AUTOGESTION. TÉMOIGNAGES DE PARTICIPANTS

« Je me sens terriblement coupable que mon amie ait perdu son emploi parce que j’ai des crises convulsives et parce qu’elle avait pris trop de journées de congé. Elle est ma lumière dans ces périodes de noirceur. »

Jordan B., patient

« Quand on m’a demandé pour la première fois de participer au cours Bien vivre avec des maladies chroniques, je ne m’attendais pas à ce que ça change la moindre chose. Ah, comme je m’étais trompé …

L’expérience des autres m’a fait comprendre que je n’étais pas le seul à souffrir … En changeant ma façon de penser à ma maladie et de l’assumer, j’ai pu devenir beaucoup plus positif. Maintenant, je vois la vie en termes de ce que je peux faire, et non pas de ce que je ne peux pas faire. »

Dennis L., participant autochtone au cours Bien vivre avec des maladies chroniques

« Après toutes ces années passées … j’en suis à un équilibre fragile entre des médicaments qui se complètent tout en minimisant les effets secondaires.

Si je ne prends pas un de ces médicaments pendant un jour ou deux, … il y a de lourdes répercussions sur ma santé et mon bien-être.»

Lene A., patiente atteinte d’arthrite rhumatoïde

« J’ai vu les membres de ma famille vivre tant de changements d’humeur … Souvent, j’ai eu l’impression de m’effondrer sous le poids de tout ce stress …

L’an dernier, j’ai suivi le cours Bien vivre avec des maladies chroniques et ensuite j’ai suivi une formation au leadership. Si seulement j’avais eu cette formation avant le décès des membres de ma famille. »

Vicky W., participante autochtone au cours Bien vivre avec des maladies chroniques.

« Dès que j’ai pu communiquer avec mes pairs et obtenir ce soutien, ma façon de voir les choses a complètement changé. Ma situation mentale et émotionnelle face à ma maladie a changé, ce qui est considérable quand on lutte contre une maladie, quelle qu’elle soit. »

Daniel S., survivant du cancer

« L’expérience que j’en ai retiré fut très positive pour moi : 1) de ne pas me sentir toute seule avec ma maladie 2) d’apprendre à me détendre 3) de me fixer des buts qui me permettent de mieux gérer ma maladie 4) d’avoir eu l’occasion de connaître d’autres personnes 5) d’être entièrement satisfaite des deux animatrices qui m’ont permis de prendre conscience des points abordés »

« …inscrite un peu par curiosité et par besoin de retrouver un souffle nouveau pour continuer avec ma maladie…arrivée là sans connaître personne, je me retrouve aujourd’hui avec des connaissances qui partagent une partie de ma croix…Le respect. En un seul mot voilà en résumé ce que ce cours m’a apporté. Le respect de ma maladie, car si je la traite par le mépris, je me méprise, alors que si je la respecte, si je respecte ses exigences, je me respecte. Du coup la vie est plus légère. Alors de tout coeur Merci. »

« Cours très bien mené, bon groupe, discussions intéressantes et décontractées. J’ai appris certaines choses dont les directives anticipées ainsi que de vraiment changer les points négatifs en points positifs… »

« Je pense que la participation d’enseignants directement concernés par la maladie chronique, formés pour donner ce cours est importante.

Ils sont nos égaux dans la gestion de la maladie chronique et nous aident à engager les bons outils, chacun dans son propre cadre de vie familial et professionnel »

« J’ai appris que je peux faire tout ce que je veux en y allant pas à pas. »

« Je me suis débarrassé de beaucoup de peur et de panique. »

« Les ateliers m’ont motivée à faire des changements positifs dans mes habitudes de vie. Je ne me suis jamais sentie aussi bien. »

« Maintenant, j’aime l’avenir. J’ai des connaissances et pas seulement de l’espoir. Je sais que je vais être capable de m’adapter à l’avenir parce que je me sens beaucoup plus fort. J’ai davantage confiance en moi. J’ai beaucoup plus d’estime de moi. »

« Physiquement, je ne vois pas de changements. Cependant, je remarque une différence positive au niveau emotionnel et mental.  Je ne suis pas aussi dure sur moi même comme je l’étais au paravant. J’ai appris à mieux me traiter. »

21 jours pour retrouver la santé