APPLICATION DE LA BOUGIE D’OREILLE

L’application de la bougie se pratique dans un endroit calme, exempt de courant d’air, avec un éclairage tamisé. On aura à portée de la main, un verre d’eau pour éteindre la bougie.

Etendez-vous, confortablement, à plat, sur le côté.

Après avoir été allumée du bon côté (celui qui n’a pas d’aluminium à l’intérieur) on insère la bougie, extrémité éteinte il va sans dire, dans le conduit auditif en lui imprimant un léger mouvement de rotation, juste assez pour empêcher la fumée de s’échapper par le bas mais sans enfoncer plus que nécessaire.

Il est souhaitable que la bougie soit à la verticale, mais il est plus important qu’elle suive la direction du conduit auditif externe, pour assurer le bien-être du patient.

Elle est maintenue délicatement entre les doigts car en aucun cas la bougie ne devrait faire mal, ni à l’insertion, ni pendant la combustion.

On retire doucement la bougie, lorsque la flamme arrive à 7 cm de l’oreille pour l’éteindre dans le verre d’eau.

Au moyen d’un outil de dégagement stérilisé, on retire délicatement les déchets accumulés autour du conduit auditif en évitant de les enfoncer de nouveau dans l’oreille.

En découpant la bougie qui a brûlé, vous y trouverez de la poudre jaune et des résidus caramélisés contenant les déchets auriculaires.

Laissez-vous cinq minutes de détente avant de vous tourner pour procéder à l’application de la seconde bougie avec les mêmes précautions.

NB:

  • On doit toujours faire les deux oreilles dans une même séance, c’est une question d’équilibre des liquides et d’équilibre énergétique.
  • Il est conseillé de se faire aider pour vous garantir un meilleur confort ainsi qu’une plus grande sécurité.

 

7 jours pour vos douleurs