POIDS : LE MYTHE DES 3 REPAS : UNE INSTITUTION

Nos 3 repas actuels n’ont pas toujours existé et correspondent à notre vie socio-économique moderne. En fait, la fréquence des repas a sans cesse changé au cours de l’histoire. De plus, notre organisme n’a rien à faire de la norme sociale. On est en droit de se demander quelle est l’influence de nos repas institutionnels sur la prise de poids.

Ces 3 repas sont très riches et les calories excédentaires, celles dont l’organisme n’a pas immédiatement besoin sont stockées en graisse. D’autre part, si la prise alimentaire était mieux répartie dans la journée, les grignotages et compulsions seraient largement réduits.

Il en résulte que manger plus souvent, sans augmenter les apports énergétiques, bien entendu, est favorable à la fonte graisseuse. D’autant plus qu’après chaque ingestion intervient la thermogenèse alimentaire. Pour être digérée, chaque prise d’aliments nécessite un peu d’énergie supplémentaire et nécessite que vous brûliez des calories.

Ne sautez pas votre petit déjeuner et réhabilitez la collation du milieu de matinée tout comme le goûter. Ainsi, votre corps puisera régulièrement ce qui est immédiatement nécessaire à son activité et constituera moins facilement de la masse adipeuse.

7 jours pour maigrir durablement