PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DU BOL D’AIR JACQUIER:

Mais pour mieux comprendre comment agissent ces dérivés de l’essence de térébenthine dans nos poumons, notre sang et nos cellules, nous allons développer:

Le principe de l’oxygénation Bol d’Air Jacquier consiste à respirer une véritable vitamine d’assimilation de l’oxygène afin d’augmenter sa disponibilité au coeur de l’organisme.

Pour respirer ces essences de pin peroxydées, la première étape consiste à s’assoir devant un appareil portant la mention Bol d’Air Jacquier. Il faut ensuite respirer calmement, de préférence par le nez, le flux d’air produit par l’appareil chargé des molécules d’alpha-pinène.

Ne vous méprenez pas sur d’autres procédés qui ne sont que parfois de simples diffuseurs d’huiles essentielles de pin. Pour ne pas faire d’erreurs dans l’achat d’un appareil exigez l’appellation Bol d’Air Jacquier. 

Les autres types d’oxygénation et l’avantage du Bol d’Air Jacquier:

En général lorsqu’on parle d’oxygénation, on pense à un apport supplémentaire en oxygène. Ceci se fait couramment avec l’oxygène en obus gazeux. Les concentrateurs d’oxygène, l’oxygène liquide, les chambres hyperbares, l’ozonothérapie.

Il existe encore d’autres appareils nécessaires aux soins respiratoires à domicile et à l’assistance respiratoire.

Toutes ces méthodes thérapeutiques apportent de l’oxygène en quantité supérieure à son taux dans l’air ambiant.

Les diverses techniques d’aide respiratoire ne prennent pas en compte les difficultés d’assimilation. Elles peuvent avoir des effets oxydatifs à plus ou moins long terme et sont déconseillées dans certaines pathologies. De plus, l’utilisateur est dépendant de laboratoires spécialisés dans le remplissage des bouteilles d’oxygène.

A la différence, le Bol d’Air Jacquier apporte à l’organisme de l’oxygène sous une forme non moléculaire, mais atomique; non quantitative, mais dynamique, et ce, sans apport supplémentaire d’oxygène.

En effet, comme vous l’avez maintenant compris le principe de l’appareil permet une meilleure assimilation de l’oxygène mais n’apporte pas de molécules d’oxygène supplémentaires.

Il suffit simplement d’alimenter son appareil en extraits terpéniques.