Les bienfaits que procure l’autoanalyse

L’homme connaît souvent fort bien ses qualités, mais ignore souvent ses défauts. Il est rare d’ailleurs qu’il reconnaisse en lui l’existence d’une particularité désavantageuse et qu’il en parle, même à son ami le plus intime. S’il s’astreignait cependant à un sérieux examen de lui-même, il s’apercevrait peut-être qu’il a jusqu’alors mené une existence qui le remplirait de honte.

Afin de faciliter à l’élève cet examen intime, nous allons étudier quelques-unes des défectuosités du caractère qui se rencontrent le plus souvent. Il ne nous est pas permis de nous étendre trop longuement sur toutes les imperfections dont nous sommes affligés. L’élève recherchera donc de quelle nature sont ses défauts, afin de pouvoir les combattre efficacement.

Parmi les défauts que je mentionnerai, il en est que vous aurez remarqués chez vos amis, d’autres vous sont applicables. Cette question d’autoanalyse, étant essentiellement personnelle, doit être traitée avec la plus grande sincérité

Il n’est pas nécessaire de mettre à nu devant votre prochain les faiblesses cachées de votre caractère, mais il est utile que vous soyez parfaitement franc avec vous-même. Il n’est d’aucun profit de chercher des échappatoires.

Prenez courage en songeant que, grâce à l’autoanalyse, l’homme moralement faible peut devenir fort et se libérer de toutes tares, que les vaniteux peuvent apprendre à pratiquer l’humilité, que les incertains et les indécis peuvent acquérir la fermeté et le zèle qui leur font défaut.

Il est prouvé que lorsque l’autoanalyse est employée avec persistance à la création du caractère, elle peut guérir toutes tendances mauvaises ou malsaines, qu’elles soient héréditaires ou acquises. Mais il faut, pour cela, que l’élève ne néglige aucun détail.

S’il agit franchement avec lui-même, s’il s’efforce de rechercher la raison logique de chacune de ses actions, il ne manquera pas de trouver réponse à bien des questions troublantes, et, après un certain temps, il se sentira de plus en plus le maître incontesté de toutes les manifestations fonctionnelles de sa personnalité active.