le bruit des feuilles sous vos pieds et le bruit et l’odeur de la brise sur votre visage. Marcher pieds nus dans l’herbe. Ouvrez vos bras et tournez lentement, sentez la liberté. Sentez les différentes textures de la nature – l’écorce d’un arbre, le toucher soyeux des pétales d’une fleur, la douceur des poils d’un chaton, les brins d’herbe contre la paume de votre main et tout ce que la nature offre à vos sens. Lorsque vous vous concentrerez à entendre et sentir la nature, vous trouverez la paix.

Si vous êtes seul, parlez à l’univers – dans votre esprit au travers de vos pensées ou à haute voix si vous êtes seul. Parlez comme si vous parliez à un ami. Dites-lui vos problèmes et vos désirs. Alors, l’univers prendra soin de vous.

Chanter ou jouer d’un instrument au cours de ces moments peut vous amener plus près de la source, en fonction de la musique produite.

Patricia joue de la flûte native américaine(NAF). Il peut être joué avec du solfège mais la flûte américaine a été inventé pour jouer de la musique qui vient de l’intérieur. Patricia ne joue qu’avec son âme et son esprit. Cette flûte produit un son faible noble et mélancolique, presque obsessif. Si quelqu’un passe, elle ne s’en aperçoit pas – généralement, les gens s’assoient et écoutent. En dépit de l’endroit où elle joue, la flûte américaine emmène Patricia plus près de l’univers, ainsi que les gens qui écoutent. Elle guérit et inspire.

Il faut communier avec la nature sur une base régulière, planifiez-le sur votre calendrier. Au moins une journée par mois devrait être consacrée. Vous pouvez combiner ce jour avec la journée « pour vous apprendre à vous aimer et à vous respecter » dont nous avons parlé précédemment.

Une autre forme de méditation est de revoir dans votre esprit, quelque chose non résolu ou qui pose certains problèmes à résoudre, pendant trois à cinq minutes avant de dormir. Imaginez la situation résolue de façon positive et demandez à votre subconscient (l’univers) de résoudre le problème (savoir comment faire au réveil). Notez-le dans votre journal le matin suivant, avant de quitter votre lit. Continuez à écrire jusqu’à ce que vous voyez une réponse à votre demande.

Pour voir des résultats plus rapidement, utilisez une méthode plus formelle, une méthode de méditation plus profonde, celle que vous pratiquez sur une base quotidienne.

Technique de la méditation profonde

Il existe plusieurs méthodes de méditation profonde. En voici une qui fonctionne bien pour les débutants:

  1. Mettez de côté le temps dans un endroit calme où vous ne serez pas dérangé. Mettez votre journal à proximité et un stylo ou un crayon à la main. Lorsque vous commencerez à méditer, vous pouvez préférez une chambre sombre et l’aide d’une bougie pour garder votre concentration. Certaines personnes visionnent une étoile brillante dans leur esprit mais c’est un peu plus difficile de rester constant.
  2. Vous pouvez si vous le voulez, ajouter de la musique pour « ouvrir » la méditation en vue d’accroître votre relation avec l’univers et de contrôler vos pensées. Avec la pratique, entrainez votre esprit à méditer à un niveau plus élevé après l’arrêt de la musique. Je vous suggère n’importe quelle musique de R. Carlos Nakai (un Indien d’Amérique flûtiste, avec un talent unique), Celtic Twilight « (plusieurs CD disponible sur Amazon.com), ou tout autre musique de ce genre. Vous pouvez préférer utiliser une musique (avec ou sans paroles) qui vous fait immédiatement communier avec l’univers au niveau de votre âme et esprit. Vous saurez si elle le fait parce qu’elle vous mettra les larmes aux yeux et un gonflement de la poitrine lorsque vous vous connecterez à la source, vous serez inondé de bonheur et de paix comme jamais vous ne l’avez ressenti auparavant. Deux musiques qui font cet effet à une amie, sont: « I Want to Know » (version longue) de l’étranger, et  » Yeshua Ha Mashiach » (traduction, Jésus le Messie), par Scott Wesley Brown (de « Scott Wesley Brown Collection »). Vous trouverez tout ça sur Amazon.com.
  3. Asseyez-vous confortablement sur une chaise ou un oreiller. Vous pouvez être dans votre lit après le réveil du matin ou le soir avant de dormir, mais il est plus facile de s’endormir.
  4. Concentrez-vous sur la flamme de la bougie, videz votre esprit mais surtout votre corps. Au début, vous aurez l’impression que votre esprit prend le contrôle et vous serez émerveillé. C’est normal. Quand vous réalisez que votre esprit est hors de contrôle, concentrez-vous de nouveau sur la flamme de la bougie et videz votre esprit de nouveau. A force de pratiquer dans le temps, vous serez en mesure de garder votre esprit vierge le temps que vous voulez. Concentrez-vous jusqu’à ne plus être conscient de votre corps physique.
    Une fois que vous êtes concentré, vous avez de nombreuses options pour la suite:
  5. Restez immobile et laissez Dieu. Permettez à l’univers de fusionner avec vous, sentez sa présence. Vous pouvez faire une méditation entière de cette façon, si vous le souhaitez.
  6. Utiliser un mantra, particulièrement utile au début. Il maintiendra votre attention sur la source, il contrôlera vos pensées errantes. Certains individus et religions disent que le mantra s’unit avec des mauvais esprits ou des païens, mais ce n’est pas vrai. Si vous voulez en savoir plus sur le mantra faites une recherche sur le web, ce serait trop long d’aborder ce sujet ici.
  7. La conversation avec l’univers dans votre esprit est un autre choix. Ne demandez des choses et ne transmettez pas d’informations ici. L’univers connaît déjà vos besoins et vos désirs et ceux de tout le reste du monde.
  8. Il est temps de passer vos problèmes et vos préoccupations à l’univers, ensuite faites une déclaration. Par exemple:

Problème: « Je suis préoccupé par mes responsabilités financières. »

Affirmation: « Je sais que vous avez déjà prévus mes besoins et je ne suis pas inquiet. »

 Alors, restez en silence et écoutez la réponse. Quant à savoir le genre de réponse que vous recevrez dépendra de votre aptitude à la méditation. Vous pouvez entendre une voix (des pensées qui ne sont pas les vôtres) dans votre esprit qui vous parle ou vous pouvez visualiser des images (visions) dans votre esprit.

Le dernier jour d’un séminaire religieux, un participant affirma qu’il avait prié le chapelet tous les jours pendant de nombreuses années. Tout ce qui il avait demandé pendant toutes ces années était d’entendre la voix de Dieu. Il était évident de comprendre dans son explication qu’il était très déçu. Ni le prêtre, ni personne n’avait de réponse pour lui. Quand la classe fût finie, Howard (un autre participant) s’approcha de l’homme qui était encore assis et s’agenouilla à côté de lui. Certaines personnes étaient restées pour voir ce que Howard allait faire, ils attendaient peut-être qu’Howard prie avec l’homme désespéré.
Au lieu de cela, Howard lui demanda:

« Quand vous priez le chapelet, que voyez-vous dans votre esprit? »

Surpris par la question, l’homme répondit: « Le visage de la Vierge Marie. Elle est toujours souriante. »

« Et vous avez une dévotion spéciale pour la Vierge Marie? »

« Oui, pourquoi? » Demande l’homme curieusement.

Howard fait un large sourire et lui répond: « C’est la voix de Dieu pour vous dire ‘bonjour’! »

L’homme éclata en sanglots, tout comme de nombreuses personnes autour de lui.

Howard expliqua que l’on doit vraiment se connaitre de l’intérieur pour arriver à différencier notre pensée de la « voix » de Dieu.

Par conséquent, Dieu commence généralement à vous parler avec des images.
Pour cet homme, Dieu a utilisé quelque chose de très spécial pour lui dire qu’il était avec lui et qu’il l’écoutait.

Une fois que vous aurez conscience que l’univers vous répond, vous commencerez à voir beaucoup d’images (visions). Ainsi, prêtez attention à ce que vous « voyez » dans votre esprit pendant votre méditation. Parfois, les visions passeront si vite et sont si nombreuses que vous ne pourrez pas vous les rappeler toutes après la méditation, mais laissez continuer ce flux de visions. Si vous essayez de vous souvenir, vous occupez votre cerveau et les visions s’arrêtent.

  1. Assurez-vous de remercier votre source, non seulement pour ce temps de réponse mais aussi pour tout ce qu’elle vous fournit.

Une fois méditation terminée, notez immédiatement les expériences que vous avez eu dans votre journal. Ne vous inquiétez pas si vous avez senti que vous n’avez pas eu une « bonne » méditation. Quelque chose est réalisé tout au long de la méditation, que vous en soyez conscient ou pas. Il suffit d’observer toutes les images mentales et « voix » dont vous vous souvenez et de tout écrire dans votre journal. Finalement, vous verrez les réponses et/ou des images qui resurgissent.

Gardez vos expériences pour vous, surtout au début. Sinon, vous pouvez avoir besoin d’expliquer et de défendre les idées et les connaissances que vous avez. Ensuite l’ego s’en mêle et se manifeste et le processus dirigé par l’univers s’arrête.

Exercices

Exercice #9 – Méditation

Commencez à faire une méditation quotidienne en utilisant la technique profonde décrite ci-dessus pendant au moins 20 minutes par jour et continuer pendant au moins deux mois. Quand vous aurez une méditation confortable, concentrez-vous sur la réussite de votre choix.

Exercice #10 – Connections Additionnelles

Choisissez l’autre méthode de fusion avec l’univers (décrite avant la technique de méditation profonde) pour pratiquez au moins une fois par mois, bien que pratiquée hebdomadairement, elle vous apportera un sentiment de paix. Notez vos expériences dans votre journal.

reussite_7J_etablir_harmonie_L

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *