Articles

LA GYMNASTIQUE OCULAIRE

Jouez avec vos prunelles

Tout le monde le sait, la culture physique favorise la santé du corps. Idem pour les yeux. Ces exercices mis au point par le Dr Bates les défatiguent, assouplissent et fortifient leurs muscles.

Ils sont aussi conçus pour exercer la vision. Plutôt amusants, ils ne représentent pas une grande contrainte.

Si vous les effectuez régulièrement, vous ne manquerez pas de constater bientôt la différence.

Le cillement

– Exercez-vous à fermer et à ouvrir vos yeux très souvent. Normalement, le cillement est un réflexe, mais chez ceux qui souffrent de mauvaise vision, il devient plus rare.

Réhabituez-vous donc à ciller toutes les 5 ou 10 secondes, jusqu’à ce que vous le fassiez naturellement. Ce mouvement simple élimine les poussières et corps étrangers, et assure une répartition correcte des sécrétions lacrymales.

– Pour accentuer l’effet de massage, gardez un instant les paupières fermées, bien contractées et faites rouler vos yeux. En frottant contre la muqueuse des paupières, la cornée se fortifie.

L’accommodation

– Lisez un texte quelconque en le tenant le plus près possible de votre regard. Puis, éloignez-le doucement, jusqu’à ce que la lecture devienne impossible. Rapprochez-le sans cesser de lire et, de nouveau, éloignez-le.

– Progressivement, essayez de repousser vos limites : lire de plus en plus près et de plus en plus loin.

– Faites cet exercice une vingtaine de fois.

Puis, posez votre texte et remplacez-le par votre index. En le tenant verticalement entre les 2 yeux, fixez-le et reculez-le lentement, jusqu’à ce que le bras soit tendu.

Rapprochez-le toujours avec lenteur et sans cesser de le regarder. Reculez, rapprochez, 20 fois.

Très bon pour améliorer la vision.

Les oscillations du regard

– Portez alternativement le regard de droite à gauche et de gauche à droite, puis de haut en bas et de bas en haut. Agissez rythmiquement, sans secousse, en gardant la tête fixe mais non tendue.

– Ensuite, regardez successivement, sans bouger, les 4 coins d’un mur.

– Puis, balayez avec les yeux un cercle imaginaire. Faites-les rouler une vingtaine de fois dans un sens, puis dans l’autre.

Avec de l’entraînement, vous exécuterez ces mouvements de plus en plus rapidement. Ils développent les possibilités de mobilité de l’œil.

La luminosité

– Placé à 25 cm d’une lampe de 100 watts, fixez-la pendant 2 secondes. Fermez les yeux également 2 secondes. Puis rouvrez les et ainsi de suite une vingtaine de fois.

– Ensuite, attrapez le support de la lampe et – toujours à la même distance – faites-la passer devant vos yeux en les fermant au moment où elle est bien en face.

– Enfin, reculez-vous et effectuez un balayage lumineux. Les yeux toujours ouverts, imaginez un grand cercle autour de la lampe et parcourez-le du regard dans un sens, puis dans l’autre.

– Ce même exercice peut être pratiqué avec un soleil pas trop vif. Le but est d’obtenir que le rayon lumineux balaie tout le fond de l’œil. À condition de ne pas les exposer trop longtemps à une lumière intense, les yeux bénéficient largement des effets de la luminosité.

L’alternance

– Regardez alternativement 2 objets identiques, dont l’un est bien éclairé et l’autre très mal.

– Puis, placez un objet très près de vous et l’autre très loin, et continuez à les observer à tour de rôle. Cet exercice vous apprend à voir. Il améliore votre perception mentale des objets.

– Continuez cette amélioration en effectuant un balancement d’un pied sur l’autre. Vous portez le corps à droite puis à gauche, en vous tournant.

Chaque fois que vous faites pivoter votre tronc, saisissez tout ce qui se trouve à portée de regard. En ayant bien conscience de ce que vous voyez. Votre vision s’exerce.

La mentalisation

Elle a pour but de faire travailler votre cerveau et de l’amener à mieux enregistrer les informations visuelles.

– Regardez rapidement un objet. Fermez les yeux et essayez de vous le représenter.

– Faites aussi l’exercice inverse. Yeux fermés, visualisez quelque chose que vous connaissez bien (par exemple, l’armoire de votre chambre). Puis, allez la regarder de près. Quand vous l’aurez imaginée exactement telle qu’elle est, vous aurez fait de grands progrès.

7 jours pour vos yeux

LA GYMNASTIQUE OCULAIRE : EXERCICES INDIRECTS

Les vertèbres au service de votre rétine

Ces exercices ont une répercussion sur l’œil. Ils stimulent notamment les réflexes rétiniens. En agissant sur les vertèbres, on peut en effet contracter ou dilater les vaisseaux de la rétine.

La bonne irrigation de celle-ci est indispensable à son fonctionnement. Elle préserve son intégrité et évite les anomalies de la vision.

Les mouvements de tête

– Faites-la basculer d’avant en arrière et d’arrière en avant. Sans forcer, essayez d’aller le plus loin possible dans les 2 sens. Vous faites ainsi travailler votre première vertèbre cervicale.

– Passez ensuite à la deuxième, en balançant la tête de droite à gauche et de gauche à droite. Essayez de toucher l’épaule avec l’oreille. À force de vous exercer, vous finirez par y arriver.

– Puis, faites un mouvement comme si vous disiez non, en marquant un temps d’arrêt à chaque bout de course. Forcez un peu, sans vous inquiéter des craquements.

– Enfin, laissez pendre souplement la tête en avant et, dans cette position, faites-la rouler dans un sens et dans l’autre. Ce mouvement fait travailler tout le sommet de la colonne vertébrale.

Le massage

– Si cela est possible, faites-vous masser le dos. Allongez-vous avec un coussin sous l’abdomen pour éviter une trop forte cambrure.

La personne qui vous masse doit partir de la base de la colonne vertébrale et remonter doucement mais fermement jusqu’à la nuque.

Pour favoriser le glissement de la main, utilisez de l’huile d’amande douce, ou simplement de l’huile d’olive.

5 minutes chaque jour suffisent pour obtenir un effet bienfaisant.

7 jours pour vos yeux