ACOUPHÈNES : LES RECETTES DE GRAND-MÈRE

Il est toujours enrichissant de prendre sa propre guérison en main et de tester des recettes anciennes.

Certaines peuvent vous sembler étranges par leur simplicité apparente, mais peut-être l’une d’entre elle vous conviendra-t-elle à merveille. Essayez les sans a priori, nos grands-mères n’avaient pas forcément tort et vous en retirerez un amusement et un plaisir certains.

Voici un échantillon de quelques recettes traditionnelles et réputées efficaces.

  • Contre les acouphènes eux-mêmes :

Humectez un morceau d’ouate d' »Herbes du Suédois » (en vente en magasins diététiques) ou du jus d’un oignon et mettez le dans l’oreille souffrante.

Faites un cataplasme de graines de millet grillées à la poêle et mélangées à part égale avec du gros sel puis posez le sur l’oreille atteinte.

  • Contre la surdité : mélangez à parts égales de la rue, de la camomille et de l’huile d’olive chaude. Laissez reposer plusieurs jours. Introduisez quelques gouttes de ce mélange dans les oreilles, matin et soir et bouchez le conduit auditif avec du coton.
  • Contre l’hypertension :

Faites macérer 40 grammes de feuilles de gui fraîches dans 1 litre de vin blanc doux pendant 10 jours. Après avoir filtré ce mélange, dégustez le chaque jour, pendant 2 semaines, à raison d’un petit verre avant les repas.

Faites une décoction d’ail, en laissant bouillir pendant ½ heure, 30 grammes d’ail dans ½ litre d’eau. Passez le mélange en pressant l’ail dans une passoire et buvez-en une tasse par jour.

Formation 7 jours pour atténuer les acouphènes