Tout est dans les yeux

Les yeux ont été appelés le “miroir de l’âme”. C’est pourquoi les agents utilisent le langage des yeux pour, au début, contrôler leurs victimes. L’œil humain possède l’habitude de se positionner lui-même dans son orbite selon l’idée et le langage que vous exprimez. C’est ainsi que les gens peuvent comprendre ce que vous communiquez en vous regardant dans les yeux. En lisant dans les yeux de quelqu’un, vous pouvez savoir s’ils mentent, s’ils sont intéressés par ce que vous dites et le type de pensées qu’ils ont. Voici quelques motifs basiques pour vous faire savoir ce qu’un agent plausible a en tête :

  1. Contact droit dans les yeux – Un contact visuel constant avec une victime lui fait savoir que la conversation est intéressante. Si le contact visuel est prolongé, il peut signifier deux choses. La personne n’a pas confiance en vous ou elle essaie de vous intimider. Un contact visuel bref fait savoir à l’agent que ce n’est pas une victime voulue, parce qu’elle n’est pas intéressée par la conversation, ils sont préoccupés et même anxieux. S’il n’y a pas de contact visuel du tout, la personne n’est PAS intéressée du tout.
  2. Yeux vers le haut – Lorsque les yeux sont tournés directement vers le haut. Les yeux qui roulent vers le haut indiquent le mépris, le sarcasme, l’ennui ou l’agacement. Si la victime voulue roule les yeux à l’agent, il sait qu’il a choisi la mauvaise cible. Ce n’est pas un bon signe. Dans certains cas, une personne qui regarde vers le haut se réfère à Dieu, mais dans la plupart des cas, cela signifie condescendance.
  3. Yeux vers le haut à droite – Des yeux pointant vers le haut à droite ou quelqu’un regardant dans cette direction (en fait, à gauche pour la personne qui est en face) visualisent, en fait, une image remémorée. Si vous demandez à quelqu’un à quoi ressemble quelqu’un, ses yeux devraient normalement regarder en haut à droite pour donner la description.
  4. Yeux vers le haut à gauche – Lorsque vous voyez les yeux d’une personne bouger rapidement en haut à gauche (en fait, à droite pour la personne qui est en face), elle construit des images dans sa tête. Elle utilise son imagination pour assembler une image dans son esprit. Si vous demandez à quelqu’un d’imaginer une fleur rouge dans un vase vert, il regardera normalement vers la gauche.
  5. Yeux vers la droite – Lorsque les gens dirigent leurs yeux sur la droite (en fait, à gauche pour la personne qui est en face), ils se souviennent de sons. Si vous demandiez à quelqu’un de se remémorer une chanson, une mélodie ou même un son, ses yeux se dirigeront vers la droite.
  6. Yeux vers la gauche – Les gens construisent des sons lorsqu’ils regardent vers la gauche (en fait, à droite pour la personne qui est en face). Lorsque quelqu’un entend une nouvelle voix ou une nouvelle chanson pour la première fois, il regarde à gauche. Si vous demandez à quelqu’un d’imaginer comment sonnerait un oiseau chanteur chantant une chanson dans sa maison, ses yeux se déplaceront vers la gauche.
  7. Yeux vers le bas à droite – Cette personne se parle à elle-même. Si elle semble heureuse, elle parle de ce qui la rend heureuse. Elle peut également réciter une conversation à venir ou penser à ce qu’elle va dire. Si vous demandez à quelqu’un comment s’est déroulée une conversation, il regardera vers le bas à droite avant de répondre.
  8. Yeux vers le bas à gauche – Quand une personne regarde en bas à gauche, elle pense à la façon dont elle se sent par rapport à quelque chose. Si elle semble visiblement heureuse, elle pense au bonheur ressenti à mesure que ce sentiment survient. Si vous demandez à quelqu’un de vous raconter un événement heureux, il regardera vers le bas à gauche avant de vous le décrire.
  9. Yeux droit vers le bas – Signifie qu’une personne est inconfortable ou soumise. Les gens regarderont vers le bas lorsqu’ils sont timides ou ne souhaitent pas discuter. Le mouvement des yeux directement vers le bas est également une indication de honte ou d’embarras.

Les agents sont entraînés à maintenir le contact visuel lorsqu’ils mentent. Ils apprennent à faire cela parce que beaucoup de personnes pensent que les menteurs ne sont pas capables de vous regarder droit dans les yeux (ce qui n’est pas vrai).

La chose principale à comprendre est celle-ci : ce qui rend une personne victime de contrôle de l’esprit est son état de susceptibilité, basé sur son état d’esprit. Les méthodes de manipulation mentale peuvent varier, mais ne seront efficaces que si la personne victimisée croit qu’il existe un pouvoir dans ce que réalise l’agent. Souvent, l’agent est en mesure de contrôler une victime via la peur des conséquences d’une désobéissance. Cela est réalisé via un renforcement positif et négatif de la part de l’agent afin de maintenir sa position avec la victime. C’est lorsque ces renforcements n’ont plus aucun pouvoir sur la victime que ces techniques sont inutiles. De manière basique, c’est ainsi que fonctionne le contrôle de l’esprit. Il crée une illusion soutenue par la peur des conséquences si la victime n’exécute pas les exigences de l’agent.