HYPERTENSION : COMMENT SUPPORTER VOTRE RÉGIME ALIMENTAIRE

Votre médecin vous a peut-être déjà prescrit un régime alimentaire qui ne vous réjouit guère. Reprenez courage, nous allons envisager ensemble quelques aspects divertissants et intéressants de vos nouvelles contraintes.

Le régime amaigrissant

Si vous devez veiller à votre poids, c’est que toute surcharge pondérale peut aggraver votre hypertension. Suivant la gravité de votre état, vous aurez telle ou telle interdiction alimentaire. Comment les respecter sans déprime ou colère ?

Tout d’abord, que vous soyez un gros mangeur, un vilain gourmand ou si vous avez simplement des difficultés à vous restreindre, il vous faudra éviter les repas copieux. Mais comment résister à la tentation de garnir copieusement votre assiette ?

– Essayez ce petit subterfuge : prenez une assiette plus petite que celle dont vous avez l’habitude. Vous pourrez la remplir et vos yeux seront satisfaits, mais la quantité de nourriture absorbée sera moindre.

Mâchez longuement les aliments, vous mangerez moins et serez tout autant rassasié.

– Essayez de manger dans le calme, en prenant tout votre temps. Plus on mange lentement, plus on reste à table et plus on a le sentiment d’avoir beaucoup mangé.

Décorez votre assiette avec des fines herbes, ou bien déposez la ration de pain autorisée en fines lamelles sur les bords, vous aurez plus de plaisir à manger votre portion réduite.

– Enfin, félicitez-vous ! N’hésitez pas à vous congratuler vous-même d’être aussi courageux, aussi conscient, aussi responsable de votre santé.

Le sel

Le sel vous est fortement déconseillé, voire interdit.

– Pour résister à la tentation, commencez par ne pas le mettre sur la table. Supprimez les conserves, souvent trop salées, et préférez les légumes frais que vous assaisonnerez sans sel, grâce à d’autres saveurs : ail, thym, oignon, basilic, ou encore en découvrant les alliances fruits-légumes.

Recette : Faites une salade de carottes râpées. Ajoutez-y quelques quartiers d’oranges. Pressez une ou deux oranges et versez le jus en guise de sauce sur les carottes. Ajoutez une petite cuillère d’eau de fleurs d’oranger. Poivrez et parsemez d’amandes émondées. Un délice !

– Vous veillerez à acheter du pain, des biscottes, sans sel, mais vous pourrez compenser l’absence de saveur en les tartinant de temps à autre, pourquoi pas, avec du beurre (s’il est autorisé) ou du fromage blanc mêlé à des graines de cumin, ou en frottant légèrement vos tartines avec une gousse d’ail.

Faites appel à votre imagination et découvrez l’aneth, le jus de citron et le basilic dans les salades, le paprika doux et le safran sur les pommes de terre et la viande, le curry dans le riz, le curcuma et le fenouil sur les poissons.

Viande et poisson

Les viandes rouges, les viandes grasses, les viandes séchées ou fumées, la charcuterie, le gibier, les crustacés, les poissons gras (hareng, maquereau) vous sont fortement déconseillés, les autres viandes sont à consommer avec modération. Qu’allez-vous donc manger à la place ?

Profitez-en pour acheter des livres de cuisine végétarienne, cela vous donnera des idées pour varier et équilibrer vos menus. Pour vous allécher, voici une idée très simple :

Recette : si vous en avez l’occasion, achetez dans un magasin diététique des escalopes végétales. Vous aurez le choix entre plusieurs parfums. Laissez-vous aller à la découverte. Réchauffez-les quelques instants au four. Servez-les avec une salade verte aillée et persillée et une purée de légumes ou de pommes de terre. Vous pouvez les arroser de jus de citron. Vous verrez, ça change des escalopes de viande, mais c’est bon et sain.

L’alcool

Enfin, l’alcool est formellement interdit en cas d’hypertension.

Si vous avez l’habitude de boire un apéritif, du vin rouge à table, il vous faudra y renoncer. Ce sera difficile sans doute, mais vous aurez le privilège de constater une amélioration de votre tension, ne l’oubliez pas.

– Puisque vous avez droit aux fruits frais et doux, pourquoi ne pas en profiter pour acheter une centrifugeuse ? Vous remplacerez l’alcool par des jus de fruits mais vous pourrez continuer le rituel de l’apéritif, s’il est important pour vous. En outre, absorber un jus de pommes fraîchement centrifugées ou un cocktail concombre/tomates vous apportera d’indispensables vitamines.

– Si vous préférez les jus de fruits en bouteille, veillez à leur qualité : de préférence de culture biologique, à faible teneur en sucre, dans des bouteilles en verre foncé (évite la destruction des vitamines).

sante_7J_hypertension_l