Quelle est la stratégie ?

Tout bon plan d’action doit posséder une stratégie.

La stratégie

Avec toutes ces informations contextuelles, la stratégie sera probablement à moitié formée dans votre tête. Il est temps de vérifier une seconde fois et de la déterminer. Réalisez ses fondations en vous basant sur les 6 détails de bon sens suivants :

  1. Appuyez-vous sur vos forces.
  2. Jouez sur ses points faibles.
  3. Concevez une stratégie contre ses points forts – gardez-les à l’esprit pour les contrer.
  4. Concevez une stratégie pour vos points faibles – comment l’empêcher de les utiliser ?
  5. Pensez à contrer ses contres.
  6. Soyez flexible. Soyez prêt pour l’imprévu.

Cela peut sembler être beaucoup d’efforts à ce stade, non ? Quels efforts pouvez-vous vous permettre de déployer lors de la préparation – est-ce réellement important pour vous ?

Et à un autre niveau ? Quels sont les contres de vos contres et comment pouvez-vous les anticiper ?

Revenons à Michel. Vous reconnaissez qu’il est le type qui aime les gentillesses et vous être résolu à lui envoyer un gage de réconciliation avant de l’approcher, en raison d’un désaccord passé. Et si ça ne fonctionnait pas ? Et s’il était encore plus indigné suite à votre cadeau – s’il le voyait comme un moyen de le soudoyer ? Comment allez-vous vous préparer à ça ?

Cette étape consiste donc à mettre une stratégie par écrit. Puis contemplez-la. Tout comme si vous écriviez un article, il est concevable de découvrir de nouvelles perspectives et options après l’avoir laissé de côté pendant quelques jours.

Comment les plans d’actions fonctionnent-ils avec la visualisation

Une fois que vous avez conçu votre plan d’action, passez un peu de temps à le visualiser. Visualisez vos réussites et vos erreurs. Voyez-vous en train de le réaliser correctement, puis incorrectement et corrigez-vous.

C’est également une bonne idée d’inclure l’imprévu – et si vous aviez faim ou si vous n’aviez pas pu dormir la nuit   précédente ? Ou encore si quelqu’un commençait à vous harceler ? Et s’il commence à pleuvoir ? Et s’il commence à neiger ?

Les athlètes de hauts niveaux sont encouragés à tout inclure dans leur simulation mentale – y compris la douleur, la peur et la fatigue, qui comptent parmi les plus gros obstacles à cause desquels ils peuvent échouer. Ils incluent toutes ces sensations et se voient en train de les surmonter. Donc, incluez tous vos défauts et surmontez-les en vous voyant en train de gagner.

reussite_7j_plan_action_L