Articles

UN MASSAGE QUI RAVIVE LA CHEVELURE

Pour que le sang puisse apporter aux cheveux toutes les substances nutritives que ceux-ci réclament, la peau de votre crâne doit être bien détendue. Ce qui n’est pas toujours le cas. Surtout en période de stress!

Pour réactiver la circulation sanguine vous pouvez alors masser votre cuir chevelu. Voici comment procéder :

  1. Écartez légèrement les doigts des deux mains et appliquez-en le bout sur la peau de votre tête de part et d’autre d’une ligne médiane.
  2. Inculquez à vos doigts de petits mouvements circulaires afin de faire bouger la peau. Ce ne sont pas vos doigts qui glissent sur la peau mais bien la peau qui glisse sur le crâne.
  3. Couvrez ainsi toute la surface du crâne en prolongeant un peu le massage là où vous sentez des adhérences.
  4. Saisissez de petites mèches de cheveux et tirez-les doucement par secousses. Là encore, couvrez ainsi toute la surface du crâne.
  5. Répétez quotidiennement ou quand le besoin se fait sentir.

Si vous avez des pellicules ou que vos cheveux sont secs, effectuez ce massage avec un peu d’huile d’amande douce tiède et couvrez-vous ensuite la tête d’une serviette chaude pour accroître la pénétration de l’huile. Après quelques heures, lavez soigneusement vos cheveux avec un shampooing de bonne qualité. Votre chevelure sera souple et brillante.

7 jours pour votre peau et cheveux

LA GYMNASTIQUE OCULAIRE

Jouez avec vos prunelles

Tout le monde le sait, la culture physique favorise la santé du corps. Idem pour les yeux. Ces exercices mis au point par le Dr Bates les défatiguent, assouplissent et fortifient leurs muscles.

Ils sont aussi conçus pour exercer la vision. Plutôt amusants, ils ne représentent pas une grande contrainte.

Si vous les effectuez régulièrement, vous ne manquerez pas de constater bientôt la différence.

Le cillement

– Exercez-vous à fermer et à ouvrir vos yeux très souvent. Normalement, le cillement est un réflexe, mais chez ceux qui souffrent de mauvaise vision, il devient plus rare.

Réhabituez-vous donc à ciller toutes les 5 ou 10 secondes, jusqu’à ce que vous le fassiez naturellement. Ce mouvement simple élimine les poussières et corps étrangers, et assure une répartition correcte des sécrétions lacrymales.

– Pour accentuer l’effet de massage, gardez un instant les paupières fermées, bien contractées et faites rouler vos yeux. En frottant contre la muqueuse des paupières, la cornée se fortifie.

L’accommodation

– Lisez un texte quelconque en le tenant le plus près possible de votre regard. Puis, éloignez-le doucement, jusqu’à ce que la lecture devienne impossible. Rapprochez-le sans cesser de lire et, de nouveau, éloignez-le.

– Progressivement, essayez de repousser vos limites : lire de plus en plus près et de plus en plus loin.

– Faites cet exercice une vingtaine de fois.

Puis, posez votre texte et remplacez-le par votre index. En le tenant verticalement entre les 2 yeux, fixez-le et reculez-le lentement, jusqu’à ce que le bras soit tendu.

Rapprochez-le toujours avec lenteur et sans cesser de le regarder. Reculez, rapprochez, 20 fois.

Très bon pour améliorer la vision.

Les oscillations du regard

– Portez alternativement le regard de droite à gauche et de gauche à droite, puis de haut en bas et de bas en haut. Agissez rythmiquement, sans secousse, en gardant la tête fixe mais non tendue.

– Ensuite, regardez successivement, sans bouger, les 4 coins d’un mur.

– Puis, balayez avec les yeux un cercle imaginaire. Faites-les rouler une vingtaine de fois dans un sens, puis dans l’autre.

Avec de l’entraînement, vous exécuterez ces mouvements de plus en plus rapidement. Ils développent les possibilités de mobilité de l’œil.

La luminosité

– Placé à 25 cm d’une lampe de 100 watts, fixez-la pendant 2 secondes. Fermez les yeux également 2 secondes. Puis rouvrez les et ainsi de suite une vingtaine de fois.

– Ensuite, attrapez le support de la lampe et – toujours à la même distance – faites-la passer devant vos yeux en les fermant au moment où elle est bien en face.

– Enfin, reculez-vous et effectuez un balayage lumineux. Les yeux toujours ouverts, imaginez un grand cercle autour de la lampe et parcourez-le du regard dans un sens, puis dans l’autre.

– Ce même exercice peut être pratiqué avec un soleil pas trop vif. Le but est d’obtenir que le rayon lumineux balaie tout le fond de l’œil. À condition de ne pas les exposer trop longtemps à une lumière intense, les yeux bénéficient largement des effets de la luminosité.

L’alternance

– Regardez alternativement 2 objets identiques, dont l’un est bien éclairé et l’autre très mal.

– Puis, placez un objet très près de vous et l’autre très loin, et continuez à les observer à tour de rôle. Cet exercice vous apprend à voir. Il améliore votre perception mentale des objets.

– Continuez cette amélioration en effectuant un balancement d’un pied sur l’autre. Vous portez le corps à droite puis à gauche, en vous tournant.

Chaque fois que vous faites pivoter votre tronc, saisissez tout ce qui se trouve à portée de regard. En ayant bien conscience de ce que vous voyez. Votre vision s’exerce.

La mentalisation

Elle a pour but de faire travailler votre cerveau et de l’amener à mieux enregistrer les informations visuelles.

– Regardez rapidement un objet. Fermez les yeux et essayez de vous le représenter.

– Faites aussi l’exercice inverse. Yeux fermés, visualisez quelque chose que vous connaissez bien (par exemple, l’armoire de votre chambre). Puis, allez la regarder de près. Quand vous l’aurez imaginée exactement telle qu’elle est, vous aurez fait de grands progrès.

7 jours pour vos yeux

LAVEMENTS AU CAFÉ

IRRIGATION DU COLON AU CAFÉ

Les lavements au café moulu 100% arabica bio

« Le Dr Max Gerson utilise les lavements au café pour réaliser la détoxification du corps.

Il précise que 98 % des personnes atteintes de cancer des organes internes,

Comme aussi d’autres graves maladies du métabolisme, ne meurent pas de la maladie elle-même, mais plutôt des surcharges énormes du foie, ne pouvant plus éliminer les toxines et les éléments de décomposition des tumeurs.

La caféine administrée par voie rectale stimule l’action du foie, augmente le flux de bile chargée de toxines, ouvre les canaux biliaires, stimule le système enzymatique connu sous le nom de « Glutathion S-Transférase» (GST). L’activité de ce système qui permet l’élimination des radicaux libres est augmentée de 650 à 700 %. Aucun autre produit ou médicament ne peut sur ce point rivaliser avec le café, même pas le co-enzyme Q-l O.

Pendant le lavement, le café est retenu dans les intestins et durant ce temps, tout le sang du corps est filtré au moins 5 fois par le foie. Le lavement au café est utilisé dans un but bien spécifique dans les maladies dégénératives: faire baisser le taux de toxines du sérum sanguin, débarrasser de leurs poisons les fluides qui nourrissent les cellules. Ce sont les systèmes enzymatiques du foie et de l’intestin grêle qui assurent la neutralisation de la plupart des toxines.

Le rôle de ces systèmes est fortement activé par les lavements au café. Ceux-ci permettent le soulagement de la tension nerveuse, de la dépression, des symptômes allergiques ET SURTOUT LA SÉDATION DE FORTES DOULEURS.

L’alimentation thérapeutique détoxifiante et les lavements au café permettent de garder l’intestin libre des déchets et toxines qui se trouvent à l’origine de nombreuses maladies, de garder le foie propre et de jouir d’un corps vigoureux.

C’est le célèbre hydrothérapeute allemand Louis Kuhne qui disait déjà: « Seule la pureté guérit. »

Les lavements au café ont régulièrement permis d’arrêter quasi instantanément la prescription de médicaments antidouleur et de calmants.

C’est un fait connu en physiologie que la bile est normalement réabsorbée jusqu’à 10 fois avant de sortir des intestins. L’intensification de l’activité enzymatique que permettent les lavements au café est unique, parce qu’elle ne permet plus la réabsorption de la bile toxique par le foie au travers de la paroi intestinale. Elle constitue un moyen extrêmement efficace de détoxifier le sang.

MODE OPÉRATOIRE conseillé par Michel DOGNA dans le Tome 3 p.87 de « Prenez en main votre Santé »

  • Mettre 3 cuillères à soupe de café moulu dans 1 litre d’eau.
  • Faire bouillir 3 minutes. (Ne pas dépasser la température de 120° car il devient toxique)
  • Laisser reposer 10 à 20 minutes.
  • Administrer à température du corps (37°C).

NOTA: pour ceux qui ne boivent jamais de café ou qui n’ont plus de vésicule biliaire, il est prudent de commencer par une seule cuillère à soupe de café.

Le lavement est généralement tenu de 12 à 15 minutes. Comme tout le sang traverse le foie toutes les 3 minutes, on peut affirmer que les lavements au café présentent véritablement une forme de dialyse. L’atténuation du taux des toxines dans le sang par l’administration des lavements au café contribue de façon majeure à la production d’énergie, à l’amélioration de la circulation, de l’immunité, à une meilleure réparation et régénération tissulaire.

Ce type de lavements était déja utilisé durant la guerre de 14 / 18 pour calmer les douleurs intenses des grands blessés), Voir de Michel Dogna («La Cure de Dr Gerson », Trédaniel éditeur)

NOTA: pour ne pas avoir de réflexes violents d’expulsion du cqfé, laisser la canule en place. Michel DOGNA »

Les conseils d’Hervé:

Laisser reposer la casserole dans de l’eau froide ou bien utiliser un filtre dans une cafetière

Verser doucement dans une grosse théière. en y plongant un thermomètre. Faites chauffer un peu d’eau si besoin et vous l’ajoutez au café pour monter à 38°.

Verser dans le boc accroché en hauteur et veiller à chasser l’air dans le tuyau avant de commencer.

Appliquer un tampon d’essuie-tout sous la canule après introduction

sante_50_therapies_l

MACA : ORIGINES

La Maca (Lepidium meyenii) est originaire du Pérou. La Maca pousse uniquement dans les très hauts plateaux (entre 3000 et 5000 mètres d’altitude), dans des régions souvent extrêmes. Cette plante était considérée comme sacrée par les Incas. La Maca était d’abord réservée aux élites et aux soldats pour les fortifier lors des batailles. Lorsque les consquistadors espagnols ont envahi l’empire Inca, ils l’utilisèrent en tant que stimulant et énergisant. Ils donnèrent de la Maca à leurs chevaux pour augmenter leur fertilité. Traditionnellement, la Maca était utilisée par les indiens comme aliment lors des périodes de famine (avec la Spiruline) et pour combattre les températures excessives (en particulier les grands froids). La plante fut surnommée le Ginseng péruvien car ses principaux effets: tonifiants, équilibrants et aphrodisiaques rappellent beaucoup ceux du Panax Ginseng (de Corée ou de Chine). La Maca fut récemment appelée le Viagra Péruvien ou Viagra du Pérou pour ces effets qui pourraient être comparés à un viagra naturel. Aujourd’hui, on constate que la Maca est devenue célèbre à travers le monde (en particulier pour ses vertus aphrodisiaques), et la plante est largement exportée dans les différentes régions du monde.

JEÛNE SEC

Ce type de jeûne est moins courant. Il consiste à ne pas manger et ne pas boire.

Il peut durer trois jours maximum, bien que des records beaucoup plus importants aient été remportés sans problèmes, Mais ce n’est pas recommandable. Le jeûne sec doit être inclus dans un jeûne hydrique.

L’exemple le plus court est le suivant:

Jour 1: régime fibreux: poireaux/carottes, ou haricots/carottes.

Jour 2: jeûne hydrique,

Jour 3: jeûne sec.

Jour 4: jeûne hydrique.

Jour 5: régime fibreux (idem 1er jour).

Jours 6 et 7: réalimentation légère.

Le jeûne sec fait un travail de drainage plus profond que le jeûne humide, aussi fait-il remonter tous les déchets colloïdaux vers les intestins.

Il s’applique à toutes les maladies à mucus: tumeurs, kystes, eczéma suintant, bronchites et sinusites chroniques… plaies qui coulent.

NOTA: II est évident qu’il n’est pas question de fumer pendant un jeûne. Il faut se rappeler que les leaders de l’IRA qui avaient fait une grève de la faim il y a quelques années, et qui sont morts au bout d’une cinquantaine de jours, étaient aveugles et paralysés. Cette issue, tout à fait anormale, a été due au fait qu’ils fumaient et buvaient du café pendant ce jeûne improvisé.

LES VARIÉTÉS DE PERILLA

Il existe plusieurs variétés de périlla:

  • Périlla frutescens aux larges feuilles vertes et aux dessous argentés, distillées pour la qualité de leur huile essentielle.
  • Périlla crispa aux petites feuilles vertes et aux dessous pourpres, utilisées crues comme herbe aromatique.
  • Périlla crispa purpurea aux feuilles entièrement pourpres.
  • Périlla nankinensis aux grosses graines.
  • Périlla acuta kudo japonensis aux vertus anti-allergiques.

La composition des feuilles et graines de périlla:

Les feuilles de Périlla contiennent du périlla-aldéhyde, un aldéhyde proche du limonène, des flavonoïdes (apigénine, lutéoline, scutellarine, vicénine…), des acides phénolés, comme les acides caféique et ros-marinique1,2,3, des hétérosides cyanogénétiques (prunasoide, amygdaloside) 4.

Quant aux graines de Périlla, elles renferment environ 25% de lipides, dont 65% d’acide alpha-linolénique omega-3, un acide gras polyinsaturé (AGPI).

Depuis 1977, des centaines d’études scientifiques ont mis en évidence les nombreux effets bénéfiques de cette plante précieuse pour la santé humaine.

L’huile essentielle de périlla:

L’huile essentielle de Périlla est obtenue par la distillation de la feuille fraîche à la vapeur d’eau.

L’huile essentielle, principalement composée d’aldéhydes (plus de 50%), lutte contre l’oxydation et protège de multiples agressions.

Ces différentes propriétés lui permettent d’agir aussi comme conservateur et anti-rancissement de l’huile oléagineuse. C’est une huile essentielle négativante donneuse d’électrons qui favorise les échanges respiratoires comme peuvent le faire un séjour en altitude, les appareils d’aéro-ionisation ou le bol d’air Jacquier.

Pour obtenir un kilo d’huile essentielle, il faut distiller plus de cinq cents kilos de feuilles fraîches, ce qui explique son prix élevé.

POUR DES PIEDS TOUT DOUX

PIEDSSous les pieds, la peau est plus dure que partout ailleurs sur le corps. Il est fréquent que d’épaisses callosités se forment sur les points d’appui.

Voici quelques trucs pour l’adoucir :

– Après la douche ou le bain, alors que la peau de vos pieds est bien hydratée, donnez quelques coups de pierre ponce sur les parties durcies.

Vous obtiendrez de meilleurs résultats en ponçant doucement vos pieds tous les jours plutôt qu’en faisant un ponçage énergique une fois par semaine.

– Avant le bain, tandis que votre peau est sèche, appliquez une crème gommante pour aider les cellules mortes à se détacher.

– Si la peau de vos pieds est vraiment très épaisse, vous pouvez utiliser de petits ciseaux pour en enlever l’excédent mais faites bien attention de ne pas tailler dans la partie tendre. Pour plus de précaution, vous pouvez vous offrir une séance chez un pédicure. Il est bien équipé pour ce genre de travail.

– Avant de vous mettre au lit, ne manquez pas de bien hydrater vos pieds avec un lait hydratant de bonne qualité ou un peu d’huile d’amande douce.

LES REINES DES INFUSIONS

  1. INFUSIONLa mélisse

La mélisse est la plante la plus recommandée pour lutter contre les bourdonnements d’oreilles, en raison de ses vertus antispasmodiques, connues depuis longtemps. Elle entre d’ailleurs dans la composition de boissons célèbres tant par leurs qualités curatrices que pour leur parfum délicieux.

Vous avez sans aucun doute entendu parler et avez même peut-être goûté les charmes de la très renommée Eau de Mélisse des Carmes, de la Chartreuse ou de la Bénédictine. On utilise les fleurs et les tiges séchées de la mélisse et vous pourrez la déguster en infusion et apprécier son goût délicat et parfumé.

Infusion : laissez infuser 10 minutes une petite cuillerée à café de mélisse pour une tasse d’eau bouillante. Filtrez et buvez 3 tasses par jour, après les repas.

Gélules : si vous n’aimez pas les infusions, vous trouverez la mélisse sous forme de gélules vendues en pharmacie. La posologie conseillée est de 2 gélules midi et soir, avec un verre d’eau, à la fin des repas.

  1. La ballotte

Fleur très prisée des abeilles, son odeur fétide n’est guère appréciée des humains et nous avons oublié ses vertus autrefois davantage appréciées et utilisées qu’à notre époque. Pourtant c’est une excellente plante contre les acouphènes grâce à ses principes calmants et antispasmodiques.

On utilise ses sommités fleuries séchées en infusion mais pour de nombreuses personnes son goût s’avère aussi déplaisant que son odeur. Vous parviendrez plus facilement à la boire en mélange avec la mélisse et vous sucrerez avantageusement cette boisson avec du miel.

Infusion : versez ¼ de litre d’eau bouillante sur 12 à 15 g de ballotte et de mélisse mélangées. Laissez infuser 10 minutes et buvez 2 à 3 tasses par jour.

Gélules : elles permettent d’éviter le goût particulier de la ballotte. Vendues en pharmacie, vous en prendrez 2 gélules avant le dîner et 3 avant le coucher, avec un grand verre d’eau, pour oublier vos acouphènes à l’endormissement et profiter des effets sédatifs de cette plante.

  1. Le calament

Connu depuis le Moyen Âge comme traitement contre les bourdonnements d’oreille, son odeur, son goût et même son apparence rappellent la menthe et en font une infusion très agréable à consommer tout en possédant les mérites d’être un antispasmodique très utile contre les acouphènes. Ce sont les fleurs et les tiges séchées du calament que l’on prépare en infusion.

Infusion : versez ¼ de litre d’eau bouillante sur 12 à 15 g de calament. Laissez infuser 10 minutes et buvez une tasse après les repas.

Pour un très bon résultat contre les bourdonnements d’oreilles et une infusion à la saveur agréable vous pouvez mélanger à parts égales la mélisse, la ballote et le calament, sucrer avec un peu de miel et boire 2 à 3 tasses par jour après les repas.

GEMMOTHÉRAPIE

Description

La Gemmothérapie appelée également « médecine des bourgeons » appartient à la famille des phytothérapies, et permet de prévenir et traiter une variété de problèmes de santé grâce aux végétaux. Elle utilise uniquement des tissus embryonnaires frais des plantes, arbres ou arbustes, autrement dit les bourgeons, jeunes pousses et radicelles.

Il faut savoir que les bourgeons auraient des propriétés thérapeutiques supérieures à celles des autres parties de la plante adulte. En effet, le bourgeon détient un potentiel de développement de la plante.

Il en existe plusieurs types, en voici quelques exemples :

  • Le bourgeon d’aubépine détient propriété du fruit (entrainant action sur le muscle cardiaque) et la propriété de la fleur (entrainant action sur le rythme cardiaque).
  • Le bourgeon de tilleul possède les vertus calmantes de la fleur et la caractéristique dépurative et diurétique de l’aubier.
  • Le bourgeon de figuier aurait la caractéristique d’être analgésique, antidépresseur et aurait la capacité de soigner les maladies psycho-somatiques.
  • Le bourgeon de cormier règlerait les problèmes veineux comme les varices, les hémorroïdes…

Pour en savoir plus

– Rajeunir nos tissus avec les bourgeons : Guide pratique de gemmothérapie familiale, Max Tétau et Daniel Scimeca, Guy Trédaniel, 2011

-Gemmothérapie : Alcoolatures mères, Michel Dogna, Guy Trédaniel, 2007

Annuaire des praticiens

Annuaire des praticiens en gemmothérapie classés par régions françaises :

http://www.bio-sante.fr/therapeutes/praticiens-en-gemmotherapie.html

LITHOTHÉRAPIE

gemmothérapieDescription

La lithothérapie fait partie des médecines douces et naturelles qui utilisent les propriétés énergétiques des pierres.

L’énergie particulière de chaque pierre en lithothérapie réharmonise l’être en apportant bien-être, amélioration de certaines maladies, guérison de certains troubles.

La lithothérapie par les minéraux peut avoir une forte influence sur l’état sans toutefois remplacer la médecine moderne. Le « pouvoir » des pierres de santé peut être également vu comme un moyen de développement personnel. Le terme de lithothérapie englobe à l’heure actuelle beaucoup de techniques qui ont pour seul point commun d’utiliser les minéraux, leurs qualités physiques et énergétiques.

On retrouve la méditation avec les cristaux, le port de pierre sur soi, l’ingestion d’élixirs minéraux ou de produits homéopathiques à bas de minéraux, le massage aux huiles dynamisées…

L’aide d’un thérapeute n’est requise que dans certains cas (bilan énergétique, accès à certaines pierres rares, massage, maladie ou dépression sérieuses, etc… )

Pour en savoir plus

Régénérer nos tissus avec les roches : La lithothérapie pour retrouver la vitalité, Max Tétau et Daniel Simeca, Guy Trédaniel, 2008

Annuaire des praticiens

http://www.annuaire-bien-etre.info/lithotherapie,115.html