La régénération chez l’homme est-elle possible ?

On l’a vu dans un précédent article, la régénération dans le monde animal est une réalité. Toutes les recherches entreprises ont pour objectif principal de trouver des applications médicales pour l’homme.

Certaines de nos cellules de reproduisent de manière étonnante. Notre peau par exemple est capable de se renouveler en surface en à peine 2 semaines. Mais attention il s’agit là de renouvellement et non pas de régénération. La peau lorsqu’elle se reconstruit laisse une cicatrice, signe qu’il ne s’agit pas d’un renouvellement à l’identique.

Si certaines cellules de notre intestin, de notre foie ou de notre moelle osseuse ont un fort pouvoir régénératif, d’autres cellules comme celle du cœur, des os ou du cartilage ont un pouvoir régénératif beaucoup plus faible.

En réalité, seul le foie est un organe capable de se régénérer seul grâce à la régénération cellulaire

Beaucoup de techniques sont utilisées pour traiter certaines parties endommagées :

  • injection de cellules souches adultes ou embryonnaires, culture de cellules souches,
  • production de tissus humains ou de peau, le tissue engineering (cf. supra), …
  • thérapie génique (cf. supra)

Toutes ces techniques utilisées fournissent d’innombrables espoirs (comme par exemple celui de régénérer des nerfs ce qui serait miraculeux pour les cas de paralysie).

Les progrès accomplis par les sciences étaient inenvisageables il y a quelques décennies, certains parlaient d’utopie. Alors certes, la régénération d’un organe entier ou d’un membre relève aujourd’hui de l’utopie. Mais qui sait ? Les utopies d’aujourd’hui seront nos réalités de demain.