POUR CEUX QUI VEULENT PROFITER DU PROGRAMME POUR PERDRE DU POIDS

Vous vous sentez fatigué, stressé, vous avez des douleurs chroniques et vous avez quelques kilos en trop… Tous vos soucis ont peut-être une seule et même cause : l’acidité de votre organisme.

Attention aux régimes aux noms célèbres !

Les inconvénients sont de différents ordres :

  • Une première phase est souvent difficile sur le plan gustatif ;
  • Il a les mêmes risques de carences en vitamines et en minéraux que les régimes hyperprotéinés : prévoir des compléments alimentaires ;
  • Un risque d’augmentation du cholestérol à surveiller de près ;
  • Des petits désagréments possibles : constipation, mauvaise haleine, bouche sèche, fatigue ;
  • Risque de lassitude du fait de la grande consommation de protéines ;
  • Des résultats moins spectaculaires pour celles qui visent une faible perte de poids (inférieure à 5 kilos) ;
  • Risque de reprise rapide du poids en raison de la perte rapide de poids ;
  • Fatigue en raison de la perte de poids rapide ;
  • Les régimes manquent de lipides, en particulier de source végétale

Principe  pour maigrir avec le régime Acide Base que vous allez suivre:

Le principe de cette méthode est d’équilibrer vos repas en fonction du pH des aliments. Et, en un mois, vous pouvez perdre jusqu’à six kilos. Pour celles qui ont oublié leurs cours de physique chimie, le pH mesure l’acidité d’un milieu. Supérieur à sept, le milieu est « basique », et en dessous, il est acide. S’il est égal à sept, le milieu est neutre. Acides et bases sont alors en équilibre. Votre corps, de par le sang, est aussi régit par un équilibre acido-basique.

Si vous consommez des aliments plutôt acides, tels que des menus riches en viandes, céréales, et laitages, votre pH va devenir acide. Et lorsque le pH est acide, cela engendre prise de poids, maux de têtes, problèmes de digestion, hypertension et fatigue.

Concrètement, que faire avec le régime Acide BASE?

Pour retrouver un pH neutre, ainsi que la ligne, il vous suffit de rééquilibrer votre alimentation, en compensant les aliments acidifiants par des aliments « basifiants ». Vous perdrez du poids, et ce sans perte de la masse musculaire. Et lorsque vous rééquilibrez votre alimentation, vous n’êtes plus fatigué, votre peau rajeunit, et votre teint devient éclatant.

Protéines, lipides, et glucides sont tous nécessaires. En revanche, revoyez la composition de vos menus. Un objectif doit vous rester en tête : vous devez consommer 70% de bases, et 30 % d’acides. Pour cela, c’est très simple. Compensez certains aliments acides, par leurs compléments en base.  Par exemple : de la salade (base) avec un morceau de pain (acide), des épinards (base) accompagné d’un filet de saumon (acide), une pomme (base) avec deux carrés de chocolat (acide).

Les aliments les plus acides sont les produits les plus transformés. Mangez donc très peu de plats industriels. Favorisez l’agriculture bio et les produits frais. En plus de cela, salez peu, et buvez beaucoup d’eau, si possible accompagné d’un jus de citron.

Une règle simple :

Pour 1 part d’aliment acidifiant (abats, viandes, laitages, céréales, certains légumes secs,…) = consommer 2 parts d’aliment alcalinisant (fruits, légumes, eaux, …)

A consommer :

  • Fruits
  • Légumes
  • Soja
  • Thé vert
  • Fruits secs
  • Oléagineux (graines, amandes…)
  • Epices
  • Huile (première pression à froid)
  • Vinaigre de cidre
  • Poissons
  • Viandes

A supprimer totalement et strictement :

  • Tous les laitages, surtout au lait de vache (lait, yaourts, fromages blancs, petits suisses, beurre, crème, etc…)
  • Le sucre, et tous les produits à base de sucre ou contenant du sucre.
  • TOUTES les graisses « saturées »
  • TOUTES les viandes grillées et si possible limitez votre consommation de « viandes rouges » au strict minimum, en veillant particulièrement à la qualité de la viande choisie.
  • Les céréales (surtout celles contenant du gluten et des sucres : blé, maïs, avoine, malte, pil-pill, orge, seigle)
  • La bière et tous les sodas, cocas et autres boissons assimilées
  • La viande de porc et toutes les charcuteries.

Consommez 2 à 3 fois par semaine :

  • Poisson : principalement les poissons »gras » des mers froides :
  • Viandes : volailles : poulet, dinde, canard, oie, pintade, autruche – provenant d’élevage garantis BIO, + tous les gibiers sauvages
  • Riz, quinoa, kamut, sarrasin, à prendre en quantité raisonnables.
  • Fromages de chèvre et de brebis, éventuellement un peu de gruyère.

Consommez tous les jours :

  • Des légumes et des fruits (500 grs par jour) dont au moins 70% crus, de provenance BIO autant que possible, et de préférence produits dans VOTRE région.
  • Un ou deux verres de vin rouge de qualité par jour.
  • Un peu de céréales en évitant le blé et le maïs (préférez quinoa, kamut, riz, avoine, épautre, sarrasin).
  • Deux cuillères à soupe par jour et par personne d’huile d’olive, et une d’huile de colza,