LITHOTHAMNE. OU LA RETROUVE-T-ON?

L’on rencontre cette petite algue du côté des Glénans, un petit archipel de la côte bretonne. Mais il ne s’agit pas du seul habitat de l’algue, on la retrouve également en Norvège, en Angleterre et au niveau de quelques côtes de la Méditerranée. L’algue rouge se retrouve toujours dans les fonds sablonneux.

Cette algue est particulièrement calcaire, c’est pour cela qu’elle porte également le nom de « lithothamnium calcareum ». Le calcaire de la plante est particulièrement perceptible lorsqu’elle sèche, l’algue prend en effet alors une couleur blanchâtre.

L’intérêt majeur de la petite algue est le faite qu’elle soit spécialement riche en minéraux et en oligoéléments. Ceci s’explique par le milieu de vie de l’algue. Les fonds marins où on la retrouve sont ainsi particulièrement agités ce qui entraîne une oxygénation accrue de l’eau à cause des mouvements qu’elle subit. Le lithothamne est ainsi particulièrement riche en minéraux tels que le calcium (10%), et le magnésium (45%); elle présente également de nombreux oligoéléments tels que l’iode, le soufre, le fer, le manganèse, le zinc, le sélénium, le bore, le cuivre, le cobalt, le sodium ou encore le silice.