BOUGEZ-VOUS, FAITES DU SPORT

« Point de santé si l’on ne se donne tous les jours suffisamment de mouvement »
Arthur Schopenhauer

Pour beaucoup d’entre vous, le sport fait partie des bonnes résolutions de la nouvelle année. Principale raison invoquée : les bienfaits directs de la pratique sportive sur la santé. Et c’est vrai qu’ils sont nombreux : des bénéfices cardiovasculaires au renforcement musculaire, en passant par le bien-être psychologique, l’exercice physique a des vertus incontestables.

Un esprit sain dans un corps sain

Impossible de citer les bénéfices du sport de façon exhaustive tellement ils sont nombreux. Sur le plan cardiovasculaire, une activité physique régulière permet de diminuer la tension artérielle et renforce le cœur (qui, rappelons-le, est un muscle) permettant ainsi de réduire les risques d’infarctus. Le sport a également des effets bénéfiques sur le système respiratoire, en augmentant quelque peu la capacité pulmonaire et en favorisant la ventilation.

Il va de soi que les muscles bénéficient aussi directement de la pratique sportive, car elle les renforce et stimule leur oxygénation. Ce qui est moins perceptible, et moins communément admis, ce sont les avantages pour votre squelette. Pourtant, vos os profitent eux aussi directement de vos Activités physiques : à condition de ne pas pratiquer un sport occasionnant des chocs néfastes, l’activité sportive permet de lutter contre l’ostéoporose et entretient les articulations.

Autre point quelque peu méconnu : de récentes études tendraient à démontrer les bienfaits du sport sur l’immunité. En effet, des recherches menées sur des souris ont permis de constater que le nombre de globules blancs (leucocytes) augmentait après un petit entraînement physique. Or, les leucocytes sont les agents chargés de détecter et de lutter contre les diverses infections qui affectent l’organisme. Ainsi, une activité physique régulière permettrait d’être plus résistant face aux agressions extérieures que sont les virus et autres microbes.

Dernier bénéfice, et non des moindres, le bien-être psychologique. Le sport est une source de plaisir, il renforce l’estime de soi et peut être un facteur important de socialisation si l’on pratique un sport collectif ou que l’on assiste à des cours collectifs…

Quelques précautions s’imposent

Si vous n’avez jamais été adepte du sport ou que votre dernière véritable activité physique date d’il y a fort longtemps, vous devez prendre quelques précautions avant de vous lancer dans l’exercice physique. Ainsi, un petit check-up chez le médecin peut être important (afin de détecter toute contre-indication, comme un « souffle au cœur « par exemple, qui nécessite une pratique sportive adaptée). Il vous faudra de toute façon vous y rendre si vous souhaitez pratiquer un sport licencié car la visite médicale préalable est alors obligatoire. Sachez que d’une manière générale, il n(existe pas de contre-indications absolues contre la pratique du sport.

Le sport est un bon moyen de préserver sa santé.

21 jours pour retrouver la santé