COMMENT SOULAGER L’ARTHRITE ET LES RHUMATISMES (1)

Introduction

Vos troubles articulaires font-ils que certains gestes ou mouvements sont particulièrement douloureux ? Votre autonomie physique en est-elle fortement diminuée ?

En êtes-vous réduit à prendre divers médicaments aux nombreux effets secondaires sans pour autant en éprouver un véritable soulagement ?

De fait, tout se passe comme si les choses n’avaient jamais vraiment changé depuis qu’existe cette spécialité médicale appelée “rhumatologie”.

Mais est-il bien vrai que vous n’ayez d’autres choix que de vous accommoder tant bien que mal des “solutions” habituelles et de vos limites physiques ?

Pour le Dr André Passebecq, un naturopathe français, la réponse ne fait aucun doute : ce n’est pas vrai !

Et de toute évidence, ce dernier connaît particulièrement bien le problème.

Son père est mort à 45 ans de complications aux reins et au foie, liées aux médicaments très toxiques qu’il devait prendre en permanence pour combattre le rhumatisme articulaire.

Quant au Dr Passebecq, il a lui-même commencé à souffrir de rhumatisme articulaire aigu dès l’âge de 25 ans.

L’effet des médicaments commençait à se répercuter très gravement sur son état de santé quand il découvrit enfin les bienfaits de la naturopathie.

Voici d’ailleurs ce qu’il en dit :

Je sais maintenant, par mon expérience personnelle et par les cas que j’ai pu étudier, que l’arthrite et le rhumatisme, affections extrêmement douloureuses, sont considérées par erreur comme incurables.

Ces affections sont incurables si l’on s’en tient aux traitements classiques, traitements les plus souvent symptomatiques, qui n’ont en vue que la suppression des signes et de la douleur, mais n’atteignent pas les causes profondes.

(Rhumatismes et arthrites, Collection “Santés naturelles”, Éditions Dangles, 1983, St-Jean-de-Braye, 1983, p. 9)

Mais avant d’examiner quelles sont les solutions naturelles que vous pouvez envisager, faisons d’abord un petit tour du côté de la rhumatologie classique pour y voir plus clair.

7 jours pour l'arthrite