LES PÂTISSERIES : UNE BOMBE POUR LES ARTÈRES

Comme pour les diabétiques, les sucres rapides raffinés sont interdits aux sujets souffrant d’artériosclérose, élevant dangereusement la pression osmotique.

Le miel est légèrement préférable au sucre, car il contient assez peu de saccharose, et plus de fructose et de glucose.

Le chocolat est acceptable à petites doses.

En revanche, les pâtisseries sont – comme les fromages – des aliments d’agrément, mais de plus, sans aucun intérêt nutritionnel, combinant tous les inconvénients des graisses hydrogénées saturées, du saccharose, de la farine raffinée… Voici là une véritable petite bombe pour vos pauvres artères.

Les pâtisseries sont à consommer occasionnellement lors d’invitations, et restent totalement interdites en cas d’hypercholestérolémie.

7 jours pour le cholesterol

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *