Articles

Les dix secrets de la puissance hypnotique

AVANT-PROPOS

Vous trouverez dans ce livret des méthodes préparatoires qui construiront votre puissance hypnotique et qui développeront votre magnétisme personnel.

Ces « secrets » – dont certains sont révélés pour la première fois au grand public-, n’ont de valeur que grâce à l’entraînement que vous pratiquerez. N’essayez pas de’ les juger à l’avance, pratiquez-les. Car c’est par la pra­tique et par elle seule que vous parviendrez aux résultats que vous escomptez.

Si vous avez des suggestions, des félicitations ou des critiques à formuler sur ce livret et sur la « Méthode Tepperwein », n’hésitez pas à m’en faire part. C’est toujours avec plaisir que je répondrai à vos suggestions en améliorant la qualité des méthodes diffusées par le C.E.T.H.

1 – PRÉPARE·Z-VOUS

Un des secrets de la force hypnotique réside dans la préparation de l’hypnotiseur , tant sur le plan physique que sur le plan mental.

Sur le plan physique, les aliments lourds à digérer, l’alcool, le tabac, ne sont pas conseil­ lés. De façon générale , tout ce qui a tendance à disperser votre attention ou à l’affaiblir nuit à votre pouvoir hypnotique .

Un bon entraînement physique, un bon som­meil facilitent la pratique de l’hypnose.

Sur le plan mental, commencez par lire et relire chaque jour les phrases suivantes :

je veux
je peux
je suis sûr de moi

 

2 • DÉVELOPPEZ·LA FORCE DE VOTRE REGARD

la reussite est en moiPlacez le dessin ci-contre à 30 cm environ de vos yeux. légèrement au-dessus du niveau visuel. Commencez par fixer le point noir cen­tral. Si vous sentez que votre attention faiblit au début, fermez les yeux quelques Instants et recommencez, en fixant toujours le point central.

Essayez de garder les yeux ouverts le plus longtemps possible sans cligner les yeux. Au bout de quelques minutes, vous verrez le point se séparer en deux points qui s’éloi­gnent doucement l’un de l’autre jusqu’à une distance de 5 à 6 centimètres, tandis que vous vous sentez de plus en plus calme. C’est le début de l’auto-hypnose.

3 – PRATIQUEZ L’AUTO­ SUGGESTION

Lorsque vous êtes parvenu à cet état de calme, fixez les phrases suivantes, l’une après l’autre, en les répétant intérieurement:

je sens en moi une volonté

de plus en plus puissante ma puissance hypnotique se développe de jour en jour

personne ne peut résister à la puissance de mon regard

4 – CHARGEZ-VOUS D’ÉNERGIE

Respirez calmement et à chaque inspiration abdominale, représentez-vous. mentalement vous rechargeant d’énergie cosmique. A cha­ que expiration, projetez l’énergie accumulée par vos yeux . Imaginez cette énergie entou­rant votre sujet , l’enveloppant de la puissance de votre magnétisme .

Vous pouvez vous représenter votre fluide sous forme d’un rayon de couleur violette . Notez que plus vous pratiquez cet exercice longtemps, plus votre énergie est grande et votre fluide puissant.

5 – POUR HYPNOTISER FACILEMENT

Prenez l’un des dessins hypnotiques de ce livret, et tenez-le à la distance de 25 à 45 cm des yeux du sujet, dans une position telle au-dessus du front qu’un effort soit néces­saire au sujet au niveau de ses yeux et de ses paupières.

Demandez-lui de tenir constamment les yeux fixés sur le dessin et l’esprit uniquement concentré sur lui.

Ses pupilles commenceront par se contracter, puis elles se dilateront. Approchez alors la main de ses yeux,ses paupières se fermeront involontairement dans un mouvement vibra­ toire.

6 – RENFORCEZ LEFFET PAR DES SUGGESTIONS

Si le sujet ne ferme pas les yeux, recommen­cez une seconde fois, en lui demandant de fermer les paupières lorsque vous approche­ rez votre main de ses yeux

Vous pouvez renforcer l’effet en lui disent :

« Maintenant vous êtes tranquille,serein. Vos yeux fixent le centre de ce dessin. Il n’existe plus rien d’autre. Tout votre univers s’est concentré sur ce point et uniquement sur lui. Vous tenez vos yeux posés sur le centre de ce dessin… »

Puis vous enchaînez par les méthodes décri­tes dans la Méthode Tepperwein.

7 – FAITES ÉVOLUER LE DESSIN

De lents mouvements circulaires du dessin faciliteront l’effet. Vous pouvez aussi em­ ployer un appareil rotatif. Dans ce cas, c’est la spirale qui donnera les meilleurs résultats.

8 – UTILISEZ « L’EFFET MIROIR « 

Placez un des dessins de ce livret sur un grand miroir à l’aide d’un ruban adhésif.

Demandez au sujet de fixer le dessin jusqu ‘au moment ou sa propre image disparaît du champ de sa conscience.

Vous pouvez aussi lui demander d’alterner : qu’il concentre son esprit sur le dessin pen­dant une trentaine de secondes , puis concen­trer son attention sur l’environnement, puis revenir sur le dessin.

Cet exercice est un excellent entraînement à l’auto-hypnose.

9 – LES SECRETS D’UN REGARD PUISSANT

Nous avons déja vu l’un des secrets du re­ gard puissant: la fixité du regard. Le second est le point exact ou l’on doit fixer le sujet. Ce point est situé EXACTEMENT ENTRE LES DEUX YEUX, soit à la racine du nez.

Vous pouvez, tout en projetant la puissance de votre regard, vous représenter mentale­ ment ce que vous souhaitez : créez l’image de votre sujet endormi, pensez aux phrases d’induction hypnotiques décrites dans la méthode.

Souvent, en employant ce procédé, il est pos­sible d’endormir une personne sans pronon­cer un mot, par simple fixation et par sugges­tion télépathique.

10 – UTILISEZ VOS MAINS COMME ÉMETTEURS

De même que votre regard, vos mains sont de puissantes sources d’influence magnétique. (Voir à ce sujet le « cours de magnétisme » de J.P. de Kersaint).

Dirigez vos doigts vers le sujet, notamment vers ses tempes, et vous faciliterez sa mise sous hypnose.

Vous pouvez aussi, avant la séance , « char­ ger » le dessin hypnotique choisi comme point de fixation.

Inspirez, chargez-vous d’énergie , et dirigez votre fluide vers le dessin lorsque vous expi­rez.

UN DERNIER CONSEIL

L’idéal, pour hypnotiser facilement , est de cu­muler les effets du regard, du magnétisme , des dessins hypnotiques , de la voix, ainsi que des gestes.

Le cumul de ces effets vous assurera une réussite maximum dans toutes les situations.

la reussite est en moi  la reussite est en moi la reussite est en moi la reussite est en moi

 

 

reussite_7j_apprendre_puissance_hypnose_L

VAINCRE LA DOULEUR : POSSIBILITÉS DE L’HYPNOSE

Il ne faut pas craindre l’hypnose ou en faire un phénomène de foire et de spectacle. Pratiquée dans un cadre médical strict, elle permet très efficacement de combattre la douleur et de nombreux centres de soins palliatifs et anti-douleur y ont recours. Vous pourrez trouver des adresses de praticiens sur Internet, Minitel ou dans les hôpitaux de votre région.

1. Qu’est-ce que l’hypnose ?

C’est une manière de donner des ordres à votre inconscient, par l’intermédiaire d’un praticien, alors que vous vous trouvez dans un état relaxé, entre veille et sommeil.

2. Pourquoi l’hypnose ?

Parce que vous souffrez ou redoutez de souffrir lors d’une intervention chirurgicale.

Parce que vous n’avez pas envie de vous intoxiquer avec des médicaments ou une anesthésie et qu’il vous plaît de vous abandonner à la puissance de votre esprit Parce que vous souhaitez utiliser votre potentiel mental pour prendre en charge vous-même votre guérison. Parce que “ça marche”.

3. Comment l’hypnose ?

Vérifiez que le thérapeute vous respecte dans votre douleur et vos angoisses, car c’est la clef pour lui faire confiance. Le praticien doit vous inviter à participer, à interrompre à tout moment la séance si vous le désirez.

Vous allez parvenir à faire abstraction du monde extérieur tout en conservant votre relation avec le praticien. Grâce à son action, vous allez vous mettre en contact avec votre inconscient et lui donner des ordres, lui proposer des stratégies, le programmer pour dépasser votre douleur. Car c’est elle qui nous intéresse, ne l’oubliez pas.

4. Pendant la séance

Toute la séance va être dirigée par le thérapeute qui va se servir de sa voix pour vous guider. Il va répéter certains mots d’une voix basse, sur un rythme monotone, pour faire entendre à votre inconscient les phrases clefs dont il se servira contre la douleur.

3 étapes marquent la séance :

  1. a) L’induction. C’est le moment qui vous prépare à entrer en hypnose, grâce à une détente physique et psychique.
  2. b) L’état hypnotique. Tout en étant conscient, vous n’êtes plus dans votre état habituel. Vous entendez le praticien, vous pouvez communiquer avec lui, mais c’est votre inconscient qui est sollicité. Vous vous trouvez comme dans un état second.
  3. c) Le réveil. Le thérapeute vous donne l’ordre de sortir de l’état hypnotique, calmement et soulagé. Suivant ce qu’il vous dira, vous vous souviendrez plus ou moins de la séance, mais votre inconscient continuera le travail tout seul pour désactiver la douleur.

5. Vous ne craignez rien

L’hypnose pratiquée en milieu médical, n’a rien à voir avec les séances collectives que vous avez pu observer lors de spectacles.

Le praticien demande au malade de participer et lui laisse la possibilité d’interrompre la séance à tout moment, s’il le désire.

Si vous aviez un doute, n’oubliez pas que vous n’êtes pas sous le pouvoir du médecin, mais que vous être libre d’interrompre la séance.

sante_30J_Douleurs_l

QUE SE PASSE-T-IL CHEZ LE MÉDECIN HYPNOTISEUR ?

  1. Le médecin

L’hypnose n’a rien à voir avec un don de magicien mais procède d’une technique très élaborée et très exigeante qui peut apporter une aide considérable dans la guérison des troubles physiques et psychiques.

Un bon hypnotiseur est souvent un médecin ou un psychologue qui s’est tourné vers cette discipline par goût personnel. Vous choisirez donc un véritable professionnel qui devra posséder la capacité de vous respecter dans votre douleur, vos angoisses, votre stress.

  1. La séance

Le thérapeute se servira de sa voix, monotone, calme, basse, pour vous guider vers la détente et transmettre à votre inconscient les phrases clefs dont celui-ci se servira ensuite lorsque les acouphènes se manifesteront et que vous serez sorti de l’état hypnotique.

Vous entrez en état d’hypnose grâce à une détente physique et psychique mais vous restez à tout moment parfaitement conscient des évènements, vous entendez le praticien, vous pouvez toujours communiquer avec lui, mais c’est votre inconscient qui est sollicité.

Lorsque le médecin vous donnera ensuite l’ordre de sortir de l’état hypnotique vous serez calme et soulagé. Vous ne vous souviendrez pas forcément de l’intégralité de la séance, mais votre inconscient continuera le travail tout seul afin de diminuer l’impact des acouphènes sur vous.

L’hypnose pratiquée en milieu médical ne vous fait courir aucun danger. Vous restez en effet en relation constante avec le praticien qui doit vous laisser la possibilité d’interrompre la séance à tout moment, si vous le désirez.

sante_7J_hypertension_l

L’HYPNOSE

Dès que l’on aborde le thème de l’hypnose, les réactions se multiplient : crainte, condescendance, mépris ou curiosité, engouement, passion.

Si rares sont ceux qui restent indifférents à cette évocation, c’est que l’hypnose fascine et inquiète par l’état dans lequel elle est supposée mettre le patient.

Certains y voient du charlatanisme, d’autres redoutent de perdre leur libre arbitre. Rien de tout cela ne repose sur la réalité qui est beaucoup plus simple qu’on ne l’imagine en général.

I. QU’EST CE QUE L’HYPNOSE ?

  1. Définition de l’hypnose

L’hypnose est un état de conscience modifié comme vous en vivez chaque jour de votre existence. Vous connaissez le rêve, vous avez expérimenté l’état parfois déconcertant dans lequel vous mettent la conduite automobile, la danse ou la musique par exemple.

On pourrait décrire ces états comme des sortes de transe et si vous pratiquez la méditation, vous savez bien à quel point votre état de perception est capable d’être modifié par votre propre intervention sur votre mental.

  1. À quoi sert l’hypnose ?

L’hypnose vous amène à vous déconnecter de la réalité extérieure, sans pour autant perdre votre libre arbitre et elle vous enseigne la marche à suivre pour modifier votre attitude face à vos blocages et à la maladie. C’est une manière de donner des ordres à votre inconscient, par l’intermédiaire d’un praticien, alors que vous vous trouvez dans un état relaxé, entre veille et sommeil.

L’hypnose est basée sur la détente et la concentration sur un sujet qui vous concerne comme, par exemple, le traitement de la douleur, la diminution des angoisses, la volonté d’arrêter de fumer etc. L’hypnose est une technique qui ne présente aucun danger puisque, grâce à l’aide du médecin hypnotiseur, vous pourrez même apprendre à vous auto-hypnotiser pour mieux vous soigner.

reussite_7j_apprendre_puissance_hypnose_L