BIEN-ÊTRE : L’EXERCICE PHYSIQUE

Il peut vous paraître déroutant de voir reliés acouphènes et activité physique. Comme nous l’avons souvent évoqué dans ces pages, la maladie provient d’un déséquilibre interne, souvent relatif à une mauvaise qualité de vie. En rétablissant une meilleure relation avec votre corps vous augmenterez par conséquent vos chances de guérison.

  1. Les bienfaits de l’exercice physique

Le sport fortifie l’organisme, le nettoie grâce à une meilleure oxygénation, entretient les muscles et le squelette, augmente l’appétit et le plaisir de vivre.

Tout exercice physique pratiqué avec régularité, en augmentant votre débit sanguin, vous amènera sur le chemin, sinon de la guérison totale, du moins d’une amélioration de votre état.

Il ne s’agit pas pour autant de vous lancer à corps perdu dans une nouvelle activité physique, surtout si cela était étranger à vos habitudes. La meilleure solution pour retrouver ou augmenter une dépense musculaire satisfaisante, c’est l’entraînement quotidien. Il variera bien entendu suivant votre âge, vos aptitudes et votre état de santé.

  1. Quelle activité physique choisir

À partir d’un bilan médical précis vous pourrez choisir l’activité qui vous plaira, en dehors de la plongée sous-marine et des sports en haute altitude.

Mais vous pouvez également vous offrir tout bonnement les plaisirs de la simplicité : marchez, marchez, marchez ! Déplacez-vous le plus souvent possible à pied, ne prenez plus l’ascenseur, et promenez-vous. En plus de l’amélioration de vos capacités physique, vous découvrirez comme il est plaisant de découvrir son environnement en marchant et combien tous vos sens seront agréablement sollicités.