Articles

IL FAUT UN TRAITEMENT LOCAL ET GENERAL POUR UNE GUERISON DURABLE

On vient de voir l’efficacité de l’eau magné­tisée, en boisson. Elle seule a suffi, à l’exclu­sion de tout médicament, pour guérir une lésion interne et une dartre remontant, la lésion, à plus de 20 ans, et la dartre, à 4 ans.

En outre, mon état général s’est bien amélioré et mes forces ont augmenté. J’ai rajeuni et ce changement frappe et surprend tout le monde.

Ainsi l’eau magnétisée en boisson purifie le sang, détruit les germes morbides, expulse les humeurs et déchets et rétablit la santé. Son emploi s’impose donc dans le traitement auto­-magnétique.

Ce traitement est à la fois local et général. Un traitement local, seul, serait insuffisant. Il ferait bien disparaître les symptômes apparents du mal, mais ce ne serait que pour un temps et ce mal ne tarderait pas à reparaître sous la même forme ou sous une autre, peut-être bien plus grave, si, comme c’est le cas le plus fré­quent, il était la conséquence d’un état général mauvais.

Pour obtenir une guérison durable, il faut donc améliorer, en même temps, cet état général.

Le traitement local auto-magnétique consiste en manipulations faites directement sur la partie affectée, si elle est aisément accessible aux mains du malade ; dans le cas contraire, qui sera le plus fréquent, il recourra à la magnétisation intermédiaire. Il magnétisera, par insuffla­tions, des étoffes de laine ou de coton, de l’ouate ou d’autres produits textiles, bons conducteurs magnétiques, et les appliquera, sous forme de compresses, sur le siège du mal et il continuera jusqu’à ce que la douleur ait cessé et que les symptômes de l’affection aient disparu.

Le traitement général sera interne et externe ; interne, par l’ingestion de l’eau magnétisée ; externe, par des manipulations, isonomes ou hétéronomes, suivant les cas, faites sur le cœur, le foie, l’estomac ou l’intestin.

Chacun pourra adapter ce traitement à son cas particulier, sauf, parfois, certains tâtonne­ments qui seront, d’ailleurs, de courte durée, surtout s’il a des notions élémentaires d’anatomie, lui permettant de choisir, à coup sûr, le procédé qui convient à son affection et à son tempérament.

DES IDÉES POUR VOUS DÉTENDRE : LE TRAINING AUTOGÈNE

Autrement appelé méthode de Schultz, c’est une méthode de relaxation mettant en jeu une sorte d’auto-hypnose à partir d’exercices corporels. Il s’agit pour le sujet de prendre conscience de tout son être, tant d’un point de vue physiologique que psychique.

Pour y parvenir, vous aurez à vous concentrer sur vos membres, vos sensations, votre activité cardiaque, votre respiration, grâce à des exercices appropriés. Puis, ensuite, vous travaillerez sur votre concentration, votre mémoire, votre calme intérieur, et vous insisterez tout particulièrement sur vos troubles auditifs.

Vous pourrez en effet en réduire les nuisances en apprenant à lâcher votre stress, vos angoisses, en rétablissant de meilleures nuits et en acceptant mieux vos bourdonnements d’oreille.

DETENTEZ-VOUS AVEC UN MASSAGE

Un massage de détente, thérapeutique ou énergétique détend, énergise et revitalise tout le corps.

Le massage apporte des bienfaits considérables pour la santé. La circulation sanguine permet d’assouplir et de relâcher les tensions musculaires. La détente du corps et de l’esprit stimule le système nerveux autonome qui met celui-ci dans des conditions optimales de santé.  La digestion s’améliore, la pression sanguine diminue, des substances chimiques antidouleurs (cortisone, endogène) sont sécrétées, les actions hormonales s’équilibrent.

Le massage a un effet considérable sur le système nerveux par son effet sédatif sur les terminaisons nerveuses cutanées et l’apaisement de tout le corps. Le massage peut soulager ou dissiper des migraines, détendre les muscles douloureux et supprimer l’insomnie. Le massage peut créer un climat propice à la guérison en éveillant un sentiment de bien-être.

L’AYURVEDA

L’ayurveda constitue une approche de médecine holistique, qui prend en compte l’état mental autant que la santé physique de l’individu.

Il existe une interaction entre les émotions, le corps, l’intellect, les actes, et l’environnement dans lequel nous vivons. L’objectif pour chaque être humain repose sur le principe d’équilibre de tous ces aspects.

Pour y parvenir, l’Ayurveda propose de mettre en œuvre des conditions favorisant cet équilibre. Toute maladie affecte le corps et l’esprit, et l’Ayurveda ne soigne pas l’un sans l’autre.

Selon l’Ayurveda, nous sommes composés de trois énergies vitales, appelées « doshas » : vata, pitta, et kapha. La constitution de chaque être humain est composée des 3 doshas à des degrés variés, dont un ou deux peuvent être prédominants.

Il en découle pour chaque type d’individu une alimentation, des exercices, des types de soins tels que le massage, adaptés à l’individu.

L’Ayurveda était le principal système médical pratiqué en Inde jusqu’au début du 20e siècle, jusqu’à l’arrivée de la médecine occidentale. En 1980, le congrès National de l’Inde attribua à l’Ayurveda le même statut que la médecine occidentale. Ainsi coexistent aujourd’hui les 2 médecines dans le même pays, comme il existe le même type de tendance en Chine entre la MTC et la médecine occidentale.

L’Ayurveda recommande l’automassage matinal. Ce massage se fait généralement à l’huile de sésame, car cette huile a pour effet de réduire Vata: elle est particulièrement indiquée en cas de stress.

L’Abhyanga (automassage) a pour principe général de masser les articulations de façon circulaire et de masser les membres en va-et-vient, sur la longueur.

LE MASSAGE QUOTIDIEN : COURT, MAIS TELLEMENT AGREABLE !

Le massage quotidien est court. On se masse de la tête aux pieds… en commençant par le cuir chevelu, idéalement.

Vous pourrez constater par vous-même que le massage court du visage, de la nuque, des épaules, du ventre, du bas du dos et des pieds est d’un grand bienfait énergétique.

Installez-vous sur une serviette de toilette que vous consacrerez à cet usage.  Prenez généreusement de l’huile de sésame au creux de votre main. Et renouvelez autant que nécessaire.

MASSAGE COURT DU VISAGE, DE LA NUQUE, DES EPAULES

Masser lentement, par mouvements circulaires le front, les sourcils, les paupières, les tempes, le nez, les joues, les pommettes,  le contour de la bouche et les mâchoires

Masser le cou ainsi que la nuque, de haut en bas

Masser le haut des trapèzes de l’arrière vers l’avant, entre la base du cou et l’épaule

Masser les épaules et leurs contours

MASSAGE COURT DU VENTRE ET DU BAS DU DOS

Masser le ventre de façon circulaire, dans le sens des aiguilles d’une montre, et en commençant par le centre et en grandissant progressivement les cercles.

Étendez le massage jusqu’au bas-ventre, en bas, et au plexus solaire, en haut.

Massez ensuite le bas du dos, par cercles, et aussi par mouvement de va-et-vient, de la jonction sacro-lombaire jusqu’à la hauteur des reins. Frottez énergiquement, jusqu’à sentir une douce chaleur.

MASSAGE COURT DES PIEDS ET DES CHEVILLES

Et enfin, massez les pieds, l’un après l’autre, en commençant par y étendre de l’huile de façon globale.

Puis massez la plante du pied, insistez sur les zones sensibles en répétant les mouvements et en appuyant progressivement un peu plus.

Massez ensuite chaque orteil, de la base jusqu’à son sommet.

Et enfin, massez le dos du pied et la cheville.