POIDS : VANESSA, L’EXEMPLE A NE PAS SUIVRE

Vanessa désire perdre 8 kilos. Après un “rééquilibrage alimentaire”, elle parvient à en perdre 5, lentement mais sûrement.

Mais elle n’est pas satisfaite, estimant que son objectif n’est pas atteint. Quelques mois s’écoulent et elle semble bien s’être stabilisée à son nouveau poids. Pourtant, elle veut aller plus loin et parvient difficilement à perdre ses 3 kilos restants. La voilà ravie de se voir parfaitement mince. Maintenant, il ne lui reste plus qu’à ne pas regrossir, mais comment s’y prendre pour rester à ce poids idéal ? La réponse est la suivante : pour se stabiliser à ce nouveau poids, il ne lui faut pas remanger plus. Et justement, si Vanessa regarde son assiette, cette dernière ne contient presque rien et ce presque rien n’est constitué que d’aliments très peu caloriques (légumes verts à l’eau, poisson maigre, yaourt à 0%). C’est ainsi qu’elle va devoir envisager de vivre pour toujours !

Dès le premier week-end passé chez des amis sans se priver, Vanessa reprend ses 3 kilos. Elle a “craqué”.

Puis c’est l’escalade, les kilos suivants s’enchaînent, si bien qu’elle reprend 10 kilos au total et se retrouve donc plus grosse qu’au point de départ.

Cet état de fait s’explique facilement :

Ce régime intenable à long terme a habitué l’organisme de Vanessa à se priver alors qu’il n’était pas fait biologiquement pour ce poids trop faible. Celui-ci, une fois obtenu, a été fatal à sa nouvelle silhouette : son corps a alors mis tout en œuvre pour se protéger contre cette restriction, considérée par lui comme une agression. Son métabolisme a été mis en veilleuse, et donc, tout ce que Vanessa a ingéré depuis lui a “profité” encore plus qu’avant son régime draconien.

Si elle veut aujourd’hui reperdre ses 5 – non, ses 7 kilos – “raisonnables”, ce sera avec plus de difficultés que la dernière fois, puisqu’elle a inconsciemment ralenti son métabolisme basal. Elle est passée à un pallier d’efforts supérieurs, d’une part parce qu’elle a aujourd’hui 2 kilos supplémentaires à perdre, d’autre part parce que son organisme va résister, davantage qu’avant son régime, à l’amincissement.

7 jours pour votre poids

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *