Les comportements de non-assertivité ou de non-affirmation

Il y a trois types de comportements possibles, (en-dehors de l’assertivité) , lorsque nous sommes en présence de quelqu’un :

  • Les attitudes de fuite
  • L’agressivité
  • Le chantage émotionnel

Les attitudes de fuite :

Celui qui fuit nie totalement ses besoins, ou ses désirs, et n’a guère d’auto-estime.

Les principales attitudes de fuite :

  • le peureux qui a toujours peur de mal faire ;
  • celui qui ment pour ne pas avoir à affronter les autres ;
  • le “excusez-moi, excusez-moi” qui a toujours peur de déranger et n’exprime jamais ce qu’il pense
  • le béni-oui-oui : qui est toujours d’accord avec tout le monde l’assisté : qui attend toujours que les autres décident pour lui et ensuite critique
  • le timide : qui voudrait être partout ailleurs sauf là où il est
  • le c’est pas moi, c’est pas moi” : qui n’admet jamais sa responsabilité en rien

Toutes ces personnes ont besoin de se justifier et de recourir à tout un tas de prétextes (comme une fuite) plutôt que d’affronter les autres.

Les conséquences négatives de ces comportements sont : mal-être, angoisse, anxiété, colère intérieure, frustration, stress, dépression, fatigue, eczéma, manque d’énergie…

L’agressivité :

Celui qui est agressif n’écoute pas les autres et les soumet à ses désirs. Il(elle) les oblige à faire ce qu’il (elle) a décidé, LUI ou ELLE.

Généralement, on le(la) craint.

Il parle plus fort que tout le monde et coupe tout le temps la parole. Il prend un air de supériorité et regarde parfois les autres avec commisération. Peut être mordant et même cinglant.

Les principaux comportements agressifs :

  • “l’esprit de contradiction personnifié” s’oppose par système à tout et à tous
  • le dictateur” qui menace et fait peur
  • l’intolérant” qui juge et condamne
  • le “rancunier” toujours prêt à se venger
  • le “blasé” ou “moi, je sais tout”
  • l’arriviste” prêt à tuer père et mère pour arriver à ses fins
  • le “saboteur”, toujours prêt à ficher en l’air les projets des autres
  • le “critiqueur” toujours prêt à démolir les autres
  • le “persifleur” qui aime ridiculiser les autres de façon ironique ou même mordante
  • le “lutteur” qui raisonne toujours comme s’il partait au combat
  • le “violent” avec toutes les dérives que ce terme englobe.

Toutes ces personnes donnent l’impression d’être efficaces mais les conséquences négatives de ces comportements sont : crises cardiaques, maux de tête, crises de nerfs, abcès, manque d’énergie, solitude…

Le chantage émotionnel

Ceux qui ont ce genre d’attitude manipulent les autres pour arriver à leurs fins et obtenir ce qu’ils veulent. C’est une façon d’exploiter les autres en les séduisant par des louanges et de la flatterie.

Les principaux comportements de manipulation :

  • le maître-chanteur toujours prêt à culpabiliser les autres et souvent de façon très subtile.

5% de ces manipulateurs conduiraient leurs victimes au suicide.

Dans tous les cas de figures, les manipulateurs sont, dans un premier temps, tout à fait charmants. Dès que l’objet de leur désir (la personne/victime) sur laquelle ils ont jeté leur dévolu a succombé à leur charme et leurs gentillesse, ils montrent leurs vrais visages et la vie pour ces victimes devient vite un enfer.

  • le “calculateur” qui ne fait rien de gratuit et agit to ujours avec une arrièrepensée.
  • le “flatteur” toujours prêt à vous couvrir de louanges pour endormir votre méfiance et arriver à ses fins
  • le “pleurnichard” toujours en train de se plaindre et de gémir mais qui finalement obtient ce qu’il veut soit, parce que vous en avez assez de l’entendre, soit parce que vous avez pitié de lui.

Finalement, une personne qui s’affirme, c’est comment ?

Une personne affirmée est en accord avec elle-même. Elle donne une impression d’assurance, de confiance, de sérénité. Elle pratique la politique du 50/50 ou comme on l’appelle depuis la méthode Gordon :

GAGNANT/GAGNANT. Il n’y a ni perdant, ni gagnant.

C’est-à-dire qu’elle ne cherche pas gagner au détriment de son interlocuteur.

Une personne assertive écoute ses besoins mais tient compte de ceux de son interlocuteur. Elle se respecte et respecte l’autre. Elle n’a pas besoin de crier pour se faire entendre car les autres comprennent immédiatement qu’elle ne se laissera ni influencer, ni manipuler.

***ATTENTION ***

Écouter ses besoins ne veut pas dire :

“si je fais passer mes besoins avant ceux des autres, c’est parce que je suis égoïste”,

cela veut simplement dire :

“est-ce que je me sens en harmonie avec la décision que je suis en train de prendre”

ou

Est-ce que je me sens à l’aise avec ce que je vis : au travail, en famille, dans ma relation affective ?”

Est-ce que c’est vraiment ce que je veux faire de ma vie ?”

Quelqu’un d’égoïste fait passer des désirs avant tout et ne tient absolument pas compte de ceux des autres. Elle n’a aucun respect pour ce qu’ils veulent. Tout est centré sur ELLE et rien que sur ELLE. C’est une forme d’agressivité.

reussite_7j_emettre_pensee_L