Vivre simplement. Achetez près de chez vous

L’explosion du marché des produits locaux a entrainé une multiplication des choix, des marques et aussi des manières de faire ses courses, laissant de nombreux consommateurs perdus sans savoir par où commencer. Il faut donc prendre garde à ne pas se laisser submerger par cette déferlante de produits alimentaires, et ne pas s’user les nerfs en changeant ses propres habitudes de consommation. D’un autre côté, les avantages d’acheter près de chez soi peuvent être capitaux.

Les bienfaits du terroir

On ne compte plus les bonnes raisons d’acheter des produits locaux : C’est à la fois gratifiant et plaisant, il y a le goût des produits frais, une amélioration de la santé et de la nutrition, la préservation de l’environnement, le soutien des ménages ruraux et paysans, la garantie du bien-être des animaux…

Par ailleurs, quand on sait d’où provient la nourriture que l’on mange, cela apporte une certaine quiétude. Un des plus grands avantages d’acheter des produits locaux et de pouvoir s’adresser directement à la personne qui les a produit ; elle pourra en outre répondre à vos interrogations : Quel traitement contiennent ces pommes de terre? Sommes-nous certains que c’est de la viande de bœuf et non de cheval ? Comment être sûrs que ces steaks hachés ne sont pas contaminés ?

Tisser des liens avec les producteurs de la région nous privilégie en nous donnant des petits ‘plus’. Quelle est la bonne saison des tomates ? Comment utiliser le céleri ? Allez faire un tour de temps en temps sur les terrains où est cultivée votre nourriture. Certains fermiers seront ravis de partager leur savoir (et pourquoi pas leur savoir-faire ?) avec leurs clients. Renseignez-vous à propos des problèmes qu’ils rencontrent et comment ils leur font face. Renseignez-vous sur le climat ! Tout agriculteur sera fier de discuter des saisons de croissance et comment la météo affecte les produits qu’il développe. Connaître ces choses simples peut rendre le marché des produits locaux plus simple.

Un autre avantage important est la réduction de la longueur des transports, c’est-à-dire de la distance que parcourt la nourriture depuis son site de production jusqu’à chez vous. Un produit acheté dans un supermarché aura parcouru en moyenne vingt-sept fois plus de kilomètres alimentaires qu’un produit acheté depuis une source locale.

La distance moyenne parcourue par un produit alimentaire entre son lieu de production et votre assiette ou votre congélateur est estimée entre 2500 et 5000 km ! Environ 40% de nos denrées sont produites à l’étranger alors que nous en cultivons sur notre territoire, comme le brocoli que nous achetons en grande surface qui effectue près de 3000 km pour y arriver. De 25 à 30% de la viande rouge que nous consommons provient de l’étranger.

Notre nourriture est acheminée par camions, puis hissée sur des paquebots transporteurs avant d’être disséminée partout dans le monde. Les longues distances parcourues par les engins requièrent une consommation énorme de carburants fossiles, relâchant du CO2, du dioxyde de souffre et d’autres particules nocives et polluantes qui contribuent au réchauffement climatique de la planète, aux pluies acides, aux nuages de fumée, ainsi qu’à la contamination de l’eau et de l’air. La réfrigération nécessaire pour préserver les denrées sur les longs trajets demande encore plus d’énergie fossile. En comparaison, les acheminements locaux et régionaux de nourriture produisent environ dix-sept fois moins de CO2.