Articles

BROMELAINE ET DÉFENSES IMMUNITAIRES

Parmi les globules blancs, il existe une sorte de leucocytes tueurs nommés les NK (Natural Killer) qui ont pour mission d’injecter dans les cellules cancéreuses une substance toxique mortelle: la tumostérone – un dérivé de la vitamine D2. Afin de se protéger de ces attaques, les cellules cancéreuses s’entourent d’une substance mucoïde spéciale.

Pour pouvoir rendre l’accès libre au NK, il faut d’abord dissoudre ce mucus et c’est justement ce qu’est capable d’effectuer la Bromélaine de la Bromélase.

Le résultat est tellement rapide lorsque les doses sont suffisantes, que l’on peut penser à un miracle. Mais attention, les produits laitiers contrarient l’effet de la Bromelaine pour deux raisons:

  • Ils renforcent la couche mucoides
  • Ils contiennent des hormones de croissance cellulaire rapide

Les chercheurs ont conclu que la Bromelaine peut avoir un rôle dans l’activation des réponses immunitaires dans des situations ou elle pourrait être déficiente comme cela peut se produire chez les sujets immunodéficients.

On pense également que l’utilisation de la Bromelaine pourrait créer un accès similaire à des composants spécifiques et non spécifiques du système immunitaire, stimulant ainsi l’utilisation par l’organisme de ses propres ressources de guérison.

sante_7J_ventre_plat_l

LA BROMELAINE

Qu’est-ce que la Bromelaine?

La Bromelaine est une enzyme protéolytique active aux propriétés multiple, que l’on tire de la tige d’ananas. Le fruit en contient aussi en quantité mais est surtout logé dans le cœur et la peau. Une composition gastro-résistante est vendue en pharmacie sous le nom d’Extranase.

Elle est produite au Japon, Hawaï et Taiwan.

La majeure partie des recherches a été réalisée dans les deux premiers pays.

Des chercheurs Européens s’y sont intéressés et elle est devenue en 1995 la 13ème substance à base de plante la plus couramment vendue en Allemagne.

Bromelaine ou ananas?

La question qui vient à l’esprit: « Si je mange des ananas, n’est-ce pas pareil? ».

Il faut savoir que 100 g d’ananas contiennent seulement 100 mg de bromélaine et il faudrait se rendre malade à manger de l’ananas pour atteindre les doses requises.

Par ailleurs, l’ananas est un fruit de pays chauds et lointains pour un Européen.

Il sert donc à lutter contre la chaleur. Pour peu que l’on veuille se soigner en plein hiver… il y a quelques problèmes en vue, car ce fruit très yin fait pour compenser le yang de la chaleur va ici aggraver le yin du froid.

A noter aussi, que l’ananas en boite et le jus d’ananas en bouteille n’ont aucun effet thérapeutique car la chauffe nécessaire à la stérilisation a détruit complètement les enzymes.

Propriétés

  • Anti-agrégeante plaquettaire
  • Fibrinolytique directe sur les caillots
  • Anti-inflammatoire directe et indirecte
  • Anti-tumorale
  • Anti-métastasique
  • Immunostimulante (induit la production de cytokines)
  • Escarres, brulures, engelures (en application à 35% sur base huileuse)
  • Potentialise l’action des antibiotiques (tétracycline, amoxylline)
  • Action mucolytique (bronchites, pneumonie)
  • Action digestive. Remplace avantageusement la trypsine et la pepsine (insuffisance pancréatiques)
  • Ballonnements, flatulences
  • Ulcères gastriques
  • Œdèmes post chirurgicaux (préventif ou curatif)
  • raumatismes sportifs
  • Résolution rapide des hématomes
  • Thrombose et thrombo-phlébite
  • Plaques d’athérome

Posologie

3 gélules par jour en dose normale.

A prendre à jeun ou au minimum 30 mn avant les repas en 3 prises.

Pour des doses plus importantes, voir votre thérapeute.

Le dénominateur commun des remèdes complémentaires est souvent que pour avoir des résultats probants, il ne faut pas hésiter à multiplier les dosages conventionnels par 5 ou 10.

Il n’y a aucun risque. Il est même possible que les dosages aient été légalement limités pour que les résultats restent relativement médiocres.

Recommandations:

Lorsque l’on fait un traitement à la Bromélase, il est conseillé de consommer beaucoup de crudités et d’éviter les produits laitiers d’origine animale (yaourts, fromage, lait).

Il existe aujourd’hui des produits laitiers végétaux qui les remplacent avantageusement.

Des remèdes complémentaires en synergie

  • Association Bromélase et Lapacho

En plus de la posologie habituelle concernant la prise de Bromélase 2500:

1 gélule de LAPACHO / 3 kg chaque jour, répartis en 3 prises.

Ex : pour une personne pesant 60 kg: 3 fois 7 gélules par jour.

Ceci jusqu’à guérison complète.

De plus, cette association diminue fortement les effets de la chimio qui abime les cellules saines et prédispose aux rechutes. Comme la Bromélaine, (sauf allergie à l’ananas) le Lapacho n’a pas d’effets indésirables. Habituellement, les résultats sont très rapides.

Toutefois, rien n’est absolument universel. En cas d’échec, inutile de persister au-delà de 3 semaines.

  • Association Bromélase et Vitamine C

Une tumeur qu’elle soit maligne ou pas résiste rarement à l’association Bromélase + Vitamine C, même en phase avancée.

Pourquoi ajouter de la vitamine C?

Parce que contrairement aux humains, les animaux ont la faculté de fabriquer chaque jour de la vitamine C fraiche qui correspond à 10 g ramené au poids moyen de l’humain. Ceci explique les résultats souvent plus spectaculaires chez les animaux, car la vitamine C potentialise l’effet de la Bromélaine, du Lapacho et de tous les traitements en général (Voir les travaux de Linus Pauling).

Il est possible d’associer avec Bonheur Bromélase 2500 + Lapacho + Vitamine C

NB: Préférer la prise de vitamine C naturelle (Acérola) à raison de 5 à 6 g maximum par jour.

Bien que ce ne soit pas dangereux en soi, les doses supérieures peuvent entrainer des troubles digestifs, des nausées et des ballonnements.

Attention: Les cellules cancéreuses à reproduction rapide ont besoin d’un réseau capillaire important pour acheminer les « vivres »: cela s’appelle des formations angiogéniques.

La thérapie au cartilage de requin comme certaines « chimio » ont pour but de les dessécher.

Malheureusement, une fois isolée, il n’y a plus de voie d’accès pour agir sur les cellules cancéreuses.

Mise en garde contre les conseilleurs patentés

A la vue de résultats stupéfiants, les médecins demandent souvent: « Qu’avez-vous fait? »

Faites attention à qui vous donnez votre secret. Le mieux est de dire que vous avez été à Lourdes ou que vous avez prié. Notre expérience nous a montré que lorsque le patient avoue son traitement, la plupart des médecins, pétris dans leurs peurs, exercent une telle pression psychologique que le malade risque d’arrêter son traitement guérisseur pour reprendre les traitements orthodoxes, sans garantie et très toxiques, et l’on retombe dans le cas classique de ceux « qui meurent par politesse ».

Précisions

Le nom BROMELASE 2500 donne son indice GDU (2500).

Cette mesure indique la pureté de l’enzyme et donc son degré d’activité. Il n’existe pas d’indice supérieur à 2500 sur le marché aujourd’hui, ce qui explique notre choix.

D’autres produits ont des indices inférieurs (l’Extranase, par exemple, est à 900 GDU) et si l’on veut faire des comparaisons, c’est une mesure qu’il faut connaitre.

Donc, si l’indice GDU est plus faible que 2500, le produit proposé est moins actif.

Compte tenu des pathologies pour lesquelles cette enzyme est prescrite par les thérapeutes, l’efficacité optimum est de mise.

La toxicité éventuelle est estimée à environ 10 g/kg de poids, soit plus de 1000 gélules/jour pour un adulte de 60 kg.

Elle n’est donc jamais toxique même à dose prescrite importante.

sante_50_Holistiques_l