Faire trop de choses à la fois, le manque de concentration et de stabilité causent l’échec

« Daniel Webster, disait Sydney Smith, est pour moi une machine à vapeur habillée. »

Comme Adams le suggère, Lord Brougham, de même que Canning, avait trop de talents. Et quoiqu’en sa qualité de magistrat il parvînt à la plus haute fonction, celle de Lord Chancelier d’Angleterre, et méritât les applaudissements des hommes savants pour ses investi­gations dans le domaine de la science. Sa vie en somme ne fut pas un succès. Il était de tout, mais jamais long­temps de chaque chose. Avec toutes ses capacités, il n’a laissé aucune trace durable dans l’histoire ou la littérature.

Miss Martineau dit : « Lord Brougham était dans son château de Cannes quand des daguerréotypes pa­rurent. Un artiste voulut prendre une vue du châ­teau avec un groupe d’invités sur la terrasse. Il de­manda à Sa Seigneurie de se tenir pendant 5 se­condes parfaitement tranquille. Lord Brouhgam le promit, mais hélas ! il ne le fit pas, et il y eut un nuage à l’endroit où il aurait dû figurer.

« Il y a quelque chose de prophétique dans ce fait, continue Miss Martineau. Dans l’histoire de notre siècle, cet homme aurait dû être la figure centrale. Mais grâce à son manque de stabilité, il y aura toujours un nuage à la place où Lord Brougham aurait dû être.

Combien de vies ressemblent à des nuages, grâce à leur manque de concentration et de stabilité ! »