Qui est prédisposé au contrôle de l’esprit

Le contrôle de l’esprit existe. C’est une technique utilisée pour contrôler les gens en vue d’obtenir les effets désirés par l’agent. C’est une forme de manipulation contre le libre arbitre. Le manipulateur est un agent et la cible une victime. Le contrôle de l’esprit est un état mental semblable à l’hypnose. Cela parce que le jeu d’attitudes et de croyances est induit via la suggestion et l’instruction au niveau subconscient, et renforcé au niveau conscient. La victime est habituellement bombardée à la fois au niveau conscient et au niveau subconscient jusqu’à ce que les effets du changement qui surviennent satisfont l’agent.

Il existe certaines choses qu’un agent de contrôle de l’esprit recherche en vue de “laver le cerveau” de quelqu’un. Ils cherchent une ouverture ou une vulnérabilité à utiliser pour commencer le processus. Les étapes systématiques commencent toujours en détruisant la personne. Une fois détruite au niveau émotionnel, moral et même physique, l’agent peut la remodeler de la manière souhaitée. La première ouverture qu’il recherche est quelqu’un faible ou confus mentalement et moralement. Les gens souffrant de problèmes accablants sont plus facile à manipuler.

L’agent cherche quelqu’un qui est facile à persuader. Le traitement par choc émotionnel va main dans la main avec le contrôle de l’esprit. A mesure que l’agent prend contrôle de la victime, il choque la personne au niveau émotionnel, notamment via la peur, pour atteindre un comportement de soumission. Cela provoque une dissonance cognitive à l’intérieur de la personne. L’agent a besoin de dissonance cognitive, qui est une désorientation de la pensée, des sentiments et des actes, pour contrôler une personne avec succès. Lorsque la victime commence à avoir un sens de soi déstabilisé, spécialement dans ses pensées et ses sentiments, l’agent porte le coup de grâce.

La démoralisation est un des outils principaux utilisés par l’agent. Donc, une personne avec une faible estime de soi est une cible plus facile que celles qui se sentent très bien dans leurs peaux. Lorsque vous avez entièrement confiance en qui vous êtes et en ce que vous faites, à la fois physiquement et sur le plan émotionnel, ce genre de démoralisation ne peut pas affecter votre moi. La démoralisation implique habituellement les sujets sur lesquels l’agent sent qu’il a touché un point sensible. Cela est utilisé contre la victime pour qu’elle se sente mal dans sa peau ou complexée. Désormais, l’agent a créé une ouverture pour entrer dans le subconscient de cette personne. Si nous utilisons une analogie informatique, le pirate a réussi à casser le programme et peut entrer.

Les noms dégradants ou dépréciatifs sont également utilisés avec deux objectifs principaux. Le premier est de faire en sorte que la victime soit complexée. L’autre est de l’isoler. Cela parce que l’étape suivant dans le contrôle de l’esprit est d’aliéner la victime par rapport à son environnement, y compris la famille et les amis. Si la victime ne se sent pas bien dans sa peau, elle s’isolera et restera à l’écart des gens. L’autre but est que si la personne dit aux autres qu’elle est victimisée et que personne d’autre ne le voit, ils resteront à l’écart.

Les agents eux-mêmes peuvent fréquenter les personnes que la victime connait et répandre des mensonges qui semblent crédibles. Au final, les autres penseront que la victime est mentalement instable.

La partie suivante de l’équation consiste à jouer la carte de la manipulation émotionnelle. L’agent essaiera de susciter peur, paranoïa et émotions irrationnelles chez la victime pour la contrôler comme il le veut.

Les commandes subliminales sont un autre outil utilisé sur les personnes prédisposées et ciblées pour le contrôle de l’esprit. Ce sont les choses utilisées pour stimuler le subconscient. Sons, mots et même images sont utilisés pour invoquer une réponse calculée de la victime à ses propres dépens. Par exemple, l’agent peut utiliser un son d’oiseau ou une cloche à des intervalles variés pour invoquer certaines réactions subconscientes de la victime. Un autre exemple serait un groupe qui utilise un piratage informatique à distance pour victimiser ses cibles. Il pourrait utiliser certaines images en pop up pour déclencher certaines réponses émotionnelles de la victime sur des bases régulières.

Si vous sentez que vous êtes une victime de contrôle de l’esprit, vous devez tout d’abord découvrir l’auteur ou l’agent. Il existe trois critères de base pour déterminer si la personne est l’auteur de la manipulation mentale :

  1. La personne/agent utilise la culpabilité.
  2. La personne/agent vous dira d’aller au diable si vous vous approchez trop de la vérité (également utilisé pour choquer la victime).
  3. Vous remarquez beaucoup de déclencheurs pouvant être utilisés pour essayer de contrôler vos actions

Les trois choses ci-dessus impliquent une forme de manipulation émotionnelle et le déclenchement d’une réponse souhaitée si l’agent réussit.

Une personne, pour être dominé avec succès, doit être ouverte à la manipulation émotionnelle. Pour mettre totalement en route le contrôle de l’esprit, une campagne de peur est développée afin de placer la victime dans un état d’esprit effrayé. Cette partie de l’équation est appelée un “appel à la peur”. Les quatre éléments utilisés sont :

  1. La menace – Les menaces peuvent prendre beaucoup de formes, mais possèdent cet élément attaché : “Si vous n’exécutez pas (quoi que ce soit que veut l’agent), je vais” (l’atrocité réelle suscitant la peur).
  2. Une injonction spécifique sur la manière dont la victime doit se comporter – Exemple : “Vous allez” (ensuite, le comportement que l’agent veut est dicté à la victime).
  3. Que la menace que l’agent utilise contre la victime est réelle.
  4. L’agent renforce les idées en disant “vous êtes capable de” (quoi que ce soit qu’il veut) et dit ensuite : “si vous faites ceci, vous aurez le pouvoir de faire que les autres en-dessous de vous le fasse pour vous”. L’agent soulignera également que si ce qu’il veut n’est pas réalisé, un sort terrible s’abattra sur la victime (habituellement basé sur la menace originelle).

 Ces gens qui sont prédisposés au contrôle de l’esprit sont habituellement isolés socialement, possèdent des problèmes émotionnels, sont privés de sommeil et ont trop travaillé au cours de leurs vies. Cela les expose au pouvoir de suggestion de l’agent, qui avance sur ces cibles. Les messages subliminaux et l’hypnose secrète travaille, en fait, de la même manière. Tous deux sont des outils pour communiquer avec le subconscient de quelqu’un. De cette manière, la cible n’est pas consciente des suggestions qui sont placées en elle.

La première chose que ce type d’agent de contrôle de l’esprit réalisera est d’essayer d’établir une relation avec leur victime. Cela survient généralement au cours d’une conversation banale entre l’agent et la victime. La conversation peut avoir lieu n’importe où. Vous pouvez être au magasin du coin lorsque l’agent vous approche. Ce rapport est un essai de créer un état de connexité entre la victime et l’agent. Il crée le sentiment d’une synchronicité entre les deux parties.

Si l’agent réussit à établir ce rapport, les pensées conscientes qu’il souhaite transférer à la victime s’ensuivront au cours de la conversation. L’agent utilisera le langage tel que “Si vous ne faites pas ceci” ou “vous allez manquer”… ce sont juste des exemples de discours qui font que la victime sent que l’agent a quelque chose à offrir. L’agent utilise également le langage corporel pour renforcer le message qu’il enfonce dans la tête de sa victime ciblée.

reussite_7J_boost_mental_L