Exercices spéciaux pour l’éducation de l’esprit et l’entretien de la santé. 4

QUATRIÈME LEÇON

Un important avantage pour beaucoup de gens, est d’avoir bonne apparence. Surprenant est le nombre des personnes qui sont timides à cause de leur physique. Mais, des exercices appropriés accroissent la capacité respiratoire, le développent la poitrine, amincissent la taille, perfectionnent la forme de tout le corps et plus spécialement celle des pieds et des jambes; en fait, l’apparence entière en bénéficie, non seulement celle des muscles, mais celle de la surface de la peau. Il y a des chances pour que la pratique intelligente et consciencieuse de bons exercices physiques donne un joli teint. Dans cette Leçon, on ne vous enseignera pas de nouveaux exercices. Vous répéterez les anciens. Vous exécuterez d’abord ceux qui se font au lit, puis ceux qui se font hors du lit. Il vous faudra un peu plus de temps qu’autrefois, mais la répétition ne peut que vous faire du bien. Ne laissez pas faiblir votre attention; si vous la sentez vous échapper, rappelez-vous les nombreux avantages qu’on retire de l’entraînement.

Pour vous faciliter la tâche, on vous énumèrera simplement ces exercices: les décrire de nouveau serait inutile.

Au lit.

Etendez, successivement, jambes et pieds. Pratiquez la respiration abdominale. Etendez à tour de rôle les bras et les mains. Exécuter la respiration abdominale, cette fois rentrez l’abdomen, et quand vous avez fini de respirer, pressez-le de façon à envoyer l’air au sommet des poumons. Etant assis, répétez la série des exercices du cou.

Hors du lit.

Faites l’exercice de friction de la peau. Sautez doucement et étendez chaque bras alternativement, l’abaissant extérieurement jusqu’à l’extrémité du pied correspondant, tout en penchant le tronc en avant, à partir des hanches. Vous vous apercevrez que vous faîtes cet exercice avec beaucoup plus de facilité qu’en premier heu.

Votre Régime.

Maintenant, quelques mots à propos du régime à suivre. Nous sommes tous influencés par ce que nous mangeons. Une des règles les plus simples est d’éviter tout excès. Ce n’est pas seulement de l’excès de viande et de nourriture azotée que les gens souffrent le plus, ni de l’abus des boissons alcooliques contre lesquelles on a prêché tant de croisades. On absorbe souvent en trop grande quantité des aliments féculents et sucrés: ceux que nous fournissent les pommes de terre, le pain, les gâteaux, la confiture et le sucre.

Il y a également une terrible consommation de café, de thé, de chocolat, qui sont des stimulants ou des narcotiques et n’ont (sous leur forme ordinaire) aucune qualité nutritive appréciable.

Je recommande qu’on boive un verre d’eau, lentement, aux moments voulus, de préférence quand la digestion est terminée. Rien ne nettoie mieux l’appareil digestif.

Pour se bien porter, il faut aussi mâcher sa nourriture. Point n’est besoin d’adopter la mesure extrême (mâcher chaque bouchée aussi longtemps qu’elle conserve quelque goût); mais l’habitude si répandue d’avaler les aliments tels quels à la hâte et de boire d’un seul trait est des plus mauvaises.