Caractéristiques et source des cellules souches ?

Nous connaissons à présent plusieurs sources de cellules souches humaines.

Les cellules souches embryonnaires

Provenant de jeunes embryons (appelés blastocystes) âgés de 5 à 7 jours issus pour la plupart des techniques de fécondation in vitro : ce sont des embryons humains congelés dits surnuméraires ou « sans projet parental ».

Certains Etats membres de l’Union européenne autorisent aussi la production d’embryons humains à des fins uniquement d’expérimentation et de destruction sans passer par la procréation médicalement assistée. Les cellules prélevées sont des cellules souches pluripotentes supposées capables de générer tous les tissus d’un corps adulte.

Pour en savoir plus, lire mon article consacré aux cellules souches embryonnaires.

La cellule souche adulte pluripotente

Les cellules souches adultes, dont les sources d’extraction sont à présent bien documentées, proviennent de la matrice du cordon ombilical du nouveau-né, des tissus placentaires et de la plupart des tissus d’un organisme humain adulte. Elles sont multipotentes (capables de générer plusieurs types de cellules différenciées), voire pluripotentes.

Les cellules souches pluripotentes peuvent se différencier pour former des cellules des trois couches embryonnaires. Ces cellules souches peuvent provenir d’embryons, de fœtus, d’un clonage thérapeutique ou d’une reprogrammation de cellules différenciées en I, Induced Pluripotent stem cells (iPSC).

Les cellules souches multipotentes sont des cellules qui peuvent se différencier en un nombre limité de types de cellules. Elles sont pour la plupart des cellules souches adultes (adult stem cells ou AS).

Une cellule souche adulte est une cellule souche indifférenciée ou non spécialisée qui apparaît après la naissance dans un tissu spécialisé de l’organisme. Leur présence dans le corps est nécessaire pour renouveler certaines cellules à la durée de vie limitée.

Citons par exemple les cellules souches hématopoïétiques qui sont responsables de la production de globules rouges, de globules blancs et de plaquettes. Des cellules souches hématopoïétiques se trouvent dans la moelle osseuse, le sang et le sang de cordon.

La cellule souche unipotente

Les cellules souches unipotentes sont capables de produire un seul type bien précis de cellule différenciée.

La cellule souche totipotente

La fusion d’un spermatozoïde et d’un ovule donne naissance à un zygote. Un zygote est un exemple de cellule souche totipotente. La cellule souche totipotente est capable (dans le bon environnement) de se transformer en un organisme complet. Dans un premier temps, un embryon se compose uniquement de cellules souches totipotentes.

Elles se spécialiseront ultérieurement pour former des cellules ayant chacune leur propre fonction. Ces cellules spécialisées ne pourront plus remplir d’autres fonctions par la suite et elles ne pourront pas non plus revenir en arrière dans leur développement pour retourner à l’état de cellules souches.