LES REPAS : LA DIGESTION

Les deux premières étapes de la transformation des aliments sont l’insalivation et la mastication qui préparent la digestion.

Après leur passage dans l’oesophage, les aliments gagnent l’estomac qui peut être comparé à une machine à hacher. Il existe un réservoir où transitent les gros morceaux et un passage étroit où l’aliment subit un broyage puissant. Ce régulateur gastrique contrôle le passage des graisses qui passent plus lentement que le reste du repas donnant ainsi la sensation qu’elles restent sur l’estomac

les études montrent contrairement aux croyances populaires, que la digestion dans l’estomac dure environ 6 heures si bien que la digestion du repas de midi n’est souvent pas terminée quand on dîne.

Le passage des aliments dans l’intestin ne dure pas plus d’une demi-heure à une heure et seuls 10% de nos aliments arrivent dans le colon, ce pourcentage variant selon la nature de l’aliment : moins de 5% des graisses, 10 à 15% des amidons, 20% de la viande et 80 à 100% des fibres.

Les habitudes des français en milieu urbain présentent deux défauts : un manque d’énergie la journée et trop d’énergie pendant la nuit. Cela s’explique par un petit déjeuner trop léger, un repas souvent escamoté le midi et plus copieux le soir en famille.