Les principes de Joseph Murphy

Pourquoi un homme est heureux, tandis qu’un autre est malheureux ?

Pourquoi un est-il joyeux et l’autre triste ? Pourquoi est-il craintif et l’autre sûr de lui ? Pourquoi l’échec et la réussite pour l’autre ? Que croyez-vous ?

Le subconscient répond à l’image mentale, c’est à dire à la pensée qui est entretenue dans l’esprit. La loi de la vie est une loi de croyance. Il faut donc changer ses prototypes mentaux et donner une nouvelle direction à sa vie émotionnelle pour atteindre des objectifs jusqu’alors inaccessibles. Mais voilà comment faire ? Il s’agit de s’unir mentalement et émotionnellement au bien que vous désirez incarner :

Les puissances créatrices de votre esprit subconscient répondront en conséquence.

ENSEIGNEMENTS A MÉDITER

La maison des trésors est en vous : Cherchez au-dedans la réponse aux désirs de votre coeur.

Le secret des grands hommes, c’est leur capacité de prendre contact avec les pouvoirs de leur subconscient et de libérer ses pouvoirs : vous pouvez faire de même.

Votre subconscient détient la réponse à tous les problèmes. Si vous lui suggérez avant de vous endormir « je veux me réveiller à 8 heures », il vous réveillera exactement à cette heure.

Votre subconscient est le constructeur de votre corps et il peut vous guérir. Bercez-vous chaque soir de l’idée de la santé parfaite.

Vous êtes semblable à un capitaine de bateau qui le fait naviguer. Il faut donner des ordres convenables (pensées et images) à votre esprit subconscient qui contrôle et gouverne toutes les expériences de votre vie.

N’employez pas de termes négatifs : Votre subconscient vous prend au mot et amplifie la négation. Affirmez votre confiance envers votre inconscient.

La loi de la vie est la loi de croyance. Une croyance est une pensée entretenue par votre esprit conscient. Croyez en la puissance de votre subconscient.

Changez vos pensées, vous changerez votre destinée.

Votre subconscient ne discute pas avec vous et accepte ce que décrète votre conscient. Si vous dites « je n’ai pas les moyens de m’acheter cela, c’est peut-être vrai sur le moment mais ne le dites pas. Trouvez une meilleure pensée et décrétez « je vais l’acheter bientôt, car je l’accepte dans mon esprit ».

Vous avez le pouvoir de choisir : Choisissez donc les plus et oubliez les moins.

Votre conscient a pour première fonction de protéger votre subconscient contre les impressions fausses. Votre plus grand pouvoir est votre capacité de choix.

Les suggestions et les déclarations des autres n’ont que le pouvoir que vous voulez bien leur donner. Vous avez le pouvoir de choisir la manière de réagir.

Surveillez ce que vous dites et bannissez les propos négatifs. Le subconscient n’apporte que ce que vous décrétez.

Ne dites jamais « je ne puis ». Surmontez la crainte en substituant à cela ce qui suit : « Je puis tout par la puissance de mon propre esprit subconscient ».

Ne permettez pas aux autres de penser pour vous. Choisissez vos propres pensées et prenez vos propres décisions.

Votre subconscient contrôle tous les processus vitaux de votre corps et il connaît la réponse à tous vos problèmes.

Avant de vous endormir, faites une requête spéciale à votre subconscient et faites la preuve de sa miraculeuse puissance.

Tout ce que vous imprimez sur votre subconscient s’exprime sur l’écran de l’espace en tant que conditions, expériences et évènements. Il faut donc maîtriser le scénario par la pensée.

La loi d’action-réaction est universelle. Votre pensée est action et la réaction est la réponse automatique de votre subconscient à votre pensée. Surveillez vos pensées.

Toute frustration a pour cause des désirs insatisfaits. Si votre pensée stationne sur des échecs ou des obstacles, le subconscient répondra en conséquence et il y aura blocage.

Imaginez l’heureux dénouement, la solution de votre problème, sentez la joie de l’accomplissement. Tout cela va être accepté par votre subconscient qui va le produire.

Appliquez la puissance de la thérapeutique de la prière à votre vie. Choisissez un certain projet, une idée, une image mentale. Unissez-vous mentalement et émotionnellement à cette idée et votre idée sera exaucée.

Livrez-vous à des expériences scientifiques pour trouver le mode qui vous convient le mieux.

Une image mentale vaut mille mots. Votre subconscient va mener à manifestation toute image que vous maintiendrez avec foi dans votre pensée.

Mettez-vous dans un état de somnolence et bercez-vous jusqu’au sommeil par le sentiment, la certitude que votre prière est exaucée.

Affirmer, c’est déclarer qu’il en est ainsi, en dépit de toute évidence contraire, et vous aurez gain de cause.

Votre subconscient est le constructeur de votre corps et cela 24 heures sur 24. Par vos pensées négatives, vous perturbez vos prototypes vitaux.

Chargez votre subconscient de la tâche d’élaborer une réponse à un quelconque problème avant de vous endormir ; il répondra à votre requête.

Votre esprit tend toujours vers la vie. Vous devez diriger votre esprit conscient et canaliser ainsi l’activité du subconscient.

Il est normal d’être en bonne santé et anormal d’être malade. Les pensées de jalousie, de crainte, d’anxiété, détruisent vos nerfs et vos glandes et font naître maintes maladies.

La coercition mentale, l’effort exagéré démontrent l’anxiété et la crainte.

Quand votre esprit est détendu et que vous acceptez une idée, votre subconscient se met à l’oeuvre pour l’exécuter.

Pensez et faites vos projets indépendamment des méthodes traditionnelles. Sachez qu’à tout problème, il y a une solution.

L’imagination est votre faculté la plus puissante : Imaginez ce qui est bon pour vous.

Dans l’état somnolent, on évite le conflit entre conscient et inconscient. Imaginez la photo de votre réussite avant de vous endormir ; dormez en paix et éveillez-vous dans la joie.

Décidez d’être riche avec facilité, avec l’aide infaillible de votre subconscient, et cela sans avoir à trimer comme un forçat.

La richesse est une conviction subconsciente. Prenez la mentalité du succès.

Répétez le mot « richesse », lentement et tranquillement pendant 5 minutes avant de vous endormir pour faire travailler votre subconscient.

Il faut accorder conscient et subconscient, lequel n’accepte que ce que vous sentez comme vrai. L’idée dominante est toujours celle prise par le subconscient.

Pour éviter le conflit mental, affirmez fréquemment « de jour et de nuit, tous mes intérêts prospèrent ».

Déposez des pensées de prospérité, de richesse et de bonheur dans votre subconscient ; il vous donnera des intérêts composés.

Ce que vous affirmez dans votre conscient, il ne faut pas le nier quelques instants plus tard, car le bien serait neutralisé.

L’envie et la jalousie sont à bannir ; réjouissez-vous des succès d’autrui.

Soyez hardi pour revendiquer votre droit à la richesse, votre esprit profond honorera votre requête.

Quand l’argent circule librement dans votre vie, vous êtes en bonne santé économique.

Ne faites pas de l’argent votre seul but : Revendiquez la richesse, le bonheur, la paix, la véritable expression de vous-même.

Vous n’êtes pas sur terre pour compter 3 sous chaque jour.

Imaginez le résultat souhaité, provoque la réponse de votre subconscient.

Découvrez ce que vous aimez profondément faire.

Spécialisez-vous dans un domaine et essayez d’en savoir plus que les autres.

Un homme qui réussit vraiment n’est pas égoïste, mais tourné vers les autres.

L’idée du succès contient tous les éléments du succès. Répétez le mot « succès » fréquemment avec joie et conviction et vous serez subconsciemment contraint de réussir.

Quand vous consacrez votre attention consciente et suivie à la solution d’un problème difficile, le subconscient rassemble toute l’information qui vous est nécessaire et en présente le produit à l’esprit conscient.

Si vous cherchez la réponse à un problème, essayez de le résoudre objectivement par la recherche et par l’information donnée par les autres. Puis, si aucune réponse ne vient, remettez le problème à votre subconscient avant de vous endormir : La réponse vient toujours. Mais elle ne vient pas systématiquement d’un jour à l’autre (le lendemain matin) et il faut parfois plusieurs tentatives, plusieurs interrogations de votre subconscient.

Vous retardez la réponse en pensant qu’elle pourra être longue à venir ou en pensant que le problème est trop compliqué. Votre subconscient n’a pas d’état d’âme et il ne connaît que la réponse.

Indiquez à votre subconscient l’heure à laquelle vous souhaitez vous lever et il vous réveillera sans pendule ni sonnerie. Faites de même avec vos problèmes.

Votre subconscient ne dort jamais ; il est sans cesse à l’oeuvre.

Le sommeil porte conseil ; soyez à l’écoute de la directive, de la direction qui viendra peut-être du réveil.

Ayez une confiance absolue dans votre subconscient. Parfois, il vous répond dans un rêve très vivant : En effet, vous pouvez être prévenu dans un rêve.

Il y a en vous une puissance immense. Le bonheur vous viendra quand vous aurez acquis une sublime confiance dans cette puissance.

Il faut que vous choisissiez le bonheur qui en fait est une habitude.

Votre subconscient est une machine à enregistrer qui reproduit vos pensées.

Pensez du bien des autres, vous penserez ainsi du bien de vousmême.

Une pensée de haine ou un ressentiment est un poison mental. Ne pensez pas du mal d’autrui, ce serait penser du mal de vousmême. Pensez des autres ce que vous souhaitez qu’ils pensent de vous.

Vous êtes le seul penseur de votre univers. Souvenez-vous que l’autre n’est pas responsable de la façon dont vous pensez de lui.

Soyez émotionnellement équilibré et accordez aux autres d’être en désaccord avec vous.

Les autres ne peuvent vous contrarier ou vous irriter que si vous le permettez. Essayez de comprendre avant de condamner.

Ne cédez jamais aux scènes et aux crises de nerf des autres. L’esprit de conciliation exagérée ne sert jamais à rien. Ne soyez pas un paillasson.

Chaque problème comporte sa solution. La réponse est dans chaque question.

L’habitude est la fonction de votre subconscient. Vous êtes une créature d’habitudes qui deviennent automatiques, une fois inscrites dans le subconscient.

Quelle que soit l’image mentale que manipule le conscient, votre esprit subconscient va la manifester.

La malchance est d’entretenir une pensée de crainte répétée à maintes reprises par l’esprit. Il faut briser une telle entrave.

Pour former une habitude nouvelle, il faut que vous soyez convaincu qu’elle est désirable. Quand votre désir d’abandonner une mauvaise habitude est plus grand que celui de la maintenir, vous êtes guéri à 51 %.

Vous êtes le seul penseur de votre univers et les autres n’ont aucune prise sur lui.

Faites la chose que vous avez peur de faire : Cette peur sera vaincue.

La peur est une pensée négative dans votre esprit : Remplacez-la par une pensée constructive. La confiance est plus forte que la peur.

La peur est le plus grand ennemi de l’homme, générant échecs, maladies et mauvaises relations humaines.

Neutralisez les suggestions de peur en adoptant leurs opposés : « Je serai bon demain en public et il va m’applaudir ».

La peur peut provoquer des amnésies lors d’épreuves ou d’examens : C’est la hantise de l’échec.

Projetez-vous mentalement dans des images opposées à vos craintes, le subconscient enregistrera et répercutera.

Vous n’êtes né qu’avec deux peurs, celle de tomber et celle du bruit. Toutes les autres sont apprises et il faut vous en débarrasser.

La peur normale est bonne ; la peur anormale est mauvaise et destructive. Focalisez sur le désir opposé à une peur anormale. Le subjectif sera plus fort que l’objectif.

Si vous avez peur de l’échec, donnez votre attention au succès. C’est la loi de la substitution.

BIOGRAPHIE DE JOSEPH MURPHY

Né en 1898, mort en 1981, Joseph Murphy a étudié en Irlande et en Angleterre. Ses études sur les principales religions du monde, l’ont convaincu qu’un grand pouvoir se cachait derrière elles et ce pouvoir est en vous.

Il fut Directeur du ministère de l’église de la science divine à Los Angeles pendant 28 années. Entre 1300 et 1500 personnes venaient l’écouter chaque dimanche et ses émissions de radio quotidiennes étaient très populaires. En 1976, il déménagea à Laguna Hills en Californie où il continuait ses prédications chaque dimanche jusqu’à ce qu’il amorce un changement en 1981. Il a écrit une trentaine de livres traduits dans plusieurs langues.

Murphy a été influencé par Ernest Holmes et Emmet Fox, qui ont également écrit sur les principes de la pensée. Doté principalement d’une formation sur les religions orientales, il a passé plusieurs années en Inde et était un camarade de recherches d’Andhra à l’université de l’Inde.

Il a passé une bonne partie de sa vie à étudier les religions orientales. Murphy est un ardent sensibilisateur au potentiel humain en nous faisant prendre conscience de nos possibilités de réalisations par notre pensée et en expliquant un moyen simple d’y arriver, l’autosuggestion. Il explique que nous sommes faits pour être riches et que la pauvreté n’est pas une vertu. Son cheval de bataille, c’est le subconscient, qu’il présente comme une richesse infinie.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *