VAINCRE LA DOULEUR : PUISSANCE DE LA SOPHROLOGIE

La sophrologie est une relaxation douce dont la première indication est la douleur.

La sophrologie combat la douleur des maux de tête, des maux de dents, des maux de dos, des douleurs d’accouchement jusqu’aux douleurs dues au cancer.

1. Comment agit la sophrologie

La sophrologie permet d’atteindre un état de conscience “sophronique”, qui est une sorte d’auto-hypnose. Elle est une synthèse de toutes les traditions et des nouvelles données scientifiques. Elle agit au niveau “sophroliminal”. Ce grand mot cache une réalité connue de tous. Il décrit le moment entre veille et sommeil, l’état de passage entre les deux, où vous êtes dans un état second, conscient mais déconnecté de votre mental, éveillé mais dans un état de laisser-aller total, relaxé et bienheureux.

En recréant cet état, la sophrologie vous aide à visualiser la partie de votre corps où siège la douleur, afin d’en supprimer la perception. C’est une sorte d’hypnose locale, que vous contrôlez vous-même. Vous combattez la douleur, mais vous pouvez agir également sur votre peur éventuelle des actes thérapeutiques auxquels vous devez vous soumettre.

2. Comment pratique-t-on la sophrologie ?

Le sophrologue vous guide dans tous les exercices, en vous parlant d’une voix calme, monotone et apaisante :

  1. a) Vous étirez votre corps de différentes manières, pour l’amener à se relâcher.
  2. b) Assis ou allongé, vous atteignez progressivement l’état proche du sommeil.
  3. c) Vous vous concentrez sur des images ou des sensations agréables.
  4. d) Suivant le but recherché, vous vous concentrez sur une image, une sensation ou un mot. Vous apprenez à désactiver la douleur.
  5. e) En fin de séance, vous sortez progressivement de l’état sophronique pour en conserver le bénéfice.

3. Quelques exemples

  1. a) Chez le dentiste: grâce à la sophrologie, vous ne redouterez plus vos séances chez le dentiste. Les techniques de visualisation vous permettront d’augmenter votre insensibilité à la douleur, et vous empêcheront de saliver.
  2. b) Si vous êtes cardiaque: la sophrologie contribue à diminuer la pression artérielle, et combat les effets du stress qui vous mettent en danger. Si vous avez déjà fait un infarctus, vous apprendrez à vous libérer de votre angoisse de la rechute et à harmoniser votre système circulatoire.
  3. c) Pour accoucher: pratiquée régulièrement pendant toute la durée de la grossesse, la sophrologie permet à la future maman de mieux connaître son corps, d’en contrôler les réactions et de visualiser le déroulement de l’accouchement. Plus d’angoisse, plus de stress, moins de douleur, et un accouchement réussi. Pour mettre toutes les chances de votre côté, veillez à vous entraîner quotidiennement.
  4. d) Si vous avez de l’asthme: vous allez prendre en charge votre respiration, grâce à la sophrologie. Guidé pour relâcher votre appareil respiratoire et vos muscles, vous saurez comment dilater et vider vos poumons, comment contrôler votre souffle et ne plus redouter l’étouffement.
  5. e) Le cancer: de plus en plus de centres anticancéreux ont recours à la sophrologie dans la lutte contre le cancer. Lutte contre la douleur, mais aussi diminution des effets secondaires des chimiothérapies. Le malade apprend à visualiser sa maladie pour vaincre son angoisse, supporter les traitements infligés et moins souffrir. C’est la meilleure thérapie naturelle anti-douleur contre le cancer, qui permet d’éviter l’abus de substances médicales toxiques pour le corps.

4. Comment se déroule une séance de sophrologie ?

Vous avez le choix entre des séances collectives ou individuelles.

  1. a) Les séances collectives

Seules celles pratiquées en milieu hospitalier pour l’accouchement ont un réel objectif anti-douleur. Les autres séances ou séminaires, pratiquées à l’heure ou sous forme de stages, visent à obtenir un état sophronique pour un bien-être général, la maîtrise de la relaxation et de son propre pouvoir de visualisation.

  1. b) Séances individuelles

Suivant votre état, la douleur dont vous souffrez, votre connaissance ou non de la sophrologie, le spécialiste va établir la manière dont vous allez entrer en état sophronique. Ces séances individuelles seront personnalisées et reproductibles peu à peu, sans son soutien.

N’hésitez pas à bien vous renseigner sur les sophrologues que vous pouvez contacter, il est capital que vous ayez confiance.

sante_30J_Douleurs_l