LA CELLULITE : UN SITE D’ENFOUISSEMENT ORGANIQUE

Vous n’êtes pas sans savoir que le sang veineux a pour fonction de drainer les déchets cellulaires.

Donc, lorsqu’une partie du sang veineux se décharge dans les tissus conjonctifs, ceux-ci se transforment plus ou moins en… site d’enfouissement, en dépôt de toxines.

Ces toxines perçues comme des corps étrangers par leur milieu provoquent des réactions chimiques, un phénomène qui s’accompagne d’une irritation et d’une dissociation des fibres du tissu conjonctif.

Le tissu se densifie toujours un peu plus, rendant quasi impossible tous échanges vitaux.

La cellulite en vient à former des îlots de tissus physiologiquement coupés du reste du corps.

Dès lors, impossible d’oxygéner les cellules ni de les débarrasser de leurs toxines. On assiste à une véritable sclérose.

Si votre cellulite a atteint un tel niveau de condensation, vous avez certes un problème médical lequel est susceptible d’en entraîner d’autres.

Prenez-vous en main, sans tarder.

La compression des nerfs peut provoquer une irritation tissulaire plus ou moins continuelle tandis que celle des veines et des artérioles donne lieu à différents troubles liés à une mauvaise circulation sanguine.

Vous pouvez donc souffrir de crampes, d’engourdissements, de varices, d’œdème, de lourdeur, être sujette aux ecchymoses et avoir les pieds froids.

sante_7J_cellulite_l