Articles

LE RÉGIME ACIDO-BASIQUE

« Que ton aliment soit ta seule médecine ! »
Hippocrate

Notre alimentation apporte à notre organisme des substances acides et alcalines (basiques). De plus, l’acidité est due au fonctionnement même de notre système digestif.

En fonction des aliments ingérés tant sur le plan quantitatif que qualitatif, notre organisme sera plus ou moins acide ou basique. Ces deux sortes de substances bien qu’opposées, se complètent. Suivant leur association chimique, les acides vont se révéler faibles ou forts. Par exemple, si une base forte est associée à un acide faible, l’acide comptera pour peu dans la liaison, car la base peut être rejetée plus facilement.

L’organisme adopte de lui-même une réaction adéquate, soit par le rejet hors du corps en éliminant par les reins, poumons, peau, soit en neutralisant partiellement certains acides en formant des sels.

Dans les cas, de surcharge des acides dans les tissus, de transformations biochimiques qui ne se font pas correctement, ou de déminéralisation due à l’acidité, un déséquilibre acido-basique survient et compromet la Santé.

L’équilibre acido-basique de l’organisme est un élément fondamental pour conserver la santé. L’unité de mesure du degré d’acidité ou d’alcalinité est le PH. Le chiffre 7 indique le point d’équilibre entre les acides et les bases, le PH est neutre. Plus le PH diminue (de 6 à 0) plus l’acidité est importante.

Lorsque le PH urinaire se situe dans la fourchette de 7 à 7,5, l’individu est dans un état de santé optimale.

Lorsque le pH est acide, et cela d’une façon plus ou moins chronique (on parle alors de terrain acide), il survient un grand nombre de troubles « …car nos nerfs, nos organes et notre squelette baignent en permanence dans une mare d’acides… » (Ch. Vasey – L’équilibre acido-basique).

TROUBLES RESULTANT D’UN TERRAIN ACIDE

  • manque chronique d’énergie
  • fatigabilité et frilosité
  • difficulté à récupérer
  • tendance dépressive
  • gencives enflammées et sensibles
  • sensibilité des dents au froid, au chaud et à l’acide
  • caries et effritement des dents
  • cheveux ternes, perte de cheveux
  • brûlures rectales ou urinaires
  • peau sèche, fissurée ou crevassée et eczémas secs
  • ongles fragiles, cassants, dédoublés, rayés, tâchés
  • crampes ou spasmes musculaires
  • atteintes des articulations

LES DIFFERENTS FACTEURS D’ACIDIFICATION :

L’alimentation Nous consommons 3 groupes d’aliments: les acidifiants, les alcalinisants et les acides caractérisés par leur goût acide. Quelque soit la valeur intrinsèque de chacun d’eux, ils ont tous des effets sur l’organisme.

Le rôle essentiel dépend du tube digestif de l’individu qui traite les aliments ingérés. Les mêmes aliments n’auront pas les mêmes effets, car le terrain de la personne entre en jeu. Notamment, dans les cas d’allergies, d’un tube digestif détérioré, de troubles par acidification, d’une faiblesse métabolique.

L’acidification se produit par exemple, s’il y a suralimentation en acides, si les apports acidifiants et acides (aliments ou producteurs d’acides) sont supérieurs aux quantités d’aliments alcalinisants. (Voir tableau ci-dessous).

Les vitamines et les oligo-éléments servent d’activateurs d’enzymes. Les enzymes (manganèse, cobalt, etc.) participent aux différentes étapes de la transformation des aliments et à la neutralisation ou réduction des acides.

La carence en vitamine et oligo-élément va ralentir ou empêcher l’activité des enzymes qui participent à ce travail de transformation; c’est ainsi que les acides résiduels se répandent dans l’organisme.

Le manque d’oxygénation. Les transformations chimiques nécessitent la présence de l’oxygène dans les cellules, les tissus et bien sûr au niveau des poumons. La sous oxygénation diminue la combustion des acides.

Pratiquer une activité physique régulièrement est indispensable. La marche est une activité adaptée à tout âge, qui permet d’oxyder de nombreux acides en circulation et de maintenir un PH urinaire proche de la normale.

Le surmenage, le manque de sommeil, le stress:

Le surmenage physique excessif contribue à l’acidification. C’est le cas des sportifs, qui éprouvent leur corps, les tissus sont sous-oxygénés, les déchets s’accumulent dans leurs muscles. Ils sont sujets à des courbatures, crampes et fatigue. La fatigue se traduit par une perturbation de la circulation qui à pour conséquence une accumulation de déchets dans l’organisme.

De nos jours, le surmenage est autre, il se traduit par du stress, des troubles du sommeil.

Les éliminations par les reins et par la peau: des éliminations insuffisantes entraînent une accumulation d’acide dans le corps. .Les reins et la peau ont pour rôle l’évacuation des acides. Aussi faut t-il que ces deux émonctoires, fonctionnent parfaitement bien.

Les reins filtrent et éliminent les déchets dans 1,5 litre d’urine par jour.

Au niveau de la peau, c’est les glandes sudoripares qui permettent l’’élimination les acides. Si l’élimination de ces deux émonctoires est déficiente les déchets s’accumulent, se stockent de plus en plus en profondeur, l’organise s’intoxique.

Les grands principes de l’équilibre acido-basique

Les objectifs

  • Rétablir l’équilibre acido-basique de l’organisme;
  • Augmenter l’énergie et la vitalité;
  • Prévenir la plupart des maladies, dont l’ostéoporose.

Les grandes lignes

Le régime de l’équilibre acido-basique vise à traiter l’acidité excessive de l’organisme. Dans le corps, certains fluides sont acides ou alcalins, en fonction de leur rôle. Les sucs digestifs, par exemple, sont acides, ce qui leur permet de décomposer les aliments.

Quant au sang, il devrait être légèrement alcalin, soit à un pH de 7,4.

IMG002

Seules de faibles variations sont compatibles avec la santé, voir la vie ; les limites extrêmes enregistrées chez l’homme atteignent pour le ph urinaire 7 et 7,5, alors que le ph sanguin normal est de 7,35 et 7,45.La constance de ce ph concerne non seulement le sang, mais aussi les autres humeurs (lymphe, liquide céphalorachidien…) et le contenu cellulaire. Cependant le sang, par son accessibilité immédiate, reste le meilleur indice du ph du milieu intérieur. L’alimentation et les habitudes de vie occidentales sont les premiers responsables du déséquilibre acido-basique. Il se traduit par une acidité des tissus « l’acidose » qui serait à l’origine du stress permanant des individus en déséquilibre et la fatigue, manque d’entrain.

La mesure du pH urinaire

Pour mettre en évidence un état d’acidose chronique, de faible niveau, il y a lieu de mesurer son ph urinaire. Les partisans de l’équilibre acido-basique préconisent d’utiliser des papiers réactifs ou papier de tournesol. Ils sont vendus en pharmacie et dans des magasins spécialisés en produits naturels.

Tremper durant 1 à 2 secondes, une bandelette dans vos urines, sa couleur change; il n’y a plus qu’à la comparer à les couleurs de l’échelle colorimétrique fournie lors de l’achat des bandelettes. A chaque dégradé correspond un ph précis.

Certains conseillent une mesure journalière, en utilisant la 2ième miction du matin. D’autres, préconisent 3 mesures par jour durant 8 à 15 jours. Quand le ph est inférieur à 6,5, il y a un excès d’acide dans l’organisme. Ce diagnostic est contesté par certains spécialistes

Pour retrouver un équilibre, une alimentation majoritairement alcaline est recommandée.

Pour maintenir un ph urinaire entre 6,5 et 7,5, il y aurait, de faire une diète de 65% d’aliments alcalins et de 35% acides. Dans certains cas, plus sérieux, le pourcentage d’aliments alcalifiants peut aller jusqu’à 80%.

RETROUVER UN « BON » pH:

  • Surveiller régulièrement son PH urinaire avec les tests que vous trouverez dans votre magasin de diététique.
  • Réformer son alimentation afin que la quantité d’aliments acides et acidifiants ne soit pas supérieure à celle des aliments alcalins (voir tableau ci-dessous).
  • Avoir un apport suffisant en vitamines et oligo-éléments
  • Pratiquer une activité physique régulièrement
  • Consommer des mélanges de minéraux basiques que vous trouverez dans votre magasin de diététique
  • Stimuler le drainage des reins et de la peau avec des plantes spécifiques (Concentré Purification, Concentré Articulations).

     Boire au moins 1litre d’eau / jour

sante_7J_ventre_plat_l