LES FORMIDABLES PROPRIÉTÉS DU PSYLLIUM BLOND

Le psyllium, tout le monde en parle!

Avant de rentrer dans les détails, voici brièvement une liste des diverses conditions pour lesquelles le tégument de psyllium blond est utilisé avec succès:

  • Constipation
  • Diverticulose/diverticulite
  • Cholestérol élevé (hypercholestérolémie)
  • Côlon irritable
  • Diabète de type 2 (non insulino-dépendant)
  • Athérosclérose et donc, toutes maladies cardiovasculaires
  • Selles semi-liquides, diarrhée
  • Dysenterie
  • Hémorroïdes
  • Triglycéridémie
  • Rectocolite hémorragique (pour maintenir la rémission)
  • Maladie de Parkinson (pour la constipation)
  • Perte de poids et obésité

Le psyllium est avant tout le meilleur régulateur de la fonction intestinale

L’OMS – Organisation mondiale de la santé – a déclaré que le psyllium est utile pour traiter la constipation et restaurer la régularité du transit intestinal.

Elle recommande aussi l’utilisation du psyllium pour ramollir la consistance des selles et faciliter leur passage, par exemple dans les cas d’hémorroïdes, de fissures anales, de diverticulite, après une intervention chirurgicale, pendant la grossesse ou lors des couches, lors d’alitement prolongé et en période de convalescence.

La célèbre religieuse bénédictine allemande Hildegarde de Bingen, réputée pour ses talents de guérisseuse et dont les conseils et produits sont encore utilisés avec profit par de nombreuses personnes aujourd’hui, déconseillait par exemple l’usage de la graine de lin pour lutter contre la constipation (car le lin déminéralise et favorise l’ostéoporose). Elle conseillait le psyllium.

Contrairement à d’autres laxatifs végétaux comme le séné et la bourdaine, le psyllium n’a aucun effet excitant de la muqueuse.

Il est un véritable lubrifiant des intestins.

Le psyllium est ce qu’on appelle un laxatif de lest, non assimilable par l’organisme.

Pour le traitement de la constipation chronique, le psyllium est aussi plus efficace que le docusate sodique (Référence: McRorie JW, Daggy BP, Morel JG, Diersing PS, Miner PB, Robinson M. Aliment Pharmacol Ther. 1998;12:491–497).

(Note: le docusate sodique est un médicament qui peut présenter des effets secondaires préoccupants).

Quelques références:

– Pubmed – Voderholzer 1997.

– Ashraf W, Park F, Lof J, Quigley EM. Effets d’une cure de psyllium sur les caractéristiques des selles, le transit intestinal et la fonction anorectale dans les cas de constipation chronique idiopathique. Aliment Pharmacol Ther. 1995;9:639–647.

–> lors d’alitement prolongé et en période de convalescence.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *