Articles

MIGRAINES : GUÉRIR. TOUTES LES SOLUTIONS (2)

Les massages : bienfaisants et pratiques

Certains agissent localement et suppriment les tensions musculaires. D’autres ont un effet plus global. Ils relaxent, améliorent la circulation, facilitent la digestion et accélèrent l’élimination des toxines en stimulant le système nerveux lymphatique.

Ils agissent donc, quelle que soit la cause de votre symptôme douloureux.

Nous vous présentons 2 techniques qui ont l’avantage de pouvoir être utilisées hors de chez vous.

L’action locale : effacez votre douleur

– Avec la main gauche, partez de la base du crâne à droite et massez le côté de votre nuque de haut en bas. Descendez le long de vos bras jusqu’aux coudes et revenez en glissant jusqu’à la nuque. Même chose de l’autre côté.

– Pétrissez ensuite les muscles du cou et des épaules, en les saisissant à pleines mains. Puis martelez-les de votre poing fermé, sans le crisper.

– Massez doucement votre front avec 2 doigts en partant du milieu et en étirant vos mains jusqu’aux tempes.

– Effectuez avec le pouce des pressions juste au-dessus du nez.

– Enfin, frottez vigoureusement votre crâne du bout des doigts.

Votre douleur est pour ainsi dire “gommée”.

L’action indirecte : pour obtenir un bien-être général

Savez-vous que les mains, et particulièrement la paume, contiennent des milliers de terminaisons nerveuses ? En stimulant celles-ci, vous “soignez” de nombreux organes.

Par ailleurs, les mains sont en relation avec le cerveau. Celui-ci enregistre les sensations obtenues par elles et les communique à l’ensemble du corps. Les masser procure un réconfort physiologique et psychique. Alors, n’hésitez pas.

– Effectuez sur toute la largeur de votre paume des massages circulaires, des pressions, des petits picotis avec vos ongles. Roulez un crayon ou une boule entre vos mains.

Les bienfaits de ces gestes faciles vous surprendront.

Pour plus d’efficacité encore : les huiles essentielles

Si vous êtes chez vous, massez-vous avec une huile d’Amande douce ou de germe de Blé, dans laquelle vous diluez une huile aux vertus relaxantes.

Les plus efficaces dans votre cas :

– La Camomille. Elle calme et détend les nerfs.

– La Lavande, analgésique qui traite les maux de tête.

– La Marjolaine également analgésique, sédative, réchauffante et réconfortante. Elle calme les douleurs.

– Enfin, la Térébenthine qui favorise la relaxation et soigne les troubles respiratoires.

Phythothérapie et homéopathie : le traitement de fond

Vous n’êtes pas sans le savoir, les plantes ont de nombreux effets thérapeutiques. L’homéopathie apporte, elle aussi, des solutions appréciées d’un grand nombre de personnes.

Les plantes et granules que nous vous indiquons s’attaquent plus précisément à la cause de votre mal. Elles viennent en complément des techniques citées.

Prenez les premières sous la forme que vous préférez (tisanes, gélules, nébulisats). Les secondes sont à acheter en 9 CH.

Contre le stress et l’anxiété

– Excholzia, Passiflore, Valériane.

– Homéopathie : Arnica, Ignatia, Argentum, Nitricum.

Contre les maux de têtes dus à la fatigue

Fatigue physique : Ginseng, Spiruline.

Homéopathie : Rhus Toxicodendron.

Fatigue intellectuelle : Ginseng, Maté, lécithine de Soja. Calcaréa Phosphorica.

Fatigue oculaire : Onosmodium.

En cas de sinusite

– Nettoyez les fosses nasales avec une solution à l’eau de mer (qu’on trouve en pharmacie). Homéopathie: Allium lepa.

Maux de tête liés à des troubles digestifs

– Fumeterre, Artichaut, Radis noir.

– Homéopathie : Nux Vomica qui facilite la digestion et supprime les nausées.

– En cas de constipation : Ispaghul. Homéopathie : Bryonia

Migraines hormonales

– Houblon (qui renferme des hormones végétales)

– Homéopathie :

Troubles menstruels : Cuprum Platina.

Ménopause : Lachesis Mutus

Pour les crises migraineuses avec nausées et vomissements

– Tisane de Calament

– Homéopathie :

Crises avec aversion de la lumière : Natrum sulfuricum.

Avec troubles de la vision : Iris Versicolor.

sante_7J_migraine_l