Vivre simplement. Le recyclage

Vous courez sans cesse après le moindre objet à acquérir ? Aimez-vous autant donner ? Les déchetteries ne vous inspirent rien ? Vous n’êtes pas seul. Il existe une méthode fantastique d’acquérir et de donner gratuitement, de tout et de rien. C’est le cycle de l’après-vie.

Ça va, ça vient

Du marché alimentaire jusqu’au grand centre commercial, les prix font le grand écart. Pour prévenir toute restriction budgétaire en grande surface, faites auparavant le plein de ressources locales. Jetez un œil sur freecycle.org. C’est une communauté en ligne où les particuliers se séparent de toutes sortes de bien et les échangent. Le tout sans dépenser la moindre pièce.

Tapez ‘freecycle’ dans un moteur de recherche ou entrez simplement www.freecycle.org dans la barre d’adresse. Visitez librement le site ; c’est là que vous pouvez apprendre d’avantage sur les objectifs de cette pratique afin que chaque individu puisse échanger gratuitement des objets en évitant de remplir les déchetteries.

Précisez votre localisation dans la barre « Trouver un groupe près de chez vous ». Vous aurez ainsi une liste de réseaux à proximité. Cliquez sur l’un de ces réseaux pour accéder à une brève description et un lien vers un groupe Yahoo. Vous y êtes presque !

Après avoir cliqué sur le lien, vous êtes redirigés vers une page Yahoo. Cliquez sur « rejoindre ce groupe ». Vous avez besoin pour cette étape de posséder un compte Yahoo. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez en créer un, gratuitement bien entendu !

Vous voilà enregistré sur freecycle. Vous allez maintenant recevoir plusieurs e-mails quotidiennement de membres offrant ou recherchant des objets. Vous êtes à même de mettre en ligne votre propre annonce. Si vous voyez quelque chose d’intéressant, adressez-vous à la personne qui le propose et organisez-vous pour le récupérer. Un de mes voisins a ainsi déniché un ensemble de clubs de golf et des jouets gratuits pour ses enfants. Et tout ça dans un état presque neuf ! Incroyable !

La plupart d’entre nous s’imaginent des manières de devenir plus « vert » ou « écolo ». Une technique des plus usitées et vérifiées est d’éviter d’acheter un nouvel objet dès sa parution afin de laisser une moindre empreinte carbone.

Car se pencher sur les panneaux solaires, bennes de compostage, fenêtres à double-vitrages et autres régulations thermiques est une chose, mais si la plupart d’entre nous s’intéressaient plus attentivement à cette forme de recyclage, la réduction de la surconsommation d’énergies serait effective.