4 étapes pour vaincre l’obésité (1)

Première étape. Apprenez à mieux connaître les normes de votre poids idéal

Ce sont les compagnies américaines qui ont établi, pour mieux ajuster leurs primes d’assurances sur la vie, les normes qui permettent de juger de l’obésité d’un sujet.

Apprenez à connaître votre indice de masse corporelle

Les normes établies utilisent “l’indice de masse corporelle” ou I.M.C., qui se calcule de la façon suivante :

Vous prenez votre poids en kilogrammes, vous le divisez par la surface de votre corps (soit votre taille multipliée par votre taille exprimée en mètres, par exemple 1,80 m x 1,80 m) et vous devez obtenir entre 22 et 25 si vous êtes un homme, ou entre 19 et 22 si vous êtes une femme, pour avoir le poids idéal.

Vous avez alors droit à un bonus pour votre prime d’assurance.

Exemple : Je pèse 75 kg et je mesure 1,75 m.

Mon I.M.C. sera de : 75 divisé par le résultat du produit de 1,75 par 1,75 (1,75 x 1,75) ce qui donnera un peu plus de 24, donc un résultat satisfaisant.

Nous sommes en surpoids entre 25 et 30 et en état d’obésité si nous dépassons 31.

Utilisez la Formule de Lorentz

Les Français, un peu chauvins, préfèrent utiliser la formule de LORENTZ qui se calcule de la façon suivante :

Poids idéal en kilos = (Taille en centimètres) – moins (100) moins [(taille en centimètres) – moins (150) divisé/4 pour les hommes ou : /2pour les femmes].

Exemple : je mesure 1,80 m

Mon poids idéal sera : 180 – 100 – (180 -150/4)

soit 80 – (30/4) = 72,5 kg

Pour parfaire cette mesure et trouver le poids “idéal”, vous devez retirer 10% au poids trouvé si vous êtes mince et frêle ou rajouter 10% si vous êtes porteur d’une armature solide et que vous êtes bâti “carré”.

Lutter contre le surpoids que vous savez donc reconnaître est une priorité et un facteur essentiel de votre hygiène de vie.

Sachez que ce surpoids est loin d’être réparti de façon uniforme et homogène

Un des grands progrès de la médecine moderne, comme nous le verrons dans le chapitre suivant, a été d’isoler trois personnalités différentes ou morphotypes dont le comportement psychologique, le terrain physiologique et la silhouette sont très différenciés.

Bien les reconnaître permet aux praticiens et aux nutritionnistes, une prise en charge diététique et un traitement bien mieux adaptés.

Que savez vous de votre morphotype ?

À chacun de ces 3 tempéraments (le flegmatique, l’intellectuel et le battant) dans lesquels vous devez essayer de vous reconnaître, correspondent une répartition particulière du surpoids et même un comportement psychologique précis.

Êtes-vous un Flegmatique ?

– Le FLEGMATIQUE est assez large d’épaules, carré, trapu, de taille moyenne avec un penchant naturel à l’obésité. Sa tête est ronde, son buste large et ses jambes sont relativement courtes. Son surpoids est également réparti sur l’ensemble du corps.

– Le FLEGMATIQUE présente une anomalie métabolique : son centre de l’appétit ou PONDÉROSTAT, situé à la base de son cerveau, est particulièrement actif et très mal contrôlé par sa volonté. En outre, il recherche de façon instinctive et inconsciente des nutriments variés qu’il prépare d’ailleurs avec amour parce qu’il est très bon cuisinier.

– Le FLEGMATIQUE a souvent besoin de se consoler en mangeant beaucoup et à n’importe quelle heure. Sa prise en charge est difficile parce qu’il ne se sent pas gros et qu’il refuse de perdre, en surveillant son alimentation, les petites joies compensatrices à sa vie difficile.

  • Les conseils diététiques seront orientés chez lui vers un meilleur respect de l’horaire des repas et la diminution globale de la quantité de calories absorbées, en évitant toutefois un régime de famine qui sera vite abandonné.

Préférez-vous être un intellectuel ?

– L’ INTELLECTUEL est généralement un individu de taille élevée, mince au visage plutôt long et aux traits toujours très accusés. Il a tendance à se voûter très jeune.

– Sa caractéristique générale est un blocage de organes chargés de l’élimination des toxines avec dilution des déchets dans la partie basse de son corps.

– Sa silhouette sera affectée par un surpoids qui est dû à une rétention d’eau exagérée, comme si son système veineux et lymphatique n’avait jamais l’énergie suffisante pour activer la circulation de retour qui se fait normalement de bas en haut.

  • Le réglage diététique fait appel chez lui, aux protéines végétales et animales pour leur richesse en acides aminés essentiels et aux vitamines liposolubles (A, E, D, K) et hydrosolubles (B et C) associées à des plantes de drainage (orthosiphon, thé vert, noisetier, marronnier d’Inde).

Choisirez-vous d’être une battante ou un battant ?

– Si vous êtes une BATTANTE, vous êtes une femme harmonieuse, exemplaire et équilibrée. Vous êtes en général de taille moyenne, musclée, solide, robuste et bien charpentée.

– Votre teint est coloré, votre peau est chaude et les dimensions des divers étages de votre corps sont dans un rapport égal.

– Jouissant d’une bonne santé, vous pouvez compter sur un organisme qui vous assure une bonne défense contre toute agression et présente une bonne coordination entre l’élaboration, l’assimilation des aliments et la bonne élimination des déchets et des toxines.

– La vie citadine, un appétit “d’homme” et l’obligation de participer souvent à des repas d’affaires en raison de vos grosses responsabilités professionnelles, finiront par entraîner des surcharges pondérales qui se traduiront par un gros “ventre” et la fameuse “bouée” des bons mangeurs.

  • Il faudra savoir vous convaincre de l’intérêt de repas réguliers, vous apprendre à ne jamais finir votre assiette pour vous autodiscipliner et vous rappeler que vous êtes guettée, en cas de négligence, par les maladies de la civilisation que sont l’hypertension artérielle, le diabète, les maladies cardiaques ou les calculs rénaux ou biliaires..

Chacun des morphotypes peut donc bénéficier, quand il est reconnu, d’une prise en charge personnalisée qui autorise, lorsque les conseils sont bien suivis, un très grand espoir autant dans le remodelage du corps que dans le bon contrôle du surpoids.

reussite_7J_etablir_harmonie_L