LES 7 PRINCIPES FONDATEURS DE LA SANTÉ DURABLE – 5

PRINCIPE 5 :

Un programme de Bien Etre doit traiter tous les piliers en même temps

 

L’erreur commise très souvent, c’est de ne traiter qu’un pilier à la fois….

C’est le cas, des régimes alimentaires qui se terminent en yoyos, des patchs anti-tabac, des cures de désintoxication, des psychothérapies à rallonge,…

De cette compréhension holistique (global) de l’être humain et de ses maladies, on en déduit qu’un programme de Bien Etre efficace doit impérativement s’attacher à traiter le patient dans ses 5 piliers fondamentaux.

Il existe donc des techniques liées à l’Esprit (mental, émotionnel), au Corps (Energie, Physique et Chimique), à employer conjointement en toute circonstance, et de manière individualisée.

Les techniques liées à l’Esprit sont représentées par tout ce qui réharmonise, rééquilibre le plan Mental et le plan Emotionnel. il faut citer la PNL (Programmation Neurolinguistique, l’Analyse Transactionnelle, l’Ennéagramme,…), l’EFT (Technique de libération émotionnelle), mais aussi les fleurs de Bach, la psychologie, la méditation …et toute autre technique ou pratique visant la pensée et les émotions.

Enfin, les techniques liées au corps dans ses parties Energétique, Physique et Chimique : il faut citer l’ostéopathie, la chiropractie, toutes les thérapies posturales, le sport, la respiration, les massages énergétiques, les techniques yogiques, etc.…bien sûr le réglage alimentaire, les diètes et le jeûne, la phytothérapie, l’oligothérapie, l’organothérapie, la gemmothérapie et tout ce qui agit sur la physiologie et le métabolisme.

A chaque patient correspond donc une réponse thérapeutique complète, capable d’agir dans la globalité de l’être humain. Cette réponse constitue la thérapie holistique.

Les techniques de Bien Etre connaissent actuellement un essor très important, mais par ailleurs, les écoles et les théories se diversifient à tel point qu’il n’est pas toujours aisé, ni pour le praticien, ni pour le patient, de savoir où se trouve la réalité et quelle thérapeutique convient. Il convient aussi d’admettre que, si les naturopathes ont parfaitement décrit les différentes techniques naturelles, ils n’ont pas encore établi un protocole de soin logique et cohérent, faute d’une vision suffisamment synthétique de l’être humain et de ses relations avec le monde extérieur.

Or, pour permettre une bonne synthèse, il faut se rattacher aux lois fondamentales de l’univers, qui régissent les relations entre le Corps et l’Esprit.

« L’esprit commande le corps et le corps obéit. L’esprit se commande à lui-même et trouve de la résistance »
Saint Augustin

Nous avons vu dans les précédents principes que l’être humain possède 5 piliers fondamentaux, ce que beaucoup d’entre nous conçoivent déjà, pas d’une manière toujours exacte d’ailleurs.

  • Le plan Mental
  • Le plan Emotionnel
  • Le plan Energétique
  • Le plan Physique
  • Le plan Chimique

Mais d’où viennent les maladies ?

Tout d’abord d’une perturbation au niveau du mental, ce qui induit des troubles émotionnels.

Ensuite, comme nous l’avons vu précédemment, les chocs émotionnels induisent des perturbations énergétiques et des troubles du comportement vital, en particulier alimentaire (boulimie, anorexie, grignotage, etc.), qui conduisent à des perturbations physiologiques et des troubles métaboliques.

Enfin, le processus morbide s’achève par la matérialisation physique de la maladie, dans les trois composantes physiques (fièvre, atteinte structurale, douleurs dues aux nerfs).

Lors d’une consultation, le praticien en Bien Etre se doit alors de faire une anamnèse précise, en questionnant le patient non seulement sur l’alimentation, mais aussi en l’entraînant sur le terrain plus subtil, afin de déceler le fonctionnement mental de la personne et de découvrir quels sont les processus mentaux et émotionnels à modifier ou à améliorer.

Le praticien emploiera toutes les techniques dont il dispose dans son bagage pour traiter le patient dans tous les plans et dans toutes les composantes à la fois.

Ne traiter qu’un aspect de l’individu reviendra alors à vouloir faire tenir debout un tabouret à deux pieds ou à un pied. Cela est évidemment un non sens, et le programme ne sera que peu ou pas efficace.

sante_50_Holistiques_l