AUTOCOACHING : LES QUESTIONS STRATÉGIQUES

Toutes vos questions doivent être « puissantes » dans la mesure où il ne doit pas trop en poser, et que s’il le fait, autant qu’elles soient des plus efficaces. Les considérations déjà présentées ci-dessus sont importantes à prendre en compte pour ne pas poser trop de questions inutiles, pour bien formuler leur contenu, pour vous impliquer dans le processus d’autocoaching, etc.

Il existe d’autres formulations de questions plus « stratégiques » qui vous proposent une originalité d’approche ou une créativité de recherche. Ce sont des questions qui vous proposent de réfléchir autrement, de prendre du champ, d’aborder votre problème de Santé par un autre accès, par une approche plus détournée. Ces questions reposent sur des stratégies originales qui ont pour but de faire en sorte que vous vous laissiez surprendre par l’émergence d’un nouveau regard sur vos propres objectifs ou enjeux.

La Magie

Une approche similaire consiste à utiliser des métaphores de magie, de héros, et de super pouvoirs :

« Que ferais-tu avec une baguette magique? »

« Si tu avais un « génie » qui te donnais trois vœux, comment résoudrais-tu ton problème à perfection ? »

« Que ferait ton héros préféré (modèle, quelqu’un que tu admires, ) dans cette situation ? »

« Que ferais-tu pour rétablir la situation si tu avais des super pouvoirs ? »

« Si tu consultais le vieux sage en toi-même, que dirait-il ? »

Les Questions Hypothétiques

Ce type de question est précédé d’une mise en situation qui vous propose d’abord de changer de perspective puis de considérer une question centrée sur une mise en œuvre ou une action.

« Si votre problème de Santé était résolu, derrière vous, et oublié, que feriez-vous ensuite ? »

Prenez le temps de répondre à la question, en changeant de point de vue ou de perspective pour le faire. Plus vous le faites de façon détaillée, plus votre vision changera.

La Projection dans l’Avenir:

Une autre approche consiste à vous demander de vous projeter en avant dans le temps et d’imaginer avoir déjà fait un parcours parfait en ce qui concerne vos objectifs ou enjeux. Par cette approche, vous décrirez votre situation déjà améliorée de façon idéale, votre ambition réaliste largement atteinte, votre problème de Santé amélioré, sa vie totalement heureuse, etc.

Projetez-vous en avant. Vous êtes dans deux ans, et ce problème est amélioré.

« Comment avez-vous fait pour le améliorer de façon tellement satisfaisante ? »

« Imagines-toi dans cinq ans, et tout est exactement comme tu le souhaites. Tu es comment? »

« Peux-tu décrire ton environnement ? »

« En prétendant que tu as amélioré ton problème de Santé de la façon la plus satisfaisante qui soit, c’est quoi le résultat final ? »

Approche « Base Zéro »

L’approche « base zéro » consiste à vous proposer de vous mettre dans un cadre de référence de démarrage. Ce type d’approche est particulièrement utile lorsque le poids du passé ou de l’histoire influence fortement une situation.

« Quel serait votre objectif si vous pouviez tout recommencer à zéro ? »

« Si vous pouviez reprendre ce projet par son commencement, vous feriez quoi de complètement différent ? »

La recherche des VOS Ressources Reconnues

Dans de nombreux cas d’urgence ou de stress, vous pouvez vous sentir démuni et oublier vos propres ressources, plus accessibles en temps normal. Une question peut vous permettre de vous recentrer sur vos capacités intrinsèques et retrouver le champ nécessaire pour aborder votre situation avec plus de sérénité.

« Quelles sont les qualités que vous vous reconnaissez et qui pourraient être utiles dans cette situation ? »

« Quelles sont les qualités que votre entourage vous reconnaît et qui pourraient vous être utiles dans cette situation ? »

Ces recentrages sur vos capacités peuvent vous permettre de valider votre propre puissance pour ensuite découvrir avec surprise que ce que vous considérez comme difficile voire impossible ne l’est plus.

La Recherche des Ressources dans le Passé

Pour des personnes plus réservées, d’autres questions équivalentes mais un peu plus classiques font appel au passé réel ou à l’environnement plus quotidien.

De la même façon qu’avec les approches ci-dessus, il s’agit de vous donner les moyens de chercher en vous-même des ressources personnelles déjà présentes.

« Avez-vous déjà fait face à des problèmes équivalents dans le passé ? »

« Comment avez-vous fait pour réussir ? »

« Comment ne pas reproduire les mêmes erreurs? »

La Mobilité dans le volume ou l’Espace:

Avec presque toutes les options de questions proposées ci-dessus, il est quelquefois utile de se déplacer pour mieux visualiser une situation différente.

« Comment voyez-vous cette situation si vous étiez une mouche au plafond/assis à dix mètres?

Levez vous, déplacez vous et regardez de plus loin ou de plus haut la chaise vide que vous occupiez.

« Quelle est ta perception de « votre » problème ? »

« Quel conseil « lui » donnerais-tu ? »

« Quel est une ressource « qu’il » pourrait utiliser ? »

« Quel est un potentiel personnel auquel « il » ne pense pas ? »

« Si tu étais « son » coach, tu lui dirais quoi ? »

Etc.

Suite à cette manœuvre, reprenez votre place et faites la synthèse de ce que vous avez entendu, pour ensuite le centrer sur ce que vous entendez mettre en œuvre.

Eliminer le problème

L’objectif de cette approche est de vous aider à vous centrer sur vos objectifs fondamentaux ou sur vos motivations profondes, plutôt que de vous préoccuper d’un problème passager. En effet le principe de cette démarche repose sur le principe que plus une personne se centre sur ses difficultés, plus il les alimente. Si vous vous centrez sur un objectif motivant, c’est cela que vous ferez vivre.

« Si cette maladie disparaissait subitement, quelle est le projet que tu as vraiment envie de construire ? »

« Si cette maladie s’évaporait purement et simplement, que ferais-tu de ton énergie ? »

Redéfinir le Problème en Solution

Variante de la stratégie précédente. En partant du principe qu’un train peut en cacher un autre, ou qu’en autocoaching, un problème sert surtout à en dissimuler un autre, vous pouvez déplacer la focalisation de l’attention ou de l’énergie.

« Si ce « problème » n’occupait pas tout ton esprit, quelle est la véritable ambition que tu serais obligé de t’avouer ? »

« Et si ce problème de Santé n’était pas là, où pourriez-vous mettre votre énergie de façon réellement motivante ? »

« Si vous ne vous préoccupez pas de ce mur devant vous, où est la porte ? »

« Que feriez-vous si ce problème de Santé apparent ne servait qu’à cacher un autre problème ? »

« Au fond, c’est quoi le vrai sujet, au-delà de votre problème de Santé ? »

Chercher la motivation profonde, l’aspiration essentielle

Dans le même sens, une simple recherche de vos motivations profondes peut souvent vous aider à vous recentrer sur ce qui vous motive réellement, au delà de vos préoccupations quotidiennes.

« Qu’est-ce que tu veux vraiment dans ta vie? »

« Au-delà de ne plus être malade, Que veux-tu, au fond ?

« Au-delà de ne plus être malade, Quels sont tes espoirs les plus profonds ? »

« Au-delà de ne plus être malade, Quelle est ton envie la plus fondamentale ? »

Centrer sur l’énergie positive d’une émotion

Par principe, les émotions ne sont pas négatives, mais servent de motivation, de carburant, de nourriture, et expriment nos aspirations.

« Si votre colère était un carburant très utile dans cette situation, comment pouvez-vous vous en servir de façon performante pour réaliser votre objectif Santé ? »

« Si votre peur était utile pour développer votre vigilance, comment pouvez vous vous en servir pour être attentif exactement là ou c’est nécessaire ?

« En imaginant que votre tristesse indiquait qu’il serait utile de vraiment vous occuper de vos besoins, comment pourriez-vous en tenir compte ? »

 Chercher Petit et facile

Pour ceux qui perçoivent leur situation comme trop impressionnante ou leur problème comme vraiment insurmontable, une stratégie rassurante consiste à vous proposer un découpage plus facile à aborder, ou une approche progressive constituée d’étapes plus courtes et plus facilement gérables.

« Quel serait le premier petit pas dans la bonne direction ? »

« Quelle serait une première action facile qui pourrait te mettre sur la bonne route? »

« Si vous découpiez le problème en dix morceaux, quel serait le premier morceau à entamer demain ? »

« Quel est le plus petit changement possible, immédiatement ? »

Envisager le Pire

Une stratégie relativement paradoxale consiste à vous demander de procéder par une réflexion contraire ou opposée à ce qui semblerait une approche de bon sens. Par ce type de réflexion, vous pouvez quelquefois prendre conscience que ce que vous faites est déjà proche du pire.

« Quelle est ton option la plus catastrophique ? »

«  Si la situation virait au plus dramatique possible, ce serait quoi? »

« Si vous vouliez échouer sur toute la ligne, vous vous prendriez comment ? »

Trouver le maillon faible

Particulièrement utile lors de l’élaboration d’un plan d’action, s’il reste un peu de temps, afin de revoir tous les aspects et de s’assurer que tout est solide.

« Si ce projet devait capoter à cause d’un petit détail, ce serait lequel ?»

« Si tu voulais saboter en choisissant le moment le plus propice, ce serait où ? »

Envisager le Pire

Une stratégie relativement paradoxale consiste à vous demander de procéder par une réflexion contraire ou opposée à ce qui semblerait une approche de bon sens. Par ce type de réflexion, vous pouvez quelquefois prendre conscience que ce que vous faites est déjà proche du pire.

« Quelle est ton option la plus catastrophique ? »

«  Si la situation virait au plus dramatique possible, ce serait quoi? »

« Si vous vouliez échouer sur toute la ligne, vous vous prendriez comment ? »

Trouver le maillon faible

Particulièrement utile lors de l’élaboration d’un plan d’action, s’il reste un peu de temps, afin de revoir tous les aspects et de s’assurer que tout est solide.

« Si ce projet devait capoter à cause d’un petit détail, ce serait lequel ?»

« Si tu voulais saboter en choisissant le moment le plus propice, ce serait où ? »

Inverser les Affirmations

Cette stratégie apparemment hors des sentiers battus est souvent pleine de bon sens. Elle part du principe qu’un problème est aussi et peut-être surtout une opportunité, que chaque crise apparente propose de la nouveauté rafraîchissante, qu’un personnage difficile à supporter est aussi quelqu’un qui offre une occasion d’apprentissage, voire que ce tout ce qui peut créer du désordre ou de l’imprévu dans une existence bien rangée peut être le résultat d’une pulsion de vie pas encore assumée

« Que feriez-vous si votre « problème » de Santé était en réalité une opportunité de changement radical ? »

« Comment pourriez-vous réagir à cette situation apparemment « négative » si c’était en fait un début de solution à tous vos problèmes? »

« Si ce problème de Santé était une opportunité de voir la vie autrement, que feriez-vous?

« Comment cette maladie qui vous pose un problème essaie-t-elle de vous faire grandir? »

Proposer l’Immobilisme

Une question fort utile lorsque vous résistez au passage à l’action.

« A supposer que vous décidiez de ne rien changer pendant cinq ans. Tout reste dans la même configuration. Quel est le résultat ?/ Comment vous sentez-vous ? / Quel est le problème ?/ Que se passes t-il

Soit vous réagissez de façon paradoxale et dites qu’il n’est pas question d’attendre et vous vous fixez des délais pour passer à l’acte, soit vous vous dites que tout compte fait, vous ne voulez rien faire. Dans un cas comme dans l’autre, vous décidez de votre avenir.

Manier les Paradoxes

Quelques questions peuvent être posées tout simplement pour semer la confusion. Par conséquent, elles peuvent servir à passagèrement déstructurer votre pensée

« Quel est le point commun à toutes ces options superficiellement différentes ? »

« Quel est le contraire de tes stratégies apparemment opposées ? »

« En quoi toutes tes différentes alternatives sont-elles véritablement similaires ? »

7 jours pour votre poids