YEUX. SOUVERAINES : LES TECHNIQUES QUI S’APPARENTENT AU YOGA

L’art de respirer et celui de se détendre physiquement et mentalement sont les principes de base du hatha-yoga.

Cette discipline qui s’adresse à la fois au corps et à l’esprit, entraîne de surprenants résultats tant au niveau de l’état général qu’à celui plus localisé du système oculaire.

N’hésitez donc pas à y recourir périodiquement pour votre mieux-être et, corollairement, celui de vos yeux.

Vers une meilleure respiration

La respiration conditionne notre santé. Elle fournit à l’organisme l’oxygène nécessaire à la vie cellulaire et favorise l’élimination des déchets.

L’œil est un grand consommateur d’oxygène. Quand on respire mal (ce qui est souvent le cas), son oxygénation ne se fait pas correctement.

D’où un encrassement pouvant provoquer fatigue et affections.

Pour y remédier, apprenez à bien respirer.

– Commencez par dégager vos narines. Avec un doigt, bouchez la gauche et respirez par la droite, puis bouchez la droite et expirez par la gauche. Inspirez par cette même narine et bouchez-la pour expirer à droite.

Et ainsi de suite, une dizaine de fois.

Exercez-vous ensuite à une respiration complète. Voici celle conseillée par Jacques Choque, professeur de yoga.

– Debout, ou assis bien droit, placez vos 2 mains au niveau du nombril, paumes tournées vers le haut. Respirez en gonflant l’abdomen.

L’air doit entrer profondément. Continuez d’inspirer en écartant les bras et en ouvrant votre cage thoracique.

Terminez la respiration en levant les bras vers le plafond, paumes jointes.

En expirant, faites le mouvement des bras en sens contraire. En fin de course, creusez votre ventre.

Cette respiration ample permet une meilleure diffusion de l’oxygène et chasse les toxines. La pratiquer quotidiennement développe les capacités respiratoires. Vous prendrez l’habitude de respirer de mieux en mieux.

Bien se décontracter, tout en reposant vos yeux

Vous l’avez compris, la vue est plus qu’une simple mécanique physique. Elle est en lien direct avec notre forme et même avec nos états d’âme.

Nos tensions musculaires et émotionnelles prennent souvent pour cibles les muscles qui entourent les globes oculaires.

Dans ces conditions, l’œil a du mal à assurer convenablement ses fonctions.

Pour remédier à ces inconvénients, la meilleure solution est de se relaxer.

L’objectif est de détendre votre corps et d’aboutir à un vide mental, afin d’éliminer toutes les sources de crispation.

– Chaque fois qu’il vous est possible de vous isoler, asseyez-vous confortablement et placez, sans appuyer, la paume des mains devant vos yeux. Ce simple geste a déjà pour effet de diminuer la fatigue visuelle.

– Dans cette obscurité, représentez-vous un écran de couleur unie, claire. Concentrez-vous sur cet écran en essayant de ne réfléchir à rien.

Des pensées vont surgir dans votre esprit. Ne faites pas d’effort pour les chasser, mais ne vous accrochez pas à elles. Laissez-les défiler. Revenez sans cesse vers votre écran.

L’idéal est de parvenir à rester quelques instants déconnecté de tout.

Au début, vous n’y parviendrez que pendant quelques secondes, par intermittence. Déjà suffisantes pour obtenir une sensation de décontraction et de repos total. Vos préoccupations s’envolent. Vos muscles se relâchent.

En vous entraînant, vous allongerez ce temps de déconnexion. Soyez certain que vous en tirerez d’énormes bénéfices à tous les niveaux. Y compris bien sûr, à celui de votre vue.

7 jours pour vos yeux